Les Olmèques astronautes

maya-astronaute-espace-pixabay-688po

 

Les Olmèques étaient-ils des astronautes ? L’astronaute US Gordon Cooper en est persuadé. Enorme pavé dans la mare aux grenouilles.

Selon Cooper, le plus ancien peuple de Mésoamérique fait état de connaissances pointues en astronomie, mais aussi en astronautique. Les Olmèques avaient donc une longue pratique de l’observation des étoiles, mais aussi de la navigation interstellaire ! 

Bien sûr, la plupart des archéologues et des proto-historiens haussent les épaules devant cette inconvenante intrusion sur leurs plates-bandes. Une de plus ! Pourtant tous les faits qui vont être énoncés dans cette page peuvent être vérifiés. Les personnalités qui s’expriment sur ces questions ne sont pas des écervelés. Pourtant certains faits sont trop énormes pour être énoncés par un pro de l’espace.

D’où vient cette science de l’espace chez ce peuple disparu depuis des millénaires ? Voici ce qu’a découvert l’ancien astronaute étasunien, lors d’un voyage d’étude au Mexique.

 

« Les Olmèques étaient les premiers des quatre grands peuples d’Amérique centrale qui rivalisaient sans les connaître avec la Grèce et Rome.

 

 

gordon-cooper-astronaute-200poOn a trouvé de nombreux hiéroglyphes. Ils étaient assez proches de ceux des Egyptiens, mais les Olmèques utilisaient des signes syllabiques pour former des images.

La statuaire mise au jour comportait des représentations d’êtres surnaturels et humanoides. 

Parmi les trouvailles qui m’ont le plus intrigué : les symboles et les méthodes de navigation basées sur le ciel qui, une fois traduite, se sont révélées être des formules mathématiques utilisées encore de nos jours pour la navigation 

 

Il y avait des dessins de constellations, dont certaines ne seraient officiellement découvertes qu’à l’ère des téléscopes modernes.

[…]

Pour moi, j’ai le sentiment que ces mystères de l’Antiquité pourraient être attribués à d’anciens astronautes venus d’un autre monde. 

Certaines de ces questions remontaient aussi loin que le cercle mégalithe préhistorique de Stonehenge […] 

Pour naviguer en se repérant aux étoiles, les Olmèques employaient les mêmes moyens que les Egyptiens ou les Crétois du Minoen à la même époque. […]

Pourtant, on suppose qu’ils ne s’étaient jamais rencontrés. Les étoiles servant à la navigation dans ces civilisations existent toujours. Ce sont les mêmes que celles utilisées par Apollo pour aller jusqu’à la Lune et en revenir. […]

 

olmec-head-explosion-espace-688po

 

Tout ça me laisse songeur : pourquoi des signes de navigation céleste s’ils ne voyageaient pas parmi les étoiles ? Cette connaissance approfondie de la navigation s’était-elle développée au même moment à trois endroits différents du monde antique ? Sinon, comment s’était-elle transmise des Egyptiens, aux Crétois et aux Olmèques ? Si elle avait ainsi voyagé autour du monde, la raison voudrait qu’on l’y ait aidée. Et si ces peuples avaient bénéficié d’une aide extérieure, qui les avait aidés ? » (source)Gordon Cooper, Nous ne sommes pas seuls dans l’espace La réponse, M. Cooper, est dans la question.

Quelle civilisation avancée aurait pu instruire ces différents peuples ? On ne peut s’empêcher d’évoquer l’Atlantide, un peuple de haute technologievoyageur des étoiles

Bizarrement, c’est exactement en ces termes que l’antique tradition sumérienne décrit nos dieux créateurs, les Anunnaki

 

planisphere-de-ninive-688px

 

Planisphère de Ninive, British Museum – Sur cette carte du ciel sumérienne, certains chercheurs ont vu la preuve que ce peuple connaissait la navigation spatiale, car des alignements et des repères astraux ne se justifient que d’un point de vue non-terrestre.

Cette hypothèse vient corroborer la thèse de Cooper qui voit dans le peuple Olmèque une nation d’astronautes. Le peuple olmèque… ou leurs instructeurs atlantes, grands voyageurs interstellaires ?

Atlantes, Anunnaki ou autre empire de Rama, il a bien fallu qu’un peuple de voyageurs spatiaux enseignent aux Olmèques sur quelles étoiles se guider pour aller… sur la lune ! Ces civilisations premières connaissaient bien l’espace, décidément.

Oui, les Olmèques ou les Sumériens en savaient beaucoup plus long sur les voyages interstellaires que nos frileux archéologues ne veulent bien l’admettre.

 

Pacal-astronaute-tombe-modif-sKervor-688po

 

 Et ces hommes de jadis avaient une grande maîtrise, non seulement de l’observation des étoiles, mais aussi des grands cycles astraux avec une précision confondante. C’est un savoir très pointu sur la structure interne de notre galaxie qui les a amenés à l’élaboration du fameux codex, attribué tour à tour aux Aztèques et aux Mayas, mais dont la trace la plus ancienne reste Olmèque.

On suppose que c’est un reste d’un savoir plus ancien, celui des Atlantes, qui possédaient une connaissance approfondie d’une bonne partie de notre galaxie, la Voie Lactée.

 

Tu veux un monde meilleur, plus fraternel, plus juste ? Eh bien commence à le faire, qui t’en empêche ? Fais-le en toi et autour de toi, fais-le avec ceux qui veulent. Fais-le en petit, et il grandira.
Carl Gustav Jung