Channeling par le cristal

cristal-crane-british-museum-688po

 

Il y 36.000 ans, raconte Chris Morton,dans son livre Le mystère des crânes de cristal, J’ai Lu vivait un peuple civilisé et technologique, le peuple Tak. En voyageant dans les crânes de cristal, une voyante est partie à la recherche du temps perdu.

Star Johnsen-Moser est une native américaine, ou plutôt étasunienne.Faux, elle est Mexicaine Grâce à ses dons de voyance, elle communique avec un crâne de cristal dans une langue très ancienne, le Tak.Pas exactement, comme on va le voir C’est aussi le nom d’une antique civilisation qui aurait existé il y a 36.000 ans en Asie Centrale,Faux : en Amérique du sud dans l’actuel désert de Takla-Makan.Faux : Star n’a jamais mentionné ce désert « A cette époque, ajoute-t-elle, le monde n’avait pas encore été séparéRidicule !! Il y a 36.000 ans la dérive des continents avait déjà eu lieu depuis des millions d’années par la dérive des continents. » (source)Chris Morton,  Le mystère des crânes de cristal, J’ai Lu Cette dernière erreur m’a fait bondir. 

Après enquête, tout ce que raconte Morton au sujet de Star est bidonné. Je suis vert. Chris Morton n’a rien vérifié, je lui ai fait confiance et j’ai eu tort. Star Johnsen Moser a pris la peine de me conter sa véritable histoire : « J’ai connu le crâne de cristal nommé Max en 1987. Ce fut comme de retrouver un ami disparu de longue date, j’étais bouleversée. Je l’ai bercé comme un bébé, les larmes roulaient sur mes joues !

J’étais trop surprise d’éprouver de telles émotions, moi qui n’avais jamais entendu parler de crânes de cristal auparavant. Une autre fois, j’ai vu une lueur rose brillante apparaître dans Max. » Je me suis retrouvée happée dans une autre dimension où j’ai observé un groupe d’êtres. Ils envoyaient de la lumière dans leur crâne de cristal en direction du mien.

 

crystal-skull-688po

 

 Je me suis sentie branchée avec « la maison ». J’aurais pu rester à jamais dans cette énergie si délicieuse. Une autre fois, j’ai senti un grand pouvoir qui montait en moi jusqu’au chakra de la gorge et soudain un étrange langage est sorti de ma bouche : j’ai su qu’il s’appelait Tak. J’étais totalement dominée par cette force et quand j’ai parlé cette langue Tak, l’énergie de la personne sur laquelle je travaillais semblait répondre et suivre ce langage incompréhensible. Alors j’ai su que Max lui aussi comprendrait le Tak.

Il fallait essayer ça. A Houston, mon amie Mae Malone elle aussi commençait à parler Tak ! Nous sommes allées voir Max. Nous lui parlâmes toutes deux dans la langue Tak, et aussitôt des volutes colorées apparurent au coeur du cristal. Plus nous parlions le Tak plus les énergies s’augmentaient, lançant des éclairs lumineux en forme de roues, des chakras qui tournaient de plus en plus vite. Soudain une présence sortit du crâne avec une telle violence que Mae fut projetée au sol. »

Star est tombée sur le livre de J.J. Hurtak,The Keys of Enoch elle y a découvert avec stupeur que Tak signifie Orion dans la langue tibétaine. Hurtak a décrit “La civilisation de ‘TAK’, qui s’est développée il y a 36.000 ans sur une vaste zone correspondant à l’actuelle Amérique du sud. Les Taks ont bâtis des grandes villes où s’épanouissait la technologie des dieux.”  Star reprend son récit : « Nous nous sommes retrouvées au sommet d’une pyramide en plein milieu d’une cérémonie du feu chez les Mayas.

C’était tout à fait réel, la fumée nous piquait les yeux et nous sentions la chaleur du feu sur la peau. Tout à coup nous fûmes propulsées dans l’espace intersidéral… »

On dirait une quête de vision sous ayahuasca ou encore une abduction par des aliens. L’ascension de Jésus ou les voyages d’Enoch sont des abductions du même type. « Je me suis retrouvée sur le site sacré d’Uxmal… pour de bon. Je fus tirée dans une petite pièce sous la pyramide du Magicien et j’ai commencé à partir en transe profonde. Je me suis sentie chez moi pour la première fois de ma vie. »

Très intéressant. La petite pièce sous la pyramide doit être une « chambre d’éveil » reliée aux pyramides à foudre dans toutes les civilisations très antiques. Le transe très profonde de Star pourrait bien être un souvenir vivant du baptême par le feu du ciel, l’éveil par la foudre qu’elle aurait reçu jadis, il y a très longtemps, sous cette pyramide à Uxmal.

 

channeling-skull-pixabay-688po

 

Elle ajoute : Le crâne de cristal maya le plus célèbre est assurément le crâne de Mitchell-HedgesJ’ai eu l’occasion de travailler toute une après-midi avec ce crâne sacré. Avant même de le voir un mot m’a traversé l’esprit « Malek, Malek, Malek »  ai-je crié. « Malek…MALDEK »!!! A l’instant même j’ai retrouvé la mémoire cosmique de la planète Maldek qui appartenait jadis au système solaire. » Cette planète était située entre Mars et Jupiter où une ceinture d’astéroïde subsiste seule. « Je me suis souvenue que cette planète avait été détruite par l’abus du pouvoir matériel…

Aujourd’hui elle n’est plus qu’une ceinture d’astéroïdes. J’ai compris que quand Maldek a explosé cela un créé un vide dangereux dans le système solaire, ce qui a déconnecté la Terre des dimensions supérieures. Pour moi, le nom de ce crâne a toujours été MALEK. »

Malek ? Ou balek ? Balek est le mot arabe pour danger, attention. On peut admettre – vu la proximité des sons – qu’elle ait entendu le mot balek et non malek. Le message deviendrait celui-ci : « Danger ! Ne détruisez pas votre planète comme nous l’avons fait il y a longtemps » Tout ça c’est très joli et l’on peut admettre que Star ait été bouleversée en vivant de telles choses. Mais le contenu du message est bien mince. En particulier, il n’y a aucun conseil utilisable dans cette mise en garde.

Mon cher lecteur doit se dire « Tout ce bruit pour si peu de choses. Un conseil utile aurait été : comment empêcher ça ? que peut-on faire en pareil cas ? » Rien d’autre que prier, je suppose. A moins que ? 

 

L’important n’est pas de croire ou de ne pas croire. Ce qui compte, c’est de poser un maximum de questions. (Bernard Werber)

 

Jacobs l’a dit,dans Le mystère de la Grande Pyramide. Ne riez pas, la BD contient tout le savoir du monde balek signifie « danger » ou « attention » en arabe moderne, celui qu’on parle en Egypte par exemple. Les liens entre l’Egypte ancienne et l’Amérique du sud sont assez nombreux pour qu’on puisse comparer le vocabulaire des deux pays.

Je suis intimement convaincu que ces crânes de cristal sont des mises en garde. Star affirme que Max est venu à nous pour délivrer un message, pour donner l’éveil, et pour nous rassembler dans l’unité. C’est d’accord. Le temps est venu.

 

cristal-boule-688pk

 

 

Voici les mots que Star a perçus dans le crâne de cristal. J’ai numéroté les sentences pour une raison qui apparaîtra plus loin.

I – Je viens à vous le coeur et l’esprit ouvert

II – Je viens à vous par les couloirs du temps

III – Je viens restaurer vos dons, longtemps oubliés

IIII – Je viens par souvenir et je viens en vérité

V – Je viens en unité et je viens par plaisir

VI – Je viens avec les bénédictions de l’amour infini

VII – Ne vous détournez pas par peur ou petitesse

VIII – Ne vous détournez pas par lassitude ou désespoir

VIIII – Je viens avec la flamme de l’éternelle liberté

X – Traversons l’illusion jusqu’au coeur de la colombe

XI – Je détiens les secrets, les clés des mystères

XII – Je détiens le modèle et je détiens les plans

XIII – J’ouvre les portes pour illuminer la loge d’éveil

XIIII – Ouvrez vos coeurs laissez-moi y entrer

XV – Ouvrez vos esprits et entrez dans la loge

XVI – Dénouez tous les entrelacs du temps

XVII – Ouvrez vos corps à la lumière astrale

XVIII – Ouvrez vos chemins à la lumière des étoiles

XVIIII – Ouvrez vos dons pour les partager

XX – Ouvrez vos sens au son et à la lumière

XXI – Ouvrez votre être à la présence unifiée

Atteignez-vous les uns les autres, reflet divin, amour divin.

Première remarque sous forme de mise en garde : ce crâne de cristal nous demande une confiance totale en lui et en ceux qu’ils représentent. Qui sont-ils ? Seule une civilisation technologique serait capable de réaliser ce gadget de cristal et de le programmer pour transmettre un message, ou des lumières, des sons, et même des émotions. Ce messager de la « présence unifiée » nous demande de lui ouvrir nos coeurs, mais doit-on lui obéir ? Doit-on ouvrir la porte à l’inconnu ? Un esprit inconnu qui entre en toi, ça s’appelle une possession.


« Ne te laisse jamais envahir par aucune entité psychique, égrégor, fantôme, esprit errant, ectoplasme, allié ou autre : il pourrait bien ne plus te rendre les commandes. »

Juan Matus, cité par Carlos Castaneda

  

Cette restriction faite, passons au contenu du message. Il est louable en tous points. Le crâne annonce le retour de nos pouvoirs perdus; la Lumière qui entre dans la Loge évoque l’éveil par la foudre dans les Loges des pyramides.  Plus fort que tout : le message compte vingt-deux affirmations, la plupart commençant par « je ». Le parallèle avec les vingt-deux arcanes majeures du tarot est saisissant : le « je » préside aussi à chaque arcane. Chaque sentence correspond au contenu intérieur des vingt-deux arcanes.

 

tarot-bateleur-papesse-imperatrice-sk-conver-688po

 

I – « Je viens à vous le coeur et l’esprit ouvert » exprime le message du Bateleur, petit être innocent qui s’incarne avec tous les possibles étalés devant lui sur la table.

VI – « Je viens avec les bénédictions de l’amour infini » décrit le ressenti de l’arcane VI L’amoureux, quand le coeur s’ouvre enfin pour la première fois.

X – « Traversons l’illusion jusqu’au coeur de la colombe » la grande illusion de la Roue de Fortune nous baratte jusqu’à la colombe de la paix retrouvée.

 XVI – « Dénouez tous les entrelacs du temps » décrit la Maison-Dieu, quand l’énergie se fraye un chemin à travers les chakras jusqu’à la fontanelle qui s’ouvre enfin. C’est la fusion avec le Tout.

XXI – « Ouvrez votre être à la présence unifiée » quand l’androgyne du Monde règne sur les quatre éléments

et enfin le Mat – sans numéro – s’aligne pile avec la dernière sentence : « Rejoignez-vous les uns les autres, reflet divin, amour divin. »

Chaque arcane, rapproché de la sentence qui lui correspond, fait entendre dans mon coeur une poignante musique. Ceux d’entre vous qui possèdent un tarot aligneront avec profit les vingt-deux arcanes majeurs sur la table en y associant la sentence correspondante. Pour la compréhension intérieure des arcanes, le lecteur voudra bien se reporter aux articles suivants : Du Bateleur au Chariot, De la Justice au DiableArcane XIII, La Maison-Dieu, L’Etoile, la Lune, le Soleil, Le Jugement, le Monde, le Mat

Faites vos propres découvertes. Vous serez émerveillé par l’unité des messages qui nous parviennent en ces temps bénis.

Pour cette belle lecture dans le cristal, nous n’oublierons pas de remercier Star Johnsen-Moser.

  

 Nous sommes tous uniques, mais la plupart sont assez nombreux quand même.
Stef Kervor