Sagesse des Hopis

hopis-carriole-688po

 

Les Hopis habitent ce pays qu’on appelle les Quatre Coins, où se rejoignent l’Arizona, le Nouveau Mexique, l’Utah et le Colorado. Ils mènent une vie humble, rythmée par les cérémonies et les travaux des champs.

Ici la terre est généreuse et les récoltes sont abondantes. Cette région est le cœur de l’île Tortue (les USA) qui est le sein de Mère Terre. Chaque clan hopi pratique sa cérémonie particulière, toutes les cérémonies maintiennent ensemble l’équilibre des forces naturelles du Vent, du Soleil et de la Pluie.

Les Hopis ont le respect de toute vie et la foi dans le Grand Esprit. Ils savaient depuis toujours que l’Homme Blanc allait venir prendre leur terre et tenter de les conduire sur le mauvais chemin.

Malgré les pressions, ils devraient garder leur ancienne religion, sur leur terre,  sans violence. S’ils y parvenaient, leur peuple et leur terre seraient le centre à partir duquel se manifesterait l’Esprit Vrai.

Les Hopis attendent la venue du Vrai Frère Blanc, dans sa grande cape rouge, coiffé d’une casquette rouge avec une spirale.

Le Vrai Frère Blanc contrôlera tout le continent en une seule journée. « S’il vient de l’Est, la destruction ne sera pas trop affreuse. Mais s’il vient de l’Ouest, ne montez pas sur votre toit pour voir ça, car il n’aura aucune pitié. » (source)Tradition des Indiens Hopis, USA 

Le Vrai Frère Blanc et ses assistants montreront aux terriens une nouvelle façon de vivre qui mènera à la vie éternelle. La terre sera renouvelée et belle, avec une profusion d’êtres vivants et des vivres en abondance. Les survivants partageront ses fruits équitablement. 

Toutes les races se métisseront et l’on ne parlera plus qu’une seule langue, comme une famille unie. (source)Mitakuye Oyasin, We Are All Related de A.C. Ross On voit ici plusieurs choses intéressantes. Les Hopis, peuple visionnaire et mystique, ne croient pas du tout à la fin de l’humanité. Pour eux, cinq mondes attendent encore les humains. Voilà de quoi nous rassurer après la prophétie bancale et soi-disant maya de la fin du monde en décembre 2012. Les Hopis se souviennent des hommes d’avant qui faisaient usage de la foudre pour terrasser leurs adversaires. 

Les armes à feu des premiers colons blancs leur rappelèrent ces antiques armes à foudre des hommes d’avant, aussi les appelèrent-ils des « bâtons à feu ». Ils sont résolument optimistes quant à la survenue d’un nouvel Eden. Ils attendent un retour de l’abondance et de l’immortalité pour les hommes. (source)Tradition des Indiens Hopis, USA

 

hopi-coiffure-coiffee-688po

 

Souhaitons qu’ils aient raison, souhaitons que ce radieux futur ne soit pas qu’un souvenir de l’eden où les hommes ont vécu jadis, avec des fruits et des récoltes en abondance, et une vie beaucoup plus longue qu’aujourd’hui.

Les pouvoirs quasi-divins qui furent les leurs peuvent nous revenir. Les races, après des siècles de méfiance réciproque, ont déjà commencé à se métisser, et je m’en réjouis. Vienne la fin du vieux dogme de la pureté raciale, excrément de l’âme, poison pour l’esprit.

Cette soi-disant pureté raciale nous a apporté les pires atrocités. Nos créateurs nous l’ont inculqué de force, pour protéger les spécialisations génétiques qu’ils avaient élaborés. Mais ces temps-là ne sont plus, l’humanité entre à présent dans l’âge adulte.

Seul le métissage nous apportera la paix et la joie, des corps de plus en plus beaux, des coeurs contents et des âmes plus pures, la paix et l’harmonie entre les êtres. Qu’advienne l’homme arc-en-ciel ! C’est lui qui va peupler le nouvel eden.

 

D’abord, Dieu créa le ciel et la terre. La terre était vide et vague, les ténèbres couvraient l’abîme, l’esprit de Dieu planait à la surface des eaux. Dieu dit : Que la lumière soit et la lumière fut. ( Genèse, Bible)

 

Kachina des Hopis

« Que la lumière soit »

Les Hopis croient à la création de neuf mondes successifs. D’après eux, le Quatrième Monde s’achève, il nous en reste encore cinq à vivre… N’en déplaise aux Mayas, l’apocalypse attendra.

Dans ces cinq mondes qui nous attendent encore, il y a le monde de Taiowa le Créateur et le monde de son neveu Sotuknang. C’est le moment de retrousser nos manches et de fourbir nos âmes, un chantier s’ouvre qui fera naître une aube nouvelle. A moins que ça tourne mal et qu’on se prenne tout sur la gueule.

« L’émergence du Cinquième Monde a déjà commencé. On voit ressurgir des plantes des mondes précédents. Cela pourrait donner une nouvelle botanique, si nous prenions le temps de les examiner.  Des graines nouvelles germent aussi dans nos cœurs. » 

Pour les Hopis, si la fin des temps n’est pas encore d’actualité, le changement de monde approche. Chez eux, les anciens transmettent les mises en garde et les prophéties de génération en génération selon la tradition orale, et en référence aux pictogrammes rupestres et aux tablettes antiques. Toutes leurs prophéties découlent de la première, celle de Kachina l’Etoile Bleue.

 

hopi-Kachina-dolls-688po

 

« Quand l’étoile bleue Kachina apparaîtra dans le ciel, émergera le Cinquième Monde. Ce sera le Jour de la Purification. » (source)Tradition des Indiens Hopis, USA

L’étoile bleue est le nom hopi de Sirius. Kachina, dans leur tradition, est le nom qu’ils donnent aux dieux bienveillants depuis la création du monde.

« Le plus curieux est que ces mêmes dieux bienveillants sont appelés Kahinas en Polynésie, ce qui pourrait indiquer un contact ou même une origine commune entre ces deux cultures pourtant très éloignées. » (source)Maurice Chatelain, A la recherche de nos ancêtres cosmiques, Ed. du Rocher, 1981

Si les Kachinas sont des dieux bienveillants, pourquoi Sirius, l’étoile bleue Kachina, doit-elle apporter la destruction ? 

L’objet des danses et des incantations des Hopis est-il de retarder la venue de cet astre dévastateur ? Faut-il s’attendre à une collision cosmique ? Mais Sirius n’est pas une comète.

Sans doute devons-nous laisser aux chamanes hopis le soin de prédire, mais bien peu d’entre eux pénètrent encore le sens de cette prophétie. Par Sirius, on peut entendre des émissaires de Sirius. Des envahisseurs. Kachina apparaîtra dans le ciel quand « elle dansera sur la place et ôtera son masque. »

 

Les abris antiatomiques sont une arnaque

 Et ce jour-là, les Hopis arrêteront de célébrer toutes leurs cérémonies, car le Cinquième Monde demandera des rituels différents. Le Dr Allen Ross précise les circonstances de ce changement de monde : « La troisième guerre mondiale sera initiée par ceux qui ont annoncé la lumière au reste du monde. » De qui s’agit-il? Israël et les Tables de Moïse ? L’Egypte, fille d’Amenta, héritière de l’Atlantide ? La Chine, terre sous le ciel ? Le Japon, pays du soleil levant ? La France et les Droits de l’Homme ? Les USA et leur liberté éclairant le monde ? A vous de choisir. Pour la blague. Des prévisions aussi générales, trop facile.

Les Etats-Unis seront détruits, corps et biens, par les bombes nucléaires et la radioactivité. Seuls les Hopis seront épargnés, et leur patrie sera l’oasis où se réfugieront les rescapés.

Ah ? La terre des Hopis est près d’un endroit nommé les Four Corners, où se touchent quatre Etats. C’est au beau milieu des Etats Unis. Par quel miracle serait-elle épargnée ? La radioactivité se rit des frontières. Vont-ils creuser des abris antiatomiques pour protéger les futurs rescapés ? Même pas.

Les abris antiatomiques sont une arnaque. Seuls les êtres matérialistes se font construire ces abris. Ceux qui sont en paix dans leur cœur sont déjà sous la protection du Vivant. Le mal n’aura pas d’abri. Ceux qui ne participent pas à la division idéologique planétaire sont prêts à vivre dans un nouveau monde, qu’ils soient Noirs, Blancs, Rouges ou Jaunes. Unis sur terre, tous frères. » (source)We Are All Related, par Allen Ross 

D’accord, ça ressemble à mille autres salades, c’est toujours ce qu’on dit dans ces cas-là, quand on n’a rien vu, et qu’on ne sait pas. Les revenants, je vois très bien qui c’est. Les envahisseurs, les terraformeurs, les dieux d’avant, ces enfoirés. Ils sont déjà venus, ils reviendront, l’horloge cosmique est bien réglée. Ils ne sont jamais très loin. Ne croyez pas qu’ils nous abandonnent quand ils ne sont pas ici. Ils nous surveillent de près. Ils savent tout ce qui se trame sur la grosse bille bleue. 

La prophétie Kachina est une vision eschatologique qui l’apparente à l’apocalypse de Saint Jean. Les dieux vont revenir pour juger les vivants et les morts. Vieille rengaine. Ce qui est sûr, nul ne sait ni le jour ni l’heure. Ils sont peut-être tout près, va savoir. Derrière le soleil dans leur grand vaisseau-mère ? Sur la lune qui nous dévisage avec son gros oeil blanc ? Bon. Nous voilà prévenu, merci les Hopis.

 

Young_Hopi_Indian_Hopi-girl-standing-outside-Oraibi-Arizona-688po

 

Reste l’ombre d’une chance que Kachina vienne d’une bonne direction. Pour le reste, on n’y peut rien, il faudra encaisser. Résister. Allen Ross nous déconseille la stratégie des hommes-taupes. Ne pas s’enterrer, car les dieux vengeurs sont aussi sous nos pieds. Ne pas attirer la foudre, sauf si c’est pour l’éveil. 

Sur le plan magique, se construire un abri antiatomique, c’est la plus sûre façon d’attirer les bombes… Et même sur le plan scientifique, si l’on se réfère à la théorie des champs. Tout se passe comme si la physique quantique volait au secours du chamanisme. Le monde est conforme à nos projections profondes, voilà le nouveau cantique des quantiques. La fébrilité du contrebandier le dénonce aux douaniers. Schroedinger tue un chat mort que l’on pourra retrouver vivant. Le remède attire le mal, la prévention blesse et le vaccin tue. L’abri fait de l’abrité un candidat à l’holocauste atomique. Mauvais plan. 

Seul l’amour résiste aux radiations. O mon coeur, sois mon bouclier.

Retrouvez l’ensemble des textes de la sagesse hopi.

 

 

La lucidité est le lieu de rencontre de la conscience et de la sensualité.
Norman Mailer