Alcor, Grande Ourse

alcor-et-mizar-spaceship-688po

 

« Ils sont venus de la planète Ur, qui se prononce Our ou Or… » Si vous avez lu La langue d’or et les passionnantes considérations d’Alain Aillet, vous avez appris quelques bribes de cette langue originelle que nous ont transmis les dieux d’avant, qu’on nomme aussi les anciens astronautes.

Les anciens astronautes venaient de la planète Or, qui se prononce aussi Our, Ur. Dans leur langue, celle qu’ils nous ont enseignée jadis, les syllabes UR, OR, OUR désignent l’ORigine, l’ORée, l’âge d’OR. Je pense avoir trouvé le nom de son étoile. Car elle en a un.

J’ai déjà identifié leur constellation d’origine, Ursa Major, la Grande Ourse.  Allons bon ?! Il se trouve que cette constellation compte plus de cent étoiles, pas toutes visibles à l’oeil nu, mais ça fait beaucoup d’origines possibles pour nos amis les anciens dieux.

Une amie chercheuse m’a donné cette précieuse information: « Dans les enseignements Indigènes des Amérindiens, les Chippewas de la Montagne des Tortues enseignent qu’ils venaient d’une étoile au centre de l’Ursa Major, qui n’est pas visible à l’œil nu ». (source)Julie Ryder J’ai découvert le même fait, en utilisant une autre voie. Concentrons-nous sur les étoiles invisibles …

Attendez voir ? Dans la classification astronomique internationale, toutes les étoiles de la Grande Ourse sont désignés par les numéros d’ordre habituels. Toutes sauf deux, qui s’appellent ALCOR et MIZAR depuis la plus haute antiquité.

Zeta Ursae Majoris (ζ UMa /ζ Ursae Majoris, Zêta Ursae Majoris) est une étoile de la constellation de la Grande Ourse et est la seconde étoile à partir de la fin du Chariot. Son nom traditionnel Mizar ou Mirza vient de l’arabe ميزر mi’zar, signifiant ceinture. Elle possède une magnitude apparente de +2,27 et est de type A1 V.

Avec une bonne vue, on peut apercevoir un faible compagnon juste à l’est, appelé Alcor ou 80 Ursae Majoris. Alcor a une magnitude de +3,99 et un type spectral A5 V. Les deux sont souvent appelées le cheval et le cavalier, et la capacité de voir la seconde est un test traditionnel d’acuité visuelle. Les deux étoiles sont distantes de plus d’un quart d’année-lumière et bien que leurs mouvements propres montrent qu’elles se déplacent ensemble, on ne sait toujours pas si elles forment un vrai système binaire, et non une binaire optique comme on le pense actuellement.

D’autres composantes furent découvertes avec l’apparition du télescope et de la spectroscopie. L’ensemble du système de cinq étoiles est situé à environ 78 années-lumière de la Terre. Les composantes sont toutes membres du courant d’étoiles de la Grande Ourse ou Chariot, un groupe d’étoiles fortement dispersées partageant une origine commune, comme le montre leur mouvement propre. Les autres étoiles du Chariot, excepté Dubhé et Alkaïd, appartiennent également à ce groupe.(source)

 

rishi-hindou-ursa-major-688po

 

Quelle ourse ?

Cet article appelle de nombreuses remarques. D’abord le nom, Grande Ourse, attribué à une constellation dont la forme évoque une casserole vue de profil, à la rigueur une guitare. Pourquoi Ourse ? Aucun astronome, aucun astrologue ne pourra vous le dire, car il n’existe aucun lien visible entre le nom et la forme.  

La vérité est ailleurs, une fois de plus. Le nom latin de la Grande Ourse, URSA MAJOR, contient selon moi la clé de l’énigme. Quand on l’écrit ainsi, UR SAMAJ OR, on voit deux fois le phonème OUR / OR / UR, une fois au début, une fois à la fin. Au centre, il reste le mot SAMAJ. Je questionne Google Trad qui m’indique la langue et le sens : SAMAJ vient du biélorusse самай, et signifie PLUS, DAVANTAGE. Signalons aussi que ce même mot, SAMAJ, est un patronyme répandu dans de nombreux pays d’Asie.

On pourrait donc traduire : OR, DAVANTAGE D’OR ou mieux : DE L’OR, ENCORE DE L’OR !! Ce qui recoupe toutes nos légendes qui affirment combien les dieux d’avant étaient friands d’or. Certains auteurs ont imaginé que tout cet or leur servait sur leur planète lointaine. Possible. Après tout, l’or pourrait être la principale monnaie d’échange galactique, pour ne pas dire universelle. Ce métal qui possède une telle quantité de qualités est forcément considéré comme précieux partout ailleurs.

De là à imaginer que les dieux terraformeurs sont venus ici pour voler notre or, il n’y a qu’un pas que certains d’entre vous franchiront aisément. Comme on l’a montré, OR, UR, signifie l’origine : UR, ville de Chaldée, patrie d’Abraham, réputée plus ancienne ville des hommes. Ou encore URUK, capitale du géant Gilgamesh, premier roi des hommes.

On retrouve ce phonème dans de nombreux mots qui expriment un début : origine, orée, aurore, d’abord, encore, toujours, alors, orient, urgence, morning, urge, urdeutsch, ainsi que dans de nombreux mots liés à l’espace : météore, météorite, orbite, course, et d’autres liés aux dieux d’avant : ordalie, oraison, organiser, ordonner, ourdir, orage, ouragan, former, terraformer, transformer.

 

Une vie après la mort

Mais il y a autre chose : tapez Alcor sur votre moteur de recherche. Vous trouverez une jolie ville d’Espagne, Villalba del Alcor. « Villalba del Alcor est une municipalité espagnole dans la province de Huelva, en Andalousie. » (source)

 

alcor-iglesia_de_san_bartolome-688po

 

Vous trouverez aussi de nombreuses entreprises qui portent ce nom. Des associations, des organisations. La plus fameuse existe depuis les années 70. Et son activité m’a cloué net. Elle s’occupe de cryogénie. Elle congèle des morts pour les ressusciter quand la technologie médicale le permettra. Oh là là, ça sent les méthodes des dieux d’avant à pleins naseaux ! Voyez plutôt :

 

« BIENVENUE CHEZ ALCOR

La Fondation Alcor pour l’extension de la vie est leader mondial en cryogénie, recherches et technologies cryogéniques. La cryogénie utilise l’ultra-surgélation pour préserver la vie humaine dans l’intention de restaurer une bonne santé quand la technologie le permettra. Alcor est une association sans but lucratif fondée en 1972 et siégeant à Scottsdale, Arizona. » (source)

Je ne peux m’empêcher de trouver singulier que cette association, qui a priori n’a rien à voir avec une étoile de la Grande Ourse, ait choisi ce nom singulier. Vu leur activité, la mise en abîme est fascinante. Qui dirige qui ?

On est pris de vertige. Enfin ceux qui le peuvent. Les autres, esprits durs et têtes carrées, ne venez pas me parler du hasard, surtout pas. Vous êtes bien les derniers à y croire. Allons donc, il n’y a pas de hasard. Jamais de la vie.

 

polar-bear-pixabay-688po

Les oiseaux ont leur nid, les loups ont leur gîte, mais le fils de l’Homme n’a pas même une pierre où poser sa tête.
Jésus