Merci pour votre aide

 

 

Un triple merci qui vient du cœur! Merci d’abord pour vos dons qui m’ont touché plus que je ne saurais le dire. Merci aussi parce que grâce à vous Eden Saga survivra, et merci enfin pour ce réel soulagement. Depuis des années, j’œuvre sans relâche pour vous offrir la fine fleur de mes trouvailles. Celles et ceux qui sont engagés sur le chemin de lumière ont profité des récits, des explications et des éclairages que j’ai pu donner. C’est une grande joie.

 

Chemin de sagesse et d’éveil, il serpente de part et d’autre du canal central de la kundalini. L’éveil progresse, vos mails en témoignent chaque jour. Les résultats sont mon salaire. Je suis riche de vos progrès. Votre amour me comble bien plus que vos dons. Sous le singe du partage, ces cœurs qui s’ouvrent, ces esprits qui s’animent sont une conquête sur le néant. Il progresse, mais vous montez plus vite que lui.

Maintenant le chemin continue. La pente est raide, nous allons aborder des questions supérieures, plus élevées que jamais. Nous allons découvrir les deux faces de notre origine double, les deux races qui ont façonné cette planète et qui nous ont donné un corps mortel et l’Esprit qui vit à jamais. Ces révélations peuvent continuer parce que vous avez mis la main au portefeuille, avec quelle générosité! L’amour que vous m’avez manifesté dans cette épreuve d’équilibre m’a bouleversé.

Je savais que j’avais quelques vieux amis, fidèles lectrices, lecteurs anciens, je savais l’affection qu’ils me portaient, et que leur générosité m’était acquise.

Mais d’autres se sont manifestés, des personnes qui ne m’avaient jamais écrit. Des noms que je ne connaissais pas. Je dois le dire, ce sont eux qui m’ont remonté le moral et qui m’ont permis de retrouver ma combativité. Les ténèbres matériels ne sont pas insurmontables, vous me le prouvez. J’ai confiance pour la suite de cette aventure, elle ne pouvait pas s’arrêter avant que les révélations soient dites.

D’abord il a fallu exposer le contexte. Des centaines d’articles, plusieurs milliers même, ont été nécessaires pour redresser des millions de mensonges. Vous les avez entendus, lus, ressassés, répétés de bonne foi. Enfin je vais pouvoir révéler de grandes choses, des faits essentiels pour qui veut comprendre qui nous sommes, d’où nous venons, où nous allons. Le décor est posé. La vérité peut jaillir comme une source vive qui manquait à ce paysage.

Vos surprises ne font que commencer. Et je compte encore sur vous pour que ce site continue de fonctionner jour après jour, semaine après semaine, mois après mois. Mon travail ne coûte rien. Les recherches vous sont offertes, comme mes textes et mes images. La traduction, les corrections, la mise en page, la mise en ligne, tout ça fait partie du cadeau. Un bel habit s’impose pour d’aussi belles révélations.

Mais il y a d’autres frais. Des dettes, déjà. Des coûts de fonctionnement, de matériel, que sais-je? Aussi je me tourne vers vous, donatrices et donateurs. Je me tourne aussi vers celles et ceux qui n’ont pas donné, parce qu’une trop petite somme était tout ce qu’ils pouvaient faire. Si vous pouviez, dans un bel élan, me faire un petit don mensuel, quelques euros suffiront si votre nombre est important.

Cette saga a embarqué dans l’aventure d’Eden 6 millions de lecteurs de tous les pays. Certes, les temps sont durs pour tout le monde, je le sais. Je sais aussi que l’union fera notre force. La survie d’Eden Saga dépend du nombre des donateurs. Donnez deux euros si vous ne pouvez pas plus. Cinq ou dix euros si votre budget le permet. Certes, si vous pouvez donner davantage, votre obole sera la bienvenue. Il est plus réaliste de compter sur votre nombre, plutôt que sur le montant du don. Et il y a aussi la mensualisation.

Sur chaque page, un formulaire de dons vous donne accès à Paypal où vous pouvez choisir entre un don unique ou mieux encore, un don mensuel dont vous fixerez la durée. Grâce à cette aide prévisible, je n’aurais plus besoin de recourir à des expédients. Je pourrais consacrer tout mon temps à Eden Saga.

Faites selon votre cœur et selon vos moyens. Je sais que je peux compter sur vous, vous ne m’avez pas déçu, vous allez relever ce challenge et, sans vous ruiner, me permettre de poursuivre cette œuvre.

Je vous promets des merveilles. La lumière plein les yeux et la chaleur au cœur. Vous en aurez pour vos sous, soyez-en sûrs. Jamais argent n’aura été si bien employé.

 

D’avance, un grand merci du fond du cœur!

 

 

Le poète est celui qui tout au long de son existence conserve le don de s’émerveiller.
André Lhote