Pyramides d’Asie

!pyramide-tumulus-chine-688po

 

Contrairement aux idées reçues, les pyramides ne sont pas plus égyptiennes que mayas ou aztèques. On trouve des pyramides tout autour de la terre, et pas seulement dans les deux zones admises par la communauté archéologique.

Il y en a tellement que j’ai été contraint de diviser le sujet en plusieurs pages, qui ont bientôt constitué une véritable partie dans ce site. Et mon petit doigt me dit que cette pléthore n’en est qu’au début… Nous allons visiter ensemble, si vous le voulez bien, les merveilleuses pyramides de Chine, mais aussi celles du Japon et de l’Indonésie. 

 

Les Pyramides de Chine

 

chine-xianyang-pyram-688po

 

En Chine, nombre de pyramides sont largement ignorées du public comme des archéologues, car les autorités chinoises les ont déclarées tabou.

Aucune autorisation de fouille n’est délivré aux archéologues chinois, a fortiori aux étrangers.

 

pyramide-blanche-xian-chine-688po

 

C’est fâcheux, car les rares photos que nous en possédons font apparaître des monuments tout à fait impressionnants, comme ces pyramides tronquées qui pourraient figurer sur la liste des trônes de Salomon.

Lors d’un vol au-dessus de la province Chinoise du Shensi près de Xian en juillet 1945, James Gaussman remarqua de hauts tertres.

Après plusieurs passages, il reconnut plusieurs pyramides enterrées. Il prit des photos mais il fallut attendre l’ouverture du pays au reste du monde pour en avoir la confirmation.

 

pyramide-pseudo-chinoise-688po

 

En octobre 1994, au terme d’habiles tractations, le chercheur Hartwig Hausdorf eut enfin une autorisation de visite.

Il évalua à plus de 900 le nombre de ces pyramides, dont la taille varie de deux ou trois mètres jusqu’à 300 mètres, soit deux fois la taille de la Grande Pyramide dite de Khéops

 

pyramide-chinoise-aerienne-688po

 

Le plus étrange est la ressemblance avec les pyramides de Méso-Amérique et d’Egypte. Pourtant,  la plupart des pyramides chinoises sont des tumulus de terre. 

 

champs-de-fleurs-de-canola-chine-688po

 

Le gouvernement chinois a caché les pyramides sous des conifères à croissance rapide, dans l’espoir qu’en vingt ans personne ne puisse les repérer.

Ruse dérisoire. C’était compter sans Google Earth.

 

pyr-chine-9

 

Toutes les pyramides se situent dans les plaines de Qin Chuan, sauf la grande Pyramide Blanche, en pierre celle-ci, dans la vallée de Qin Lin. C’est elle qui mesure environ 300 mètres ou 1000 pieds de haut. (source)

 

pyramide-blanche-chine-688po

 

Culture Hemudu en Chine

 

Toujours en Chine, de nouvelles civilisations antiques sont régulièrement découvertes. Ici une arche de pierre taillée qui peut porter le nom de dolmen. Ce dolmen sculpté est l’emblème de la culture Hemudu. 

 

Dolmen of Hemudu civilization, China

 

Il y a un siècle, on ne savait rien du peuple Hemudu, dont la civilisation a pourtant duré deux mille ans. Cette culture n’a été découverte qu’en 1973 : 2800 m2 de vestiges exhumés lors des deux premières campagnes de fouilles.

Vieilles de plus de 7000 ans, ces ruines ont révélé l’existence d’une culture unique et très antique. Les vestiges Hemudu couvrent à présent une surface de 40.000 m2 sur quatre niveaux, qui correspondent à des cultures reliées entre elles.

 

hemudu-artefacts-688po

 

Elles couvrent une période de 2 millénaires, depuis la fondation du premier niveau il y a 7000 ans jusqu’au quatrième niveau qui s’achève il y a 5000 ans. Les campagnes de fouille ont exhumé près de 8000 objets culturels.

Bien d’autres reliques très antiques attestent la présence de civilisations oubliées. Mais les autorités chinoises sont jalouses de leurs trésors.

 

Pyramide du Japon

 

pyramide-degres-miyakozuka-688po

 

Une autre pyramide en Asie … Pourquoi les anciens construisent tant de pyramides à travers le monde?

Près du village d’Asuka, les archéologues japonais ont découvert un grand monticule de structure pyramidale. Selon les experts, le site pourrait remonter à la seconde moitié du VIe siècle de notre ère. Asuka était bien connu pour les mystérieuses structures de granites trouvées dans la région.

Des chercheurs de l’Université d’Etat de Kansai ont étudiés le tombeau, une pyramide à degré nommée Miyakozuka. La pyramide est enfouie sous un monticule de terre. Cette pyramide représente une nouvelle forme de construction, très différente de celles que les experts connaissaient jusque là.

 

pyramide-miyakozuka-coupe-688po

 

Pour qui le tombeau fut-il érigé ? Les archéologues et les experts restent divisés sur le sujet. Mais la plupart d’entre eux pense qu’il s’agit de la tombe de Soga no Iname un membre de haut rang du clan Soga, qui a régné sur la région dans le passé lointain.

« On pense que Soga no Iname, un leader dynastie Yamato qui mourut en 570, reposait dans cette tombe. Il a eu des liens étroits avec des Chinois et des Coréens immigrés au Japon. La pyramide avait jusqu’à huit degrés de pierres, tandis que la butte mesurait au moins 4,5 mètres à 7 mètres. Chaque côté devait faire une quarantaine de mètres. »  (source)http://www.ancient-code.com/the-incredible-megalithic-pyramid-of-japan/

Selon moi, cette prétendue tombe était à l’origine un sarcophage d’éveil. La pyramide à degrés ne fut pas conçue comme tombe,jamais de la vie. C’était une machine d’éveil. Longtemps après que les gens l’avait oubliée, un roitelet ou seigneur de guerre décida de s’y faire enterrer. Tout comme les dolmens et les allées couvertes d’Europe. 

 

Pyramides d’Indonésie

 

Et croyez-moi, ce n’est que le début. Les archéologues viennent d’en découvrir une nouvelle, cette fois-ci en Indonésie. Elle serait plus haute que celle de Cheops. 

 

gunung-sadahurip-688po

 

Connue depuis toujours sous le nom de pyramide de Garut, le mont Sadahurip à l’ouest de Java n’a pourtant attiré l’attention des archéologues que très récemment. Ce qui m’incite à dire : cherchez bien. Ouvrez l’oeil. Il y a des pyramides sur toute la planète, il y en a aussi près de chez vous.  Une montagne régulière, géométrique, n’a que très peu de chances d’être naturelle.

 

pyramides-Gunung-Padang-688po

 

Sur le site de Gunung Padang, la grande pyramide de Garut est actuellement étudiée par des archéologues qui vont déterminer si elle est artificielle. Première surprise : la science penche dans ce sens !

En utilisant des instruments géo-électriques afin de mesurer la résistance des différentes couches géologiques, les chercheurs ont vu que cette structure ne pouvait pas être une formation naturelle. Un relevé 3D de la topographie locale appuie également l’hypothèse d’un artefact.

 

pyramide-garut-indonesie-688po

 

Selon les analyses au Carbone 14, la terre de surface daterait de 6 000 AEC alors que le sol plus profond est quant à lui daté de 7 500 AEC.

Quand les archéologues se sont mis au travail, ils ont trouvé dans les environs un certain nombre de roches couvertes d’écritures. Exceptionnel ! WikiStrike vous les présentera bientôt…

Les calculs montrent que cette pyramide est plus grande que celles du plateau de Gizeh, la hauteur étant estimée à au moins 200 m et aurait été construite vers 10 000 AEC, à peu près à la même période que le site de Göbekli Tepe, en Turquie, la plus ancienne preuve de civilisation admise à ce jour.

 

gobekli-tepe-couv-nuit-543po

 

La Deutsche Orient-Gesellschaft du professeur Bonatz, actuellement à la tête des recherches, va rencontrer Stephen Oppenheimer de l’université d’Oxford afin d’accéder à des fonds pour accélérer les fouilles et déterminer la validité des récentes découvertes. Des surprises les attendent…

Nous sommes tous des visiteurs de ce temps, de ce lieu. Nous ne faisons que les traverser. Notre but ici est d’observer, d’apprendre, de grandir, d’aimer… Après quoi nous rentrons à la maison.
Sagesse aborigène