Terre en feu

terre-feu-allumette-sang-688po

 

« Il y a 3500 ans, la Terre subit l’un des plus grands cataclysmes de son histoire. Un corps céleste (une nouvelle comète) s’approcha très près de la Terre.

La surface de la Terre prit la couleur rouge, sous l’influence d’une fine poussière couleur rouille. Le Popol Wuh des Mayas Quichés nous rapporte que l’eau des rivières fut transformée en sang. Un obscur scribe égyptien du nom d’Ipuwer rapporte l’évênement dans les mêmes termes que le livre biblique de l’Exode : « Toute l’eau du fleuve se changera en sang ».

De l’autre côté de la Méditerranée, en Grèce, des témoins ont vécu la même atrocité : Apollodore  de Sicile évoque « le torrent de sang sur la montagne ».

Dans le mythe babylonien, le monde fut rougi par le sang de Tiamat, monstre céleste égorgé. L’épopée finnoise, le Kalevala, décrit comment, au temps du bouleversement cosmique, le monde fut aspergé de lait rouge. » (Source)Immanuel Velikovsky, Mondes en collision

Sa description visionnaire fait de Velikovsky un auteur de tout premier plan. Mais je ne suis pas d’accord sur la date, pour moi bien plus lointaine. Il est vrai qu’il y eût deux déluges majeurs souvent confondus par les différents auteurs; le premier vers – 10500, et le second vers -2500.

Velikovsky poursuit son hallucinante description : « Il se produisit un phénomène d’une extrême importance. La tête de la comète ne pénétra pas la terre, mais elles échangèrent de très grandes décharges électriques alors que les eaux dressées à la surface du globe atteignaient leur plus grande hauteur ; puis elles retombèrent, suivies d’une pluie de débris arrachés à la tête et à la queue de la comète. »

 

immanuel_velikovsky-skervor-688po

 

(Source)Immanuel Velikovsky, Mondes en collision L’attraction de la comète provoqua sur terre une super marée de 4000 mètres de haut ! 

C’est du moins l’analyse de Velikovsky. Voici ce qu’en dit la Bible :

« Et l’ange de Dieu qui marchait en tête de l’armée des israélites changea de place et passa derrière ; la colonne de nuées qui les précédait alla se placer derrière eux, entre le camp des Egyptiens et celui d’Israël. Elle était obscure, et elle éclairait la nuit. Un vent d’une extrême violence, accompagné d’éclairs, déchira le nuage. Au matin, les eaux formèrent comme une muraille, et se séparèrent. » (source)L’Exode 

Ces faits pourraient correspondre à l’attraction d’une comète ou d’une planète vagabonde, ou à celle d’une lune très proche… 

« Et les enfants d’Israël descendirent à pied sec au milieu de la mer, tandis que les eaux formaient une muraille à leur droite et à leur gauche. L’armée des Egyptiens les poursuivit. A l’aube, le Seigneur, du haut de la colonne de feu et de nuages, regarda le camp des Egyptiens et y jeta la panique ; il faussa les roues de leurs chars…

Les eaux retombèrent, couvrant les chars, les cavaliers et toute l’armée du pharaon, qui étaient descendus dans la mer à la suite des Israélites. Il n’en échappa pas un seul. » (source)La Bible

Velikovsky poursuit son interprétation du texte biblique : « …Ces marées immenses furent provoquées par la proximité d’un corps céleste. Elles retombèrent quand une décharge électrique se produisit entre la terre et l’autre corps…

Quand la Terre traversa les gaz, la poussière et les météorites de la queue de la comète, elle fut entravée dans sa rotation, et son orbite fut déformée. »  (Source)Immanuel Velikowsky, Mondes en collision 

C’est alors que l’axe de rotation de la Terre, redressé par les Atlantes, s’inclina pour former l’angle d’environ 23° qu’il a encore de nos jours. La comète venait de passer près du soleil et était incandescente. Elle quitta son orbite pour suivre pendant un certain temps celle de la Terre. Le gros globe de la comète s’éloigna, puis de nouveau se rapprocha de la Terre, enveloppé de gaz sombres qui ressemblaient à une colonne de fumée le jour, et de feu la nuit…

 

destruction-pompei-herculanum-688po

 

Et la Terre, une fois de plus, traversa l’atmosphère de la comète. Cette phase s’accompagna de violentes et incessantes décharges électriques entre l’atmosphère de la queue et celle de la Terre. (Source)Immanuel Velikovsky, Mondes en collision 

Il y eut un intervalle d’environ six jours entre les deux rapprochements. Emergeant des gaz de la comète, la Terre semble avoir changé son sens de rotation, et la colonne de fumée se déplaça vers l’horizon opposé. La colonne ressemblait à un gigantesque serpent en mouvement. » (Source)Immanuel Velikovsky, Mondes en collision

 

Pour atteindre la vérité, il faut nous défaire de toutes les opinions reçues et reconstruire tout le système de nos connaissances.
René Descartes