La lune creuse

scifi-fractale-688po

 

Un coup de théâtre a secoué la communauté astronomique : voici que la NASA révèle que toutes les planètes sont creuses, y compris la nôtre. On nous l’avait caché si longtemps, il va falloir s’y faire. Même si ça paraît logique, on s’étonne qu’il y ait d’un seul coup tant de place sous nos pieds. A moins que notre planète creuse ne soit habitée par d’autres ?

La NASA pense même que la Lune est creuse. Vieille rengaine qui retrouve d’un coup les feux de l’actu. Creuse et naturelle ? Ou bien creuse et artificielle ? Ce serait l’endroit parfait pour observer la Terre, pas vrai ? (source)

Pensez seulement à l’invraisemblable concours de circonstances astrophysiques qui fait que la Lune tourne sur elle-même exactement dans le même temps qu’elle tourne autour de la Terre. Résultat : elle nous montre toujours la même face, qui pourrait bien n’être qu’un hologramme.

Tandis que la face cachée peut servir à planquer beaucoup de choses, notamment l’approche d’un vaisseau spatial vers une base lunaire… Il n’existe que très peu d’images de cette face cachée, et d’un coefficient de grossissement très médiocre… 

« Demandez à l’intérieur ce que vous ne voyez pas en vitrine » pouvait-on lire dans les devantures des boutiques de mon enfance. Là, ça s’applique aussi…

Quand vous verrez le gros oeil blanc de la pleine lune braqué sur vous, souvenez-vous de vous tenir à carreau : les patrons vous regardent. Mais souvenez-vous aussi que les dieux vous voient tout le temps, même en lune noire. Ils sont là, bien confortablement installés dans leur planète creuse, bien aménagée, avec un océan intérieur d’eau potable, et ils nous zyeutent sans fin, sans trêve et sans répit. 

Attendez, ne haussez pas les épaules, ne vous moquez pas de cette piste, elle est tout à fait crédible, lisez seulement les lignes qui suivent. Cette affaire de la Lune mérite qu’on s’y attarde, et son procès doit être instruit dans la plus grande impartialité.

D’abord, je viens d’évoquer l’ahurissant concours de circonstances qui fait tourner la Lune sur elle-même dans le même temps qu’elle tourne autour de nous. Il n’y a pas une chance sur un milliard que cette particularité inexplicable soit naturelle. Sans oublier qu’elle est ~400 fois plus petite que le soleil en taille angulaire et ~400 fois plus proche de nous. Elle a donc la même taille apparente que le Soleil, qu’elle masque totalement en cas d’éclipse. De plus, elle nous protège des astéroïdes et gère nos marées. Et tout ça de façon NATURELLE, nous dit-on. Hum!  

 

lune-bidon-pixabay-.688pxgif

 

Les astronomes amateurs qui observent la Lune chaque fois que c’est possible ont constaté depuis plusieurs décennies d’observations que d’étranges phénomènes se produisent sur la surface visible.

De grandes taches de lumières, de forme elliptique ou circulaire, parcourent la Lune à intervalles irréguliers. Le diamètre de ces spots lumineux varie entre quelques centaines de mètres et plus d’un kilomètre.

Aucune explication scientifique n’a été avancée, bien au contraire, les professionnels nient la réalité de ce phénomène pourtant tout à fait observable.

Vous me direz, qu’est-ce qui empêche les astronomes amateurs de regarder la chose de plus près ? Je vais vous le dire : si un particulier souhaite acheter un télescope, la puissance de celui-ci sera forcément limitée : on ne peut obtenir dans le commerce de téléscopes professionnels, qui sont réservés aux organisations officielles employant des diplômés astreints au secret professionnel.

L’amateur devra se contenter d’un grossissement X 150 environ. Ce qui permet bien d’observer la surface de la Lune, mais absolument pas d’en examiner les détails.

Détails que certains ont pu voir de très près. Douze astronautes étasuniens ont marché sur la Lune entre 1969 et 1972. (source) Eh oui, vous lisez bien, seulement douze, et l’exploration lunaire n’aura duré que quatre ans. Depuis, finie la Lune, personne n’y est retourné. Il faut qu’il y ait une bonne raison à cela, non ?

La raison invoquée par le président US Richard Nixon est le coût extravagant de ces missions. Ah oui ? Et le coût de la station spatiale orbitale, c’est cadeau ?

Pensez à tout le mal qu’on s’est donné pour construire la station spatiale internationale alors qu’une station spatiale bien plus confortable et gratuite nous attendait un peu plus loin : la Lune semble faite pour ça, pourquoi la dédaigner?

Pensez à l’efficacité qu’aurait eu le téléscope spatial Hubble si, au lieu d’être en orbite terrestre, il avait été installé sur la Lune ! Pourquoi n’y sommes-nous jamais retournés depuis près de cinquante ans ?

 

lune-ciel-bleu-sombre-pixabay-688po

 

Pourquoi aucune expédition lunaire n’a été organisée depuis les premiers astronautes US ? Qu’ont-ils vu sur la Lune ? Des preuves évidentes du caractère artificiel de ce satellite, ainsi que de son occupation de longue date. Des traces de vie intelligente.

Peut-être des traces de roues, des traces de pas, comme Hergé l’a suggéré dans son album visionnaire On a marché sur la Lune. Ou bien des détritus de toutes sortes, genre boîtes de conserve ou bouteilles vides. Des éléments de décor, des armatures métalliques, des projecteurs holographiques, et surtout, surtout !! Des aliens.

Attendez ?! Pourtant la NASA nous a montré des images du premier alunissage, en 1969. Le sol nu et gris de la Lune, et le drapeau US planté dans la poussière. Oui, nous étions alors des centaines de millions de téléspectateurs à observer, le souffle court, cette incroyable exploit.  (source) 

Sauf que depuis, des doutes se sont fait jour. Comment se fait-il que le fameux drapeau US, tout à coup, se soit mis à trembloter sous l’effet manifeste d’un courant d’air ? Il n’y a pas d’atmosphère sur la Lune. Ou alors on nous aurait menti aussi sur ce point ?

En tout cas, beaucoup de fouineurs, ufologues ou autres, sont persuadés que le film de Neil Armstrong faisant ses premiers pas sur notre satellite a été bidonné. (source) Le véritable lieu de tournage a été identifié par ces chercheurs amateurs : il s’agirait d’un désert étasunien.

La NASA craignait en effet que l’alunissage échoue, or les Etats-Unis ne pouvaient se permettre un ratage dans la conquête spatiale, alors qu’ils étaient devancés par les Russes, au plus fort de la guerre froide. La NASA avait donc tourné ce petit bout de pellicule sur Terre avant l’expédition. Et quand Armstrong s’est posé sur la Lune, il a vu le tableau, il a tout de suite pigé qu’on ne pouvait pas montrer ça.

Alors la NASA a diffusé le court métrage enregistré, avec la fameuse phrase « Un petit pas pour l’homme, un grand bond pour l’humanité »

Tout ça était enregistré. Pas de direct, vous rigolez, trop de risques. J’en vois qui n’y croient pas. Ils ont raison, ne gobez pas tout cru des infos de la sorte. Réfléchissez, pesez le pour et le contre, faites-vous votre propre opinion. C’est la règle de ce site, croire sans y croire. Mais aussi être honnête et persévérant.

David Icke cite ces propos incroyables: « Le sergent Karl Wolf a déclaré à la presse comment il a vu des photographies d’une «base extraterrestre» sur la face cachée de la Lune. Un employé de la NASA lui montrait comment tout cela fonctionnait et il a dit: « En passant, nous avons découvert une base sur le verso de la Lune ». A cet instant, Wolf a eu une légère panique, car si quelqu’un d’autre entrait dans le labo, les deux hommes seraient en danger, parce que l’employé n’aurait pas dû lui donner cette info sensible. Et puis l’homme de la NASA a sorti une mosaïque de photos montrant cette base qui avait une structure géométrique et des tours. Les bâtiments étaient sphériques; les tours étaient très hautes, Wolf y a vu des objets qui ressemblaient un peu à des antennes radars de très grande taille. » (source)

Le texte cité en référence se trouve aux pages 315 et suivantes, je vous encourage à le lire si la langue anglaise vous est familière, il contient d’étonnantes révélations. David Icke explique comment la Lune a été fabriquée par des aliens reptiliens, qui s’en servent de base secrète, d’observatoire de la Terre, et aussi de plate-forme d’intervention rapprochée. Il ne faut pas tout croire, certes, mais ses affirmations sont plus que troublantes. 

 

lune-creuse-inversee-xs-sk-688po

 

Parmi les astronautes US ayant marché sur la Lune, plusieurs sont devenus fous. Certains ont opté pour la secte. Le choc de cette découverte et le poids de ce secret se sont révélés trop lourds pour ces militaires aguerris. 

Pourtant ce sont des hommes d’élite, triés sur le volet, surentraînés, rompus à toutes les disciplines spatiales, d’une stabilité psychologique et mentale hors-pair qui leur a valu l’admission dans ce programme d’exception.

Alors ?? Qu’ont-ils vraiment vu sur la Lune ? QUI y ont-ils rencontrés ?

Ils ont vu des choses impossibles à montrer aux humains d’ici. Des choses inimaginables. Ils ont rencontrés les dieux d’avant, ils ont parlé aux terraformeurs qui ont aménagé la Terre depuis trois milliards d’années, qui ont créé toutes les espèces vivantes qui s’y trouvent, pour parachever leur oeuvre avec notre espèce, afin que nous prenions leur suite comme jardiniers de ce jardin et gardiens de ce zoo. Les tout-puissants leur ont dit qu’ils n’étaient pas les bienvenus sur la Lune. Chasse gardée. « Rentrez chez vous et n’y revenez plus » leur ont-ils dit. Ils sont rentrés, et depuis lors, nul n’y a remis les pieds.

Tout le monde fait comme si la Lune n’était plus un objectif. 

« Le grand quotidien russe « Pravda » a rapporté le 5 octobre 2002 que des traces de civilisation auraient été découvertes sur la Lune, incluant celles de la présence de villes habitées ! Sous prétexte que nous ne serions pas encore psychologiquement aptes à la digérer, ceux qui nous gouvernent semblent avoir décidé une fois pour toutes qu’il valait mieux cacher la vérité aux populations de la Terre.

En Europe comme aux États-Unis, nous nous trouvons ainsi une nouvelle fois confrontés au black-out imposé par l’entreprise de désinformation qui gouverne le monde. Car il semble qu’il existe des villes non seulement sur la Lune, mais aussi dans la Lune. Ce sont en réalité des bases dont certaines seraient peuplées d’humains et d’autres d’alienigènes. » (source)

Je vais vous dire l’idée qui m’est venue. Jadis les Terraformeurs ont causé plusieurs déluges en posant leur vaisseau-mère dans les océans du globe. Pensez donc, ces vaisseaux mères mesuraient plus de 3000km de diamètre !

Quand le vaisseau Atlantide s’est posé dans l’océan qui porte son nom, il occupait presque toute la distance séparant l’Europe de l’Amérique, et il ne restait que peu de distance à parcourir pour rejoindre les côtes de chaque côté. Ce qui est conforme aux dires de Platon.

 

planisphere-hyperboree-pop-sk-688po

 

Après avoir levé des tsunamis dans l’Atlantique, dans l’océan Indien et dans le Pacifique, les terraformeurs sont restés en vol orbital stationnaire au-dessus du Pôle Nord. Leur vaisseau-mère, à cette époque, fut nommé Hyperborée, qui signifie « au-dessus du pôle nord ». Et puis ils sont partis. 

D’où ma petite idée. S’ils n’étaient pas partis très loin ? Savez-vous quel est le diamètre de la Lune ? 3300km. Quasiment le diamètre de l’île Atlantide, de l’île de Pount, ou de l’île de Mu. Tout à fait le diamètre du vaisseau mère Hyperborée.

Vous m’avez compris. La Lune est un vaisseau-mère habité par nos fameux dieux terraformeurs. Ils sont toujours là, à portée de téléscope et d’émissions radio ou autres.

Toujours là à nous mater jour et nuit, à nous contrôler, à nous diriger sans doute. Derrière un écran de fumée, la fausse surface lunaire, ils ont leurs installations confortables, technologiques, et ils continuent à enlever nos enfants pour épicer leurs parties fines.

Et ceux qui ne sont pas à bord du vaisseau orbital Lune sont à bord d’autres vaisseaux, qui, comme par hasard, font exactement la même taille. De nombreux OVNIs de ce type et de ce format ont en effet été signalés en orbite autour du soleil. Ils arrivent, et croyez-moi, il n’y a pas de quoi s’en réjouir. Pas d’alleluya.

Ces dieux-là sont des escrocs, des pirates, des garde-chiourmes qui se moquent bien de vos prières. Ces dieux-là sont hypocrites, vicieux, humains trop humains, et pourtant totalement dénués d’humanité. Ils ne méritent pas notre respect pour leur comportement à notre égard. Mais on ne choisit pas ses parents…

 

Si la réalité intéressait les gens, ils éteindraient la télé et regarderaient par la fenêtre.
Jean Yanne