Les démons du Zohar

 

Le Sepher ha-Zohar est un livre ésotérique de la Kabbale juive. Une grande part y est consacrée à la démonologie, l’étude des démons et entités négatives. La Bible en est aussi remplie, comme la Torah, mais la palme revient aux ouvrages de la Kabbale juive ou de la Gnose chrétienne. Ces notions obscures font partie de l’autre réalité. Qu’on les aime ou pas, impossible de les ignorer.

 

Beaucoup de bruit pour rien la plupart du temps. Ceci étant, je ne pense pas que tout soit invention en ce domaine. Ma pratique de ces questions étant inexistante, j’ai tendance à me désintéresser du monde des ombres, comme s’il n’avait aucune influence sur moi. Ce qui est faux. Archi faux. Nul ne peut renier sa part de ténèbres sous peine de succomber à l’ego dominant — principal obstacle à l’éveil.

Allons-y donc d’un bon pas. Voici ce que j’ai trouvé de plus intéressant. Le lecteur jugera.

 

Transformistes

La démonologie mésopotamienne a probablement été le précurseur des disciplines juives et chrétiennes, même si ses apports sont difficiles à évaluer. La succube et voleuse d’enfant Lilitu des croyances akkadiennes a ainsi été transmise aux croyances juives qui en ont fait après quelques modifications le personnage apocryphe de Lilith. D’autres apports ont pu se faire par le biais du zoroastrisme, qui a lui même hérité d’un certain nombre de concepts mésopotamiens. (source)

Il existe un livre très apprécié des ésotéristes et des kabbalistes, qui fut rédigé au XIIIe siècle par le rabbin Moïse de Léon sous le titre de Sepher ha-Zohar, ou Livre de la Splendeur. Pourtant tout n’y est pas splendide, ainsi les Néphilim et autres démons affreux peints par le Zohar. 

« Les Néfilim Aza et Azaëlle étaient alors sur terre, enseigne Rabbi Yossi car le Saint, béni soit-Il, les avait chassé d’En-Haut, son lieu sacré. A ceux qui se demandent comment des Néfilim peuvent subsister en ce monde-ci, rabbi Hiya répond : « Ces êtres sont issus du peuple des « oiseaux volants sur terre »(source)Gen.1,20  On a vu comment ils apparaissent aux hommes sous une forme humaine. La Bible, donne toutes les précisions sur ce mystère.

À ceux qui se demandent comment ils peuvent se transformer, je répondrai : illimités sont les pouvoirs de l’Esprit. Les Néphilim se transforment à leur gré. « Quand ils sont descendus, ils se sont imprégnés de l’ether du monde et ils ont ressemblé aux hommes » précise le Zohar.

 

Choix irréversible

Avec d’autres mots, la Genèse dit la même chose. Nos antiques visiteurs des étoiles ne sont pas seulement des scientifiques de pointe et des bâtisseurs de génie, ils possédent aussi les pouvoirs quasi illimités des grands éveillés. Mais le petit personnel — anges, démons, géants…– n’en ont pas autant.

S’ils peuvent changer d’apparence, leur choix est irréversible. Les Anges n’ont pas assez de pouvoir personnel pour retrouver leur apparence première une fois « corporifiés« . En choisissant de rester, les Néphilim ont dû renoncer définitivement à leur ticket de retour.Ils sont devenus terriens à jamais. Comme ils vivent plusieurs millénaires et qu’ils se reproduisent facilement, on n’est pas dans la merde.

« Donc Aza et Azaëlle se rebellèrent dans l’En-Haut et le Saint, béni-soit-Il, les en fit tomber. Alors ils se corporifièrent sur terre et restèrent prisonniers de ce corps terrestre qu’ils ne pouvaient plus quitter. Ils se prostituèrent ensuite aux femmes de ce monde et jusqu’à notre époque ils subsistent encore. » (source)Moïse de Léon, Sepher ha-Zohar

Ainsi, cachés parmi nous depuis la nuit des temps, Azaëlle et Yezaëlle enseignent la sorcellerie aux humains.

 

 

 « Ceux d’Aza ont enfantés des fils qu’ils ont appelés Anakim les Géants, et Giborim les Héros. Quant à eux, les Néfilim, ils furent appelés « les fils d’Élohim » comme on l’a raconté. » (source)Moïse de Léon, Sepher ha-Zohar 

Les Élohim, généticiens originels, s’étaient donné un mal de chien pour créer des lignées pures, spécialisées, opératives et faciles à former. Einstein avait raison, les dieux ne jouent pas aux dés. Tout est planifié quand on doit terraformer une planète. Du haut de leur labo spatial, nos divins généticiens voyaient d’un sale œil toute cette bacchanale qui risquait de réduire à néant leur belle planification génétique. 

La terraformation consiste à aménager une planète sauvage pour la rendre conforme aux critères terrestres, atmosphère respirable, température supportable, terres cultivables, etc. Ce terme vient de la science-fiction mais il fait déjà partie du vocabulaire de l’astrophysique : la NASA a en effet le projet de terraformer la planète Mars.  

Mais le mal étant fait, il fallait y porter remède. « Le grand mélange est composé de cinq espèces de peuples : les Néfilim ou Déchus, les Guiborim ou Héros, les Anakim ou Géants, les Réfaïm ou Ombres, les Emim et les Amalékim. » 

Les Elohim n’allaient pas laisser un tel merdier. « Des Néfilim il est dit : « Les fils d’Elohim virent que les filles de l’homme étaient belles et ils les désirèrent. Ce sont eux qui se firent tomber d’En-Haut parce qu’ils avaient épousé toutes ces femmes. » (source)Gen.6,2 Les grands maux sont lâchés, la morale bétonne les tabous sexuels. Les hommes devenaient nombreux, ils convoitaient les pays des géants. Fouteur de merde comme d’hab, YHVH promet à certains hommes des terres encore occupées par les géants.

« Maintenant, donne-moi cette contrée montagneuse que l’Eternel m’a promise à ce moment-là . A l’époque, tu as appris que des Anaqim y habitaient dans de grandes villes fortifiées. Si l’Eternel m’assiste, je les en déposséderai comme il l’a affirmé. » (source)Josué 14:12 

Il est arrivé la même chose à David, qui a vaincu Goliath, le géant philistin. Les géants étaient en voie d’extinction quand les Hébreux entrèrent en Terre Promise. « Moïse dit à YHVH : « Donne-moi une terre » Et YHVH lui dit : « Il y a une terre magnifique, vraiment de toute beauté. Elle est à toi. Tu peux y mener ton peuple. » Puis YHVH donna le nom de cette terre et Moïse dit : « Canaan ? Mais c’est la terre des géants ! » YHVH dit : « Ils sont mourants. Tu as l’arche. Tu en viendras à bout. » Alors Moïse reprit confiance et le lendemain, il était mort. » (source)Xavier Séguin, Eden Saga, le Site Aux Multiples Splendeurs

Avec l’aide des dieux, les hommes se sont débarrassés des géants comme ils s’étaient débarrassés des Néandertaliens. Comme chacun sait, notre histoire se répète un peu. À l’âge qu’elle a, ce gâtisme est excusable…

 

 
 

Les dieux comme les géants ou comme n’importe quelle créature disproportionnée ont tendance à négliger les sauterelles. C’est ainsi qu’ils nous voient. Zeus nous appelle les éphémères. L’espèce éphémère. Les bestioles qui ne durent pas…  Il en sait quelque chose, le Zeus ! C’est lui qui a ordonné à son neveu généticien, Prométhée, de limiter notre espérance de vie à 120 ans. Nous trouvons de telles choses épicées dans la Bible ! Et il chevauche le sumérien, égyptien, asiatique, amérindien, les îles du Pacifique…

Comme des grands

Quant à battre leurs adversaires philistins, les Hébreux ont dû se débrouiller comme des grands. Sans les géants. Combat, arrogance, bagarre, fronde, miracle, tout ce que vous voulez, mais pas la queue d’une armée  céleste. David a fait le boulot tout seul. Les innombrables légions d’anges de leur Maréchal Yahweh, les Juifs les attendent toujours. S’ils n’étaient pas son peuple élu, qu’est-ce que ça serait ?

Des siècles plus tard, Jésus refait pareil. Tandis que Pierre tire son épée contre les légionnaires, Jésus lui dit : « Lâche l’épée. Pas de violence. Si je lui demandais, mon Père céleste m’enverrait immédiatement dix légions d’anges« . Possible. Mais il n’a pas demandé. On n’a pas vu d’ange.

Son Père est Yahweh. Encore lui. Le Maréchal qui sauve ses troupes. En fait, les légions célestes sont les Arlésiennes de la Bible. On en parle, mais on ne les voit pas.

Idem, la bombe de Yahvé, on en parle, on la voit –on aimerait mieux pas. Je connais des Sodomites qui l’ont pris bien profond dans le fondement de la métaphysique des mœurs. Oulàlà ! Ainsi que les Gomorrhéens qui gisent au fond de la Mer. Morte, la mer. Comme eux…

Merde! Oublie ça!

 
benediction-of-god-the-father-906557_1920
 
 
Peu d’êtres humains aiment faire des investigations et chercher la connaissance. Il est plus facile de croire.
Humbatz Men