Lieutenants des Loups

 

Comme vous le savez, j’ai ouvert les inscriptions pour la meute de Loups Volants qui prendra son envol le 4 janvier 2023. À vos marques, les Loups ! Et vous, les retardataires, ne manquez pas de vous inscrire dans les meilleurs délais. Les vols de la Meute 2023 vont être partagés en grand nombre. Il y faut un encadrement de personnes expérimentées. J’ai donc choisi quatre anciens Astral Volants.

 

Lieu tenant

Ils se sentent à l’aise en astral, se souviennent de leurs rêves, peuvent retrouver des sensations, des images et mêmes des séquences complètes du voyage que nous avons fait la nuit d’avant. Ils seront mes lieutenants, car plus un groupe est grand, plus il faut d’yeux pour tout voir.

Lieutenant : tenant le lieu. Comme maintenant : tenir le temps avec la main. Il y en a des merveilles dans le secret des mots courants ! Lieu tenant est une jolie trouvaille de Noémie. Qu’elle soit bénie pour ça comme pour le reste. Sans son aide et son appui constant, je n’aurais jamais fait tout ça. Ce qui serait dommage pour beaucoup d’entre vous. Et pour moi. Et pour elle.

L’astral est largement inconnu. Terra incognita. Ou plutôt aether incognitus. Dans ce ciel-là comme dans le ciel ordinaire, les incidents de vol sont désagréables. On l’a vécu l’an dernier — sans rien de grave heureusement. Je suis le seul qui a trinqué — j’en ai gardé un torticolis bien gênant pendant plusieurs semaines. Sans séquelle, mais tout de même. À éviter. Cette fois, nous prendrons un maximum de précautions. Ça s’appelle l’expérience — dans les deux sens du terme. Mais quand on entreprend des expériences inédites, où trouver des lieutenants expérimentés ?

 

Surdoués

Dans les vols astraux groupés que j’organise depuis trois ans, j’ai repéré les quatre surdoués qui vont m’assister. Trois gars, une fille. J’ai pu les voir à l’œuvre. Passionnés, ils se sont inscrits en premier. Je les connais, ils me connaissent, nous avons déjà fait pas mal de vols ensemble. Dès que je leur ai expliqué mon plan, ils ont accepté la mission comme un seul homme.

Tous les cinq, nous avons commencé un cycle de vol astral. Résultats encourageants. Pourquoi garder le secret sur cette phase préparatoire ? Plutôt que d’adresser à chacun des quatre un e-mail de plus, j’ai préféré poster cet article pour qu’il soit utile à tous. Les expéditions de ce genre ne courent pas les cieux. Leurs préparatifs sont déjà l’aventure. Autant que le grand nombre en profite.

Ces quatre-là sont des surdoués — je sais qu’il y en a beaucoup d’autres parmi vous. Puisque de très loin vous avez vu briller la lumière d’Eden saga, puisque vous vous êtes approchés pour mieux voir, mieux entendre, mieux partager la joie profonde de cette lumière, en vérité je vous le dis, l’an prochain ne passera pas sans vous apporter ce que vous souhaitez le plus au monde.

You can get it if you really want — but you must try, try and try ! (écouter) Tu peux y arriver si tu y tiens vraiment, mais il faut t’y exercer encore et encore !

 

 

L’autre versant

Comme je l’ai déjà expliqué, les quatre Loups sollicités pour m’assister ont accepté sans une hésitation. Une excitation de bon augure tisse entre nous cinq des liens invisibles, mais solides et précis. Nous nous servons de ces liens pour transmettre l’indicible — toutes ces données informelles qui proviennent de l’autre versant du monde. Pour les choses plus concrètes, ou pour les souvenirs de nos rêves nocturnes ou éveillés, nous nous servons des e-mails.

Vous aussi, amies Louves, amis Loups, vous pourrez faire de même. Déjà les liens subtils nous unissent fermement, je peux les sentir sur mon corps astral. Dès maintenant, si vous avez des questions, si vous ne savez pas comment vous préparer à cet événement qui va marquer la nouvelle année dès son origine, n’hésitez pas à m’écrire — ou si vous le pouvez (bravo !) communiquez par la voie scalaire, comme je le fais avec mes quatre lieutenants.

Chacun d’eux suit une piste nouvelle et excitante sur la voie qui lui est propre. J’admire la façon dont tout ça s’est mis en place. Sans effort, sans concertation, sans contrainte, ils ont occupé la place qui leur revient de droit. Je me contente d’accepter leur décision. Elle vient du plus profond d’eux-mêmes. Ils se sont disposés en parfait ordre de vol sans qu’il soit besoin du moindre ajustement. Déjà une mécanique bien huilée régit nos interactions. Déjà nos vols groupés se multiplient. Les lieutenants n’en sont pas tous conscients au réveil, c’est le nécessaire apprentissage de la remémoration pour eux comme pour vous.

Je n’ai pas grand chose d’autre à vous dire pour l’instant. L’aventure qui débute est la vôtre, à chacune et à chacun d’entre vous. Il vous appartient d’en faire un chemin d’éveil. Moins j’en dirais, plus sera grande votre liberté, plus riches vos opportunités de vous découvrir tel que vous êtes, tel que vous avez toujours été sans le savoir tout à fait.

Si j’ai choisi l’aurore pour illustrer cet article, n’y voyez pas l’ombre de la nuit, mais la lueur du jour qui point. Un grand soleil d’hiver va illuminer la meute à son envol, la chose est sûre et certaine. On en voit la venue prochaine. D’ici là, fourbissez vos énergies. Et inscrivez-vous vite, il est temps !

 

Un grand soleil d’hiver éclaire la colline
Que la nature est belle et que le cœur me fend
La justice viendra sur nos pas triomphants
Ma Mélinée ô mon amour mon orpheline
Et je te dis de vivre et d’avoir un enfant

Louis Aragon
mis en musique par Léo Ferré (écouter)
repris pas Leny Escudero (écouter)
repris par Bernard Lavilliers (écouter)

 

 

Il existe un autre monde au dedans de celui-ci. La frontière est intérieure et la peur s’arrête ici.
Lao Surlam