Ainsi parlait Kashtabalda

 

Oui, il portait ce drôle de surnom qui lui venait de ses éternuements. Pas croyables. Chaque fois qu’il éternuait, au lieu de dire atchoum ou atcha comme un bon franchouillard, voilà-t-y pas qu’il explosait katchibildi !! de toutes ses forces, et personne dans l’assistance n’avait le temps d’ouvrir son pébroc.Au bon temps d’avant covid Il appelait ça « compter sur l’effet de surprise« . Pourtant il le refaisait chaque fois, katchibildi ! katchabalda ! Habitué ou pas, ça surprenait tout le temps. Mais qui peut s’habituer à ça ?

Sinon, Kashtabalda était un fils de la Mère l’Oie. Un sage. De bon conseil, sauf pour le rhume. J’ai pris le pli de noter ses aphorismes, l’ami Lao Surlam veut en faire un recueil. Il est paresseux comme une couleuvre du Laos, son pays prénatal. C’est là qu’il a été conçu. Son nom s’écrit Laos Ur Lam, il est d’une antique noblesse par son deuxième nom UR, le phonème d’or. Et l’origine des dieux terraformeurs, nos créateurs. Les vannes de Kashtabalda le font toujours crever de rire, il a promis d’en faire un recueil, mais comme il est fervent adepte du non-agir laotien, je sais très bien qu’il n’en fera rien. Alors avant qu’il ne le fasse pas, je vais m’y coller sans plus d’ambages. Et après ça, je vous laisse avec le Vieux Patate. Puisqu’on l’appelait ainsi.

 Ils ont des yeux, qu’ils regardent ! Ils ont des oreilles, qu’ils écoutent ! Ils ont un esprit, qu’ils s’en servent ! Ils ont une bouche, qu’ils la ferment ! (Lao Surlam)

 

Surhomme

Qui est le Surhomme ? L’homme qui accepte sa divinité. Qui est divin ? Le Fils de l’Homme. Il est venu sur Terre, il a vu la vie, il a vaincu la mort.

Tu veux devenir surhomme ? Accepte ta divinité. Tu veux être le Fils de l’Homme ? Tu es sur Terre, tu vois la vie, tu n’as plus qu’à vaincre la mort.

Qui est le Surcouf ? Un couf qui accepte sa divinité. Qui est divin ? Le Fils du Couf. Il est venu sur mer, il a vu la Vague, il a vaincu la gerbe.

L’état

Après l’état tyran vient l’état providence. État père, état mère, état sœur. D’abord l’état solide, ensuite l’état liquide et puis le triste état.

La mort

Tu veux mourir en mourant ? Prends-toi pour Dieu. Tu veux vivre en vivant ? Prends Dieu pour toi.

La mort est de couleur jaune et elle sent la vanille, disait Jean Rochefort. Il en est mort. Avait-il tort ?

La mort ? Non merci. J’aime autant une séance de cinoche.

Artichauts

Quand avec le deux vous ferez le un,
Quand avec le daim vous ferez des œufs,
Quand avec le boule vous ferez des bulles,
Quand la pub Red Bull vous foutra les boules,
Ça sera la fin des arty shows.

Pandémie

Ne comptez pas sur les auteurs latins pour apporter des solutions nouvelles aux problèmes actuels. Qu’espérez-vous donc ? Qu’Ovide dise neuf ?

Ovide

Ô vide ! Ô nettoyage ! Ô rangement vertical ! Ô bon débarras ! Ô chiottes les merdes !

La Règle

Qui se soucie de la Règle ? Le guerrier impeccable. Qui se soucie du guerrier ? 

La Règle sert aussi à tirer des traits, mais le plus souvent elle te tape sur les doigts.

Agir

Réfléchir avant d’agir est une sage habitude. Réfléchir au lieu d’agir est plus commun.

Dieu

Dieu est bon mais pas con. Tu ne peux pas le rouler deux fois de suite. Attends qu’il t’ait oublié.

Les Dieux

 Les Dieux ont créé les humains à leur image. Nous sommes superficiels, vindicatifs et mesquins. Notre mode de vie est brutal. Nos valeurs sont inversées. À leur image.

Naissance

Le garçon naît dans un chou farci s’il est ashkénaze ou dans un chou de Bruxelles s’il est assez naze. À Ispahan, la fille naît dans une rose farsi.nom local de la langue majoritaire en Iran (Perse)

Antéchrist

…et non antichrist ! L’antechrist est tout simplement le christ d’avant Jésus : Mithra, Ésus, St Yves… et les autres.

Argent

Si l’argent ne fait pas le bonheur, rendez-le. (note)Il disait ça souvent, si bien que Jules Renard s’est permis de le reprendre…

Cheval

Je suis un cheval donné. Ne regarde pas mes dents.

Céréale

Serial killer ou céréale qui leurre ?

T’es hier

La plupart des hommes sont des théières. Petite tête, gros ventre et queue toujours en l’air.

Inspiré

On dit de moi que je suis inspiré. Quand est-ce qu’on m’expire ?

Insidieux

Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit, Ainsi Dieu soit-il.

Constat

L’ignorance des savants est consternante. L’incompétence des spécialistes est accablante. La bêtise des élites est paniquante.

Hareng

L’hareng panthère – la rampe en terre – l’art en pente erre.

Bonheur

Heureux comme un cochon dans la boue.

Heure

L’horloge se disait oriloge au 12e siècle. L’horloge ? L’heure y loge.

Verre

J’ai toujours vu mon verre à moitié plein. J’ai toujours bu mon verre à moitié vide.

La mort

Tu veux mourir en mourant ? Flatte ta bassesse. Tu veux vivre en vivant ? Cultive ta grandeur.

La vie

Naître c’est n’être. La vie n’est pas ici.

 

 

Fin

La fin est comme le début.

 

Nous méritons toutes nos rencontres. Elles sont accordées à notre destinée et ont une signification qu’il appartient à chacun de découvrir.
François Mauriac