Groupe scalaire

scalaire-spiral-rouge-xs-ski-688po

 

La parution de mon premier article sur les ondes scalaires a suscité une marée de réactions enthousiastes. Dès le lendemain, un groupe informel s’est créé spontanément, ce qui m’a poussé à ajouter un dernier paragraphe à cet article.

Pour la commodité de lecture, je le reproduis ici :

 

Objectif : Harmonie  avec les ondes scalaires

Pourquoi ne pas vous joindre au groupe qui s’est formé spontanément ? Nous sommes une soixantaine à partager des émissions — et donc réception — d’ondes scalaires chaque jour à 21h, heure de Paris. Cette heure n’est pas une contrainte : pour les ondes scalaires, il n’y a ni temps, ni espace. Branchez-vous à l’heure qui vous convient, les ondes scalaires vous trouveront, quelle que soit l’heure, quel que soit le lieu où vous êtes.

 

Emettre de l’amour désintéressé (nous ne nous connaissons pas) non pas vers tel ou telle, mais pour l’amour des humains et de la planète terre. Ainsi, peut-être, nous aiderons à l’avènement de l’harmonie dont ce monde a tant besoin.

Si vous le souhaitez, faites-moi connaître vos réactions. Vous serez béni comme vous bénissez.

Nous sommes actuellement entre 50 et 70 participants à chaque séance. Parfois plus, parfois moins. Un noyau dur d’une trentaine de passionnés se réunit sur les ondes tous les soirs. Je ne sais si le monde s’en porte mieux, mais les participants, eux, y ont pris goût. La plupart d’entre vous, tout en oeuvrant pour le bien-être de tous les humains et pour l’équilibre harmonieux de notre planète, en ont ressenti un bienfait personnel. Cela n’a rien d’étonnant : donne, et tu recevras. Plus le don est désintéressé, plus les cadeaux du vivant sont magnifiques.

 

Témoignages

Après une quinzaine à ce régime, avec deux émissions quotidiennes, j’ai réduit à une seule, le soir à 21h heure française, et j’ai demandé aux participants de m’adresser un compte-rendu de leurs premières impressions.

« Je trouve que l’énergie du soir est fabuleuse, et très puissante , toujours plein de ressentis au niveau de mon corps ; des douleurs que j’ai au niveau de ma hanche droite et la nuque et épaule droite, passent avec ce flux d’énergie… Ces douleurs sont en ce moment comme des vagues… ça vient ça part… 

 

scalaire-spiral-papillon-688po

 

Toujours un peu avant 21h  l’énergie se fait ressentir, ou c’est peut-être la mise en connexion par les pensées…. Car l’afflux puissant arrive par la suite et qui circule du haut en bas du bas en haut le longe de la colonne vertébrale, il y a des moment où le cœur devient très chaud, parfois c’est les mains… et puis par moment je me sens davantage en mode réception et il y a des fois c’est plutôt en mode émissions comme des filaments qui sortent de mes mains.

Après la séance, je me sens bien. » 

Les noms et les photos ne sont pas diffusés, à la demande de plusieurs membres du groupe. C’est dommage, mais je dois respecter les voeux de ces personnes. D’autres souhaiteraient un trombinoscope, avec les noms, les e-mails et les photos des participants. La chose est impossible en dehors du groupe, par respect pour la vie privée des membres.

Pour certains, les douleurs ont totalement disparu… pour revenir ensuite.

« Après trois jours d’euphorie, d’absence de douleur totale, aucune migraine, aucune cervicalgie, mais surtout une étrange impression de vitalité très importante, comme si j’avais rajeuni , les douleurs sont revenues. Durant ces trois jours stupéfiants, j’avais eu l’impression d’avoir reçu des cellules souches afin de réparer mon corps dans son entier. Je n’exagère pas. C’était vertigineux. Même les traits de mon visage étaient rajeunis. J’ai eu l’impression d’être constituée de cellules neuves.
Les ondes scalaires fonctionnent de toute évidence, et pourraient peut-être fonctionner comme des cellules souches rétablissant entièrement les dysfonctionnements du corps. Ce fut un épisode très troublant.
Grand merci car ces trois jours furent une espèce de paradis. »

Il se peut que les douleurs s’apaisent pour repartir à nouveau, elles finiront par disparaître totalement. Pourtant, rappelons que ces émissions scalaires n’ont pas pour but la guérison, mais le don d’amour désintéressé à la planète toute entière.

La guérison, totale ou partielle, intermittente ou définitive, peut être obtenue par d’autres moyens : je donne des soins scalaires sur demande, il suffit de me contacter, nous conviendrons ensemble du programme approprié. Mais l’objectif du groupe n’est pas l’auto-guérison, même si ce bénéfice est souvent obtenu.

Autre résultat : les personnes ne souffrant de rien peuvent s’attendre à une élévation notable de leur taux vibratoire. Ainsi deux d’entre vous –au moins!–donnent des signes indéniables d’éveil, rien que ça. Donne, tu recevras…

 

scalaire-sx-rochers-ski-688po

 

Séance type

Si je peux résumer en quelques points clés ce qui se passe au cours d’une séance, voici les points qui sont revenus le plus souvent dans vos évaluations.

Lueurs, couleurs, lumières : des impressions lumineuses ont été ressenties par au moins 18 personnes sur les 30 debriefs que j’ai reçu.  Couleurs indigo, violet, bleu nuit, parfois une aura de lumière blanche au bout d’un tunnel bleu nuit. On dirait le fameux tunnel que l’âme aborde après la mort du corps. La lumière blanche est celle de l’éveil. Quand elle emplit tout le champ visuel (si on peut parler de champ visuel quand les yeux sont fermés) l’éveil est là, il se manifestera très bientôt à travers la montée d’énergie, quand la kundalini lovée dans la dernière vertèbre se déploie pour envahir tout l’être, jusqu’à l’ouverture de la fontanelle subtile, qui permet à l’énergie d’en haut de s’unir à la kundalini.

Les vagues de plusieurs tons de bleu évoquent ce que mon benefactor appelait « l’océan bleu des mondes possibles ». C’est un lieu de conscience proche de l’éveil, il n’est pas rare que la lumière blanche y fasse irruption.

Sons, musiques : Une demie douzaines de participants ont entendu des musiques ou des sonorités musicales. Elles peuvent venir de votre inconscient qui se réveille et tente de communiquer avec vous. Parfois, des phonèmes indistincts, voire des suite de mots sibyllins, peuvent être perçus. L’inconscient peut communiquer de façon moins ambigüe. N’hésitez pas à exiger de lui des réponses claires, compréhensibles. Il finira par céder. Quand s’ouvre l’inconscient, les merveilles de l’énergie intérieure vous deviendront accessibles. Vous aurez franchi le mur de brouillard dont parle Castaneda.

Impression de voler, apesanteur : la plupart des participants ont ressenti cela, souvent dès la première séance. Les ondes scalaires émises et reçues sont comme un bain parfumé pour l’âme et pour le corps subtil. Le délassement, la décontraction totale accompagnent toujours ces émissions. Un sentiment de bien-être voire d’euphorie n’a rien d’extraordinaire après ce traitement. Ne vous empressez pas de reprendre vos activités, ce bien-être mérite du durer, il est propice à la méditation.

 

Conseils pour un premier branchement

Vous avez lu ce texte ainsi que le précédent, les ondes scalaires vous parlent, vous voulez participer ? Rien de plus simple en vérité. Voici la marche à suivre. Essayez de vous y conformer le mieux possible, et envoyez-moi vos réactions, elles me seront précieuses ainsi qu’au groupe.

Un premier cycle s’est terminé, dont j’ai donné le compte-rendu dans le présent article. Il n’y a plus d’émission le matin, seulement celle du soir 21h. Branchez-vous à 21h heure française.
 
Comment se brancher ? Isolé, dans un lieu calme et bienfaisant, le corps au repos, le coeur grand ouvert et la tête vide. Il n’y a rien d’autre à faire. 
 
Evitez les stimuli visuels ou sonores, le mieux est de garder les yeux fermés pour se centrer sur sa lumière intérieure. Si vous regardez une image ou un paysage, vous serez sous l’influence de ce visuel et donc moins sensitif. De même, si vous écoutez une musique, elle perturbera la bonne réception des émissions, et les ressentis intérieurs.
 
Il s’agit de s’intérioriser : pour entrer en soi, évitons ce qui nous en fait sortir. Pour la même raison, le corps doit être au repos. En marchant, en courant, en remuant, on reçoit aussi les ondes scalaires, mais leur message est brouillé, le ressenti aussi.
 
Avec la pratique, vous allez sentir l’émission sortir de votre ventre. La réception se manifestera en vous par des images, des sensations. Vous serez gentil de les noter et de m’en faire part, toutes ces réactions se recoupent : elles feront la base (anonyme) d’un prochain article.
 
Envoyez-moi une photo de vous récente, qui m’aidera à vous identifier au sein du groupe. A ce soir sur les ondes.
 
 
dahlia-pxb-688pk
 
De tous ceux qui n’ont rien à dire,les plus agréables sont ceux qui se taisent.
Coluche