Récits des Loups

 

La dernière nuit de vol astral vient de s’achever. Pour les Loups Volants qui ont vécu cette incroyable expérience, la fin de ce cycle n’est pas l’ultime vol. À l’heure du bilan, un autre cycle est prévu pour le mois prochain. On peut s’inscrire. Les nouveaux venus seront acceptés en très petit nombre. Je leur recommande de se faire connaître par le formulaire contact.

 

Depuis quatre ans, jamais les résultats n’ont été aussi puissants. Que les souvenirs de vos rêves soient précis ou flous, vous appréciez la pêche que l’astral vous donne. Le Rêve global est conscient, je vous l’assure, mais pas toujours présent au réveil. Quelle importance ? Suite à mon récent compte-rendu, vous avez compris que l’essentiel n’est pas dans l’aventure, aussi excitante soit-elle.

Ce bien-être, cette joie sereine, cet amour de la vie que vous éprouvez au réveil et qui tient la journée, n’est-ce pas mille fois plus important ? Carrément jouissif. Jubilatoire. Vos commentaires sont éloquents. Nos explorations sont hallucinantes. Jamais elles n’ont eu cette réalité, ce réalisme dans les moindres détails. Vous les vivez, toutes et tous : vous vous en souviendrez. Laissez le temps au temps.

 

 Spirales

D’une manière générale j’ai aussi le sentiment étrange de connaître ou de reconnaitre des endroits où je ne suis jamais allé physiquement : des maisons, des salles, des paysages, un château médiéval genre Poudlard.
Notre vie astrale n’est pas semblable à notre vie physique. Pourtant nous y avons aussi nos habitudes…

*

 Ni meuble, ni objet, rien. Il n’y avait rien que des gens dans la pièce. Ils attendaient dans la peur et la misère avec juste leur vêtements sur eux et rien d’autre.
Je sais qu’on était plusieurs à se préparer pour les protéger. Mais je ne sais pas contre quoi…
Est-ce un parallèle avec ce que tu vis comme lieutenant des Loups ? Te préparer avec les autres lieutenants pour protéger la Meute ?

*

« Réveil surprenant ! Mon radio-réveil a diffusé Francis Cabrel : « L’amour est partout où tu regardes    Dans les moindres recoins de l’espace    Dans le moindre rêve où tu t’attardes    L’amour comme s’il en pleuvait »  Cela m’a fait sourire. J’ai bien conscience d’être accompagnée et ces rappels constants sont comme un chocolat qui fond dans la bouche, c’est réconfortant ! Les Loups réchauffent mon âme d’une douceur infinie. »
Merci. On ne peut mieux dire.

*

« J’ai l’impression que c’est standby ces jours-ci ? »
Oui, on dirait bien…

*

« Je ne comprends pas. Est-ce un nettoyage énergétique qui me fait ça ? Je l’ignore. Je ne me ne sens ni fatigué, ni en colère mais juste dans l’incompréhension voire dépassé par les évènements de mes rêves ordinaires« .
Oui, je crois que c’est un nettoyage… pour la suite !!

*

« J’ai beau mettre toute mon intention avant de m’endormir, je ne me souviens de rien au réveil. Ce n’est pas loin, je sais qu’il s’est passé des choses, mais non, black-out ! C’est très frustrant… »
Le vol astral est plus réel que la réalité, plus vrai que la vérité, plus élevé que l’altitude. C’est pourquoi on a tant de mal à s’en souvenir.

 

 

« Merci pour ton éclairage ! En le lisant je relie avec certains fragments éparpillés dans ma mémoire. J’ai assisté à l’atterrissage d’un ovni et au débarquement de ses occupants belliqueux. Les souvenirs sont partiels et parfois très personnels et solitaires. »
Oui, pour te remémorer ton vécu oublié. Pour dénouer tous les liens qui t’empêchent encore de grimper jusqu’au sommet de toi-même. Seuil de l’éveil…

*

« J’ai craqué depuis quelques jours. Aujourd’hui, j’en rigole, je me marre en pensant à mes états d’être, quel con… On est jamais à l’abri en fait, ce putain de petit moi, le roitelet, quel branleur. Le plus dur dans tout ça, c’est de laisser remonter les ombres, les colères, les rancœurs et j’en passe s’en comprendre d’où ça vient. »
Ouais, putain d’ego ! Le pire, c’est qu’on ne peut pas s’en passer. On doit juste le remettre à sa place, au fond de la classe, près du poêle, pour qu’il s’endorme…

*

« Le réveil s’est fait avec un petit boost d’énergie, un bon entrain. Je ne sais pas si c’est l’effet de la meute mais juste merci. »
Moi aussi je remercie sans arrêt… même si je ne sais pas qui je remercie, ça fait du bien de le faire.

*

Ces derniers jours, dans mon quotidien, je me laisse volontiers divertir. J’en ai bien conscience, je ne vois pas le temps passer, et je me laisse happer. Je joue le jeu. Comme une technique stratégique, je bats en retraite, à l’abri, bien caché à l’intérieur de celui qui fait semblant… pour le moment !
Par chance, tu as un boulot qui te permet d’être distrait. Imagine que tu sois pilote de ligne ou ingénieur atomiste. Fais quand même attention aux accidents ! Blague à part, cette modification suffit-elle à compenser la frustration de ne pas te souvenir du Rêve ?

*

Je n’ai pas eu de rêves très distincts cette nuit à part cette image d’une grande statue de pierre d’un lion entourée de flamme.  J’aurais pu commencer ma journée à 4h30, en pleine forme 😁
Cette image « d’une grande statue de pierre d’un lion entourée de flammes » revient depuis le début, chez l’une ou l’autre… même si je n’en ai aucun souvenir précis. Une partie du Rêve global est vécue par un groupe de Loups sans que je le perçoive. Je sais maintenant que tous les aspects du Rêve ne nous sont pas immédiatement accessibles. Nous ne pouvons nous souvenir que de ceux qui nous sont utiles ici et maintenant.

Le lion de pierre, la lionne au cœur de pierre, etc. Plusieurs citations léonines de la part des Loups depuis la nuit du 4 janvier. Idem pour les dragons, et les flammes, le feu, l’incendie. Nombre d’entre vous ont vu ça. Mais jamais de suite ! S’agirait-il des constellations du Lion et du Dragon ?

*

J’ai déjà « vu » ce ou ces vaisseaux, mener des combats contre d’autres civilisations,  tout ça est donc vrai ? C’est hallucinant et tellement plus riche que cette vie physique qui me pèse tellement. Il se joue donc là l’avenir de cette humanité et de cette planète ? 
Oui et non. Disons que ce vaisseau gigantesque est vivant. De même que les archanges sont avant tout des machines de guerre, les grands vaisseaux mènent un combat titanique sur un plan supérieur. D’où le sentiment qu’avait cet autre Loup que nous étions « sous le grand vaisseau« …

 

 

Si je devais faire un décompte, je parlerais d’une douzaine de présences à chaque fois, peut-être une vingtaine. Nous sommes dans un décor sauvage, rude et beau, plutôt montagneux. La nature est toujours belle dans mes rêves, pas forcément hospitalière, c’est une entité vivante qui se méfie de nous tant qu’elle ne nous a pas sondés, j’ai souvent cette sensation.

Donc nous sommes dans ce décor sauvage, une lande peut-être. Et nous entrons dans une grotte, il y a une tyrolienne à l’entrée. Elle disparaît dans les ténèbres, on ne sait pas où elle va et cependant certains le savent (!!!!). Concertation. Qui souhaite y aller ? Nulle obligation à partir ou rester. Toujours le calme dans les décisions du groupe.

Je fais partie des partants c’est épatant. « On » me prévient qu’une sorte de transformation s’opérera durant le parcours de la tyrolienne, que je devrai être attentif aux premiers instants après l’arrivée. Je ne suis pas le premier à m’élancer, nous savons que nous serons séparés à l’arrivée, en des endroits différents.

Vient mon tour. Descente ludique, dans les entrailles de cavernes, et arrivée…en pleine ville (mais rien de connu), la transformation annoncée était vestimentaire, pour se fondre dans la masse. Une fois dans les rues, immenses espaces urbains, je capte l’ambiance et suis contacté par quelqu’un qui me croise et me dit que je suis attendu pour parler, je dois « prévenir ». Et mon con de chat me saute dessus parce qu’il a faim. Le rêve se termine sans conclusion.

Sauf que j’ai clairement identifié que je devais prévenir d’un danger, cela revient toujours et encore.
Merci de ton témoignage. Tu es le seul à dire ça, moi je vis avec cette pression depuis treize ans. C’est pourquoi j’ai créé Eden Saga. Le danger s’accentue, comme l’urgence à prévenir. C’est pourquoi je continue Eden Saga. 

*

Nous sommes plusieurs, en attente de quelque chose, face à ce qui me semble être une lune argentée. Ça semble massif, mais avec une lueur vivante et bleutée. J’ai l’impression que cet astre est là pour nous enseigner quelque chose dont je ne me rappelle pas. Au réveil, j’ai pensé au vif-argent alchimique ou mercure, mais c’est peut-être juste une interprétation de ma part, car l’astre était vivant à sa manière.
Je veux mon neveu ! Les grands vaisseaux sont aussi vivants que les planètes ou les étoiles. Tout vit, tout vibre, tout vivifie.

 *

La première nuit a dégagé une telle quantité d’énergie pour annoncer la couleur, c’était bon en effet, mais si puissant… Les révélations sont dures à digérer, c’est clair. J’ai une sensation d’avoir dépensé pas mal d’énergie alors prendre du recul pour assimiler, ça me va bien. C’est carrément intense quand on y est sur le fil, au milieu sur la voie. Superbe expérience à réitérer si tout va bien.
100% d’accord. On va remettre ça en février après deux semaines d’interruption? Il ne faut pas abuser des bonnes choses…

*

J’ai ressenti une explosion d’amour comme un orgasme. Cela m’a littéralement réveillée. Ce n’était pas la première fois. Je n’ai rien dit parce que je ne savais pas quoi faire de cette information. Et je doute que ce soit en lien avec nos aventures…
Au contraire ! Sans notre solidarité, sans notre soutien énergétique, aurais-tu atteint le seuil de l’éveil ? Car c’est bien ce qui t’arrive…

*

Je ne sais pas si c’est lié à nos aventures astrales mais j’ai vraiment la pêche, les petits bobos récurrents ont l’air de s’estomper. J’apprécie beaucoup ma vie habituellement mais j’ai là, vraiment, j’ai une grande joie de vivre intérieure. Merci Xavier, merci Eden Saga.
Seuil de l’éveil ici encore. Aimer aide à s’aimer. L’amour est partout où tu regardes, chante Cabrel.Voir plus haut

*

écouter

 

 

Circulaire

Le 16 janvier, je n’ai reçu qu’une demi-douzaine d’e-mails au lieu des trente habituels. Le week-end dernier, quatre e-mails seulement. Nous étions beaucoup moins nombreux à évoluer en astral, telle une meute de Loups responsables et courageux. La plupart des Loups étaient trop occupés à régler leurs problèmes tenaces : juguler l’ego, nettoyer d’anciens engrammes, faire place nette en eux pour les merveilles à venir — celles qu’on ne peut découvrir qu’après s’être éveillé.

Dormez, je le veux ! C’est en dormant que les Loups s’éveillent… Le 16 janvier, j’ai donc envoyé cette circulaire aux trente-trois Loups inscrits au vol astral :

Chères Louves, chers Loups,
Ce cycle se révèle d’une rare intensité. Nombre d’entre vous ont décroché ce week-end et ce matin je n’ai reçu que quatre mails au lieu des trente habituels.
Lassitude ? Au contraire. Ce ralentissement renforce mon sentiment intime qui s’est fait jour depuis une semaine. Il faut absolument vous laisser le temps et le loisir de digérer la somme énorme d’émotions et de découvertes reçues au cours de ces vols astraux.

D’autre part, complètement débordé par la quantité et la qualité de vos e-mails, je n’ai pas sorti la tête de l’eau depuis le début de ce cycle. Il est donc plus que sage de ne pas prolonger ces vols au-delà du raisonnable. Je compte ouvrir un second cycle en février. Je sais déjà qu’il ne comptera que 12 nuits, ce qui est amplement suffisant pour vous donner le coup de pouce dont vous avez besoin.

Lequel ? Juste la pichenette qui vous manque afin de parvenir à l’éveil. La première nuit, celle du 4 au 5 janvier dernier, a été la plus intense, et de loin. La plupart d’entre vous en a ramené une valise de souvenirs, de sensations, d’émotions. Dans l’ensemble, vous vous sentez de mieux en mieux grâce à ces vols nocturnes — bien que le souvenir vous en manque !

Au cours des nuits suivantes, plusieurs Loups m’ont décrit leur expérience, inclassable pour eux. Évidente pour moi. Au moins six Louves et Loups ont connu —ou retrouvé— l’éveil grâce à nos escapades astrales.

Je dois me rendre à l’évidence :  l’éveil est l’objectif, pour vous tous. L’éveil ! Rien que ça !! Je suis fou de joie, je n’en attendais pas tant, pas si vite, pas si fort. Il me faut donc calmer le jeu un moment.

La tonalité des rêves est bien différente : l’aspect exploratoire, aventurier qui caractérisait les années précédentes a disparu complètement — ou presque. Nous avons tout de même vécu des trucs pas possibles dont le souvenir vous reviendra bientôt. Je n’en explique pas davantage pour ne pas vous voler vos découvertes.

Il est impératif que ça vienne de vous. Ce qui tombe tout rôti dans le bec ne vaut pas tripette à côté de ce qu’on a gagné de haute lutte. Vous êtes des guerrières, des guerriers. En passe de venir à bout du petit moi, bien collant, bien chiant. Ne comptez pas sur moi pour le nourrir encore, alors qu’il s’agit de l’affamer pour qu’il vous lâche un peu la grappe. Mon rôle strict est de vous mettre sur la voie, sans tricher, sans vous révéler le détail. C’est ce que j’ai fait jusqu’ici.

Ce cycle s’achèvera donc avec la nuit du 18 janvier, au lieu du 24 comme annoncé. Le 19 au matin, je tracerai le riche bilan de la première session astrale 2023. S’il vous reste des choses importantes à vivre et à conter aux autres, profitez-en durant les deux prochaines nuits.

Ce n’est qu’un au-revoir, mes frères et mes sœurs. Je ne veux pas qu’une si danse expérience se finisse en jus de boudin. Vous avez du grain à moudre, et pas qu’un peu ! Bien sûr, vous pourrez continuer à m’écrire, je ne vous quitte pas.

 

*

« Tu as raison, ça sert à rien de trop forcer. On finit le cycle comme tu dis et le reste viendra quand ça viendra 🙂 Telle est la Voie.« 
 
*

J’ai la sensation que tout mon corps est en train de vivre un profond changement de l’intérieur, une réorganisation, un réalignement,… et que mon état de fatigue en est la conséquence. C’est comme si toutes mes cellules étaient agitées d’une nouvelle énergie. Quant aux fourmillements et aux « poussées » le long de la colonne vertébrale et jusqu’au crâne c’est du quasi permanent dès que je me pose.

Je souhaite à toutes les Louves et tous les Loups de beaux voyages et de splendides découvertes pour les nuits à venir.
Et aussi pour la suite. Le Rêve ne s’arrête pas. Vous pouvez continuer à m’écrire, même si vos rêves sont personnels. Sait-on jamais quel habillage étrange a pu effectuer votre cerveau au réveil ?

 

Dernière minute

90% des LOUPS sont en plein nettoyage intérieur, c’est fabuleux. Et tellement inattendu ! Je ne peux que vous envoyer tout l’amour, toute l’énergie qu’il vous faut pour franchir cette passe très importante, prélude à l’éveil. Je suis à la fois très heureux pour vous, et tout à fait désolé de n’être qu’un assistant pour vous.

Si j’arrête, c’est pour que vous puissiez vous explorer sans contrainte, mais moi, j’en suis exclu. Je me réveille sans aucun souvenir. Normal, il n’y a plus de rêve collectif. C’est mieux pour vous, l’éveil arrive, je m’en réjouis pour vous tous, mais votre meilleur guide, c’est vous-même.

Ce n’est pas pour moi que j’arrête, c’est pour vous. Je ne peux rien vous dire sur vos rêves persos or cette année vous ne faites que ça : seuil de l’éveil, nettoyage perso genre arcane 13 — mais moi au réveil je ne sais rien, je ne vois rien : la voilà la vérité.
 
Je vous embrasse, désolé, impuissant, attentif — il faut absolument ce break — reprise en février après une interruption nécessaire de 15 jours. Les inscriptions sont ouvertes pour ce deuxième tour. Celles et ceux qui le souhaitent peuvent bien sûr continuer à m’écrire. Ça me fait plaisir de vous lire.
 
Le second cycle commencera le 4 février et se poursuivra durant quinze jours, jusqu’au 19 février. Il est important de s’y inscrire au plus vite, en envoyant sa candidature par le formulaire de contact. Dès réception de ma réponse, vous pourrez m’envoyer votre photo prise le jour même. Elle ne sera pas publiée, son but est de me permettre de lire les auras, pour m’assurer de votre bonne condition physique et psychique. Ensuite, vous verserez votre obole de 20€ ou davantage par le formulaire de don sur le site. Et je vous confirmerai alors votre inscription dans la meute des Loups Volants pour le deuxième cycle.
 
Vous allez me manquer d’ici là. Mais vos e-mails seront les bienvenus dans l’intervalle ! Communiquez-moi vos ressentis, tout ce qui vous arrive de bizarre, d’inattendu, d’inespéré… Le préambule de l’éveil est déjà le pays des merveilles. Faites attention à vous, prenez soin de vous, et jubilez, mes Loups !!

 

Rastaman vibration yeah positive !
Bob Marley