Brève histoire de l’esprit : les épreuves

allah-jesus-mosaique-688po

 

Pour passer de Moïse l’Egyptien à Jésus de Nazareth, la spiritualité occidentale a connu une bascule dont elle ne s’est pas remise. Les écrans de plus en plus opaques ajoutés par les siècles voilent tout à fait la lumière originelle héritée d’Atlantide. 

L’obscurantisme règne, les mensonges deviennent vérité admise. Les Chrétiens considèrent Jésus comme ce messie dont la vie et l’œuvre sont contées dans les Évangiles. ll se pourrait bien que les Chrétiens se trompent : ils sont bien excusables, l’Eglise a tout fait pour.

Même l’existence historique de Jésus est rien moins que certaine. Le Christ était un autre, un empereur romain. Mais ses évêques et leurs moines copistes ont fait du bon travail !

Ne mélangeons pas les torchons et les serviettes. La tradition chrétienne est transmise selon trois niveaux de connaissance, ou trois églises : l’église de Pierre, exotérique, est destinée à la masse ; elle délivre ses enseignements par les paraboles évangéliques. L’église de Jean, mésotérique, est destinée aux initiés avec un enseignement en langage hermétique dans l’apocalypse de St Jean.

Enfin, l’église de Jacques le Majeur, ésotérique, destinée aux adeptes, dont les enseignements sont transmis de bouche à oreille. Elle repose sur la pensée gnostique et sur les mystères d’Isis auquels Jésus lui-même aurait été initié. Bien entendu, seule l’église de Pierre a une existence extérieure visible. Mais ce n’est pas la plus intéressante. Notons que l’église de Pierre devrait s’appeler l’église de Paul, car c’est lui qui a posé les bases du christianisme dans ses Lettres aux Eglises.

En l’an 610, durant une période de jeûne et de méditation, Mahomet entendit une voix et vit un rayon de lumière d’une « insoutenable splendeur ». Un ange à forme humaine déploya devant lui une étoffe couverte d’écriture, qui allait devenir le Coran.

 

rumi-688po

 

L’Islam possède un noyau ésotérique, le Soufisme, qui privilégie l’expérience personnelle du divin. Avec l’expansion de l’Islam, la diffusion du Soufisme permit d’unir des traditions spirituelles jusque là séparées d’Égypte, de Perse, de Palestine et d’Afghanistan.

Du 11e au 15e siècle, aussi bien en Espagne que dans le Sud de la France, en Italie ou au Moyen Orient, les ésotérismes juifs, musulmans et chrétiens se conjuguent et se transmettent à travers les troubadours, les poètes, les textes des mystiques et des alchimistes. Dans un contexte où dominait une église hostile à tout enseignement contraire à son dogme, les persécutions contre les Cathares et les Templiers obligent ce grand courant ésotérique à rentrer dans la clandestinité.

Des confréries initiatiques comme la Franc Maçonnerie, les Martinistes,  les Rose Croix ou l’Illuminisme ont réuni les esprits les plus évolués de chaque époque pour transmettre les courants gnostique et hermétique de la tradition primordiale. Sous la dénomination d’Ordre des Rose Croix, un courant ésotérique européen regroupe au 17e siècle utopistes, mystiques et alchimistes. La Cosmogonie des Rose-Croix de Max Heindel exprime cet enseignement qui a traversé les siècles jusqu’à nos jours, même si l’AMORC ne réunit plus ces élites, tant s’en faut !

En réaction au matérialisme positiviste du 19e siècle, alors que déclinait l’influence de l’église, en Europe et en Amérique ont émergé de nouvelles inspirations. En France, la Tradition renaît dans les différents courants de l’occultisme. On y trouve plusieurs initiés dont St Yves d’Alveydre qui étudie l’organisation politique et sociale traditionnelle fondée sur la Synarchie. Dans l’Archéomètre, il propose une synthèse sur les nombres, les alphabets, les architectures et les musiques sacrées.

 

Eliphas_Levi_1874-200poParmi les ouvrages importants de l’époque, il faut encore citer Le Livre des splendeurs d’Eliphas Lévi et L’Architecture Naturelle de Petrus Talimarianus.

Des millions de personnes ont été influencées, d’abord en Europe puis dans le reste du monde, par l’œuvre d’Allan Kardec qui écrivit, entre autre, en 1861, Le livre des esprits, recueil de réponses donnés par les esprits, définis comme les êtres intelligents de la création. A Paris, sa tombe est une des plus fleuries du Père Lachaise. Au Brésil, Kardek est encore vénéré à l’égal d’un saint, et le spiritisme est très vivace.

Aux États-Unis, Helena Blavatsky fonde la société théosophique. Inspirée par une entité nommée le Tibétain, elle écrit La doctrine secrète et La voix du silence. En 1919, Alice Bailey, inspirée par le même Tibétain, prend sa suite en publiant plusieurs volumes, dont Traité sur le feu cosmique et Traité sur les sept rayons.  (source)Cette page a été réalisée à partir des travaux de JP Appel-Guéry dans son livre Science unitaire de l’intra-univers 

 

Steiner_um_1905-200poLe théosophe Rudolf Steiner se démarquera de Blavatsky en fondant l’anthroposophie qui se fixe pour objet l’étude et la pratique des arcanes secrets de la vie

Il a publié de très nombreux ouvrages, compilation des conférences qu’il a donné sa vie durant. Ses idées et ses techniques de vie ont modelé de nombreuses consciences, il reste encore aujourd’hui une incontournable référence en matière de philosophie et d’ésotérisme.

  

Puis s’est accélérée l’éclosion des consciences

 

Je ne sais pas comment la Troisième Guerre Mondiale sera menée, mais je sais comment le sera la quatrième: avec des bâtons et des pierres.  
Albert Einstein