Ptah le Potentat

L’éveil à la chaîne. L’éveil automatique, tu passes dans la cabine photomaton mais juste la photo sans les matons. Et flash ! Tu es éveillé. Ça fait drôle, dis-moi, cet éveil sans effort, sans travail intérieur, sans discipline, sans attente. Cadeau du ciel. Trésor sans prix. Mais le con croit que ça ne vaut rien. Ou pire, le fat s’en attribue les mérites.

Fais bien gaffe. On peut être éveillé, tout comprendre et rester con. Regarde Macron. Il est éveillé. Il a reçu la foudre ou un violent court-jus, quelque chose du genre. Ça l’a éveillé, il a pris ça pour lui. Erreur ! Du coup il se croit au-dessus. Regarde comment il fait. Non, regarde ailleurs, mauvaise idée. Assieds-toi bien carré au fond d’un siège profond tout rond, allonge tes cannes à fond, approche un carafon, abreuve ton girafon et calme ta joie, descends d’un ton. Écoute un peu l’histoire du dieu Ptah. Si ça ne t’instruit pas, ça ne te fera pas de mal.

Les noms de Dieu

Ptah (ou Tanen ou Ta-tenen ou Tatenen ou Tathenen ou Peteh ou Phtha « Celui qui ouvre ») est le Dieu créateur, il est le patron des artistes, des artisans et des architectes ainsi que le Dieu de l’apprentissage et de la connaissance et le démiurge de Memphis où on le considérait comme le créateur du cosmos. Il est aussi le patron de la construction, de la métallurgie et de la sculpture. Il fut également le Patron des chantiers navals et des charpentiers en général. On lui attribua également le pouvoir de guérison. Il aurait pensé le monde dans son cœur et puis l’aurait réalisé par le verbe. Il est l’une des premières Divinités de l’Égypte. (source)

Ptah signifie « Celui qui ouvre » en Égyptien.
Tanen signifie « de nombreuses années » 多年 en Japonais.
Tatenen signifie « année verticale » 縦年 en Japonais.
Tathenen veut dire « terminé » en Allemand.
Phtha signifie « la victoire » फ़तह en Hindi.

Déchiffrage

Charmant rébus que je peux traduire ainsi : « Le fondateur de cette planète y a vécu de nombreuses années, l’équivalent d’une grande année ou année divine. Son rôle s’est terminé par la victoire. Tel est son testament« . Chapeau le scribe. Peau de zébu !! Ça c’est du rébus ! Je n’aurais pas mieux dit. En tout cas, ce que je vais vous raconter sur son compte cadre précisément avec ce joli rébus.

Pour être le fondateur de la colonie Terre, Ptah n’est pas l’égal des dieux primordiaux que sont Geb ou Nout. Respectivement l’Ici-bas et la Voûte étoilée. Ce sont eux les parents de notre race. Un Père terrien fécondée par une Mère céleste.

Dieu de second ordre, Ptah est le dieu des artisans, des architectes et des charpentiers. Donc un bâtisseur, un artisan. Voilà qui définit assez bien le général en chef de la énième opération de terraformation terrestre. Ptah est le boss, un chef de projet, responsable du chantier colossal, ingénieur, architecte, urbatecte,merci Schuiten urbaniste, paysagiste, métallurgiste, bref un administrateur chargé de veiller sur tout. Pour nous autres, et surtout pour nos ancêtres, il a l’air d’un puissant démiurge, au talent inimaginable. C’est vrai, mais c’est juste son boulot. Des planètes sauvages, il en a terraformé des tapées. C’est son job, point final. Un rôle subalterne en fait.

Terre, planète mineure

Certes tout-puissant dans son domaine, mais son domaine est sans importance. La petite planète Terre, lieu d’expériences plus ou moins foireuses, voilà ce qu’on en pense ailleurs dans la Voie Lactée. (voix off)Vlà quté revnu, PerlaPatate ? Qek veux-ti ? Ptah avait, on le voit, une sphère d’influence très limitée.

La Grand Déesse Ana ou Dana Ann était bien plus haut placée dans la hiérarchie divine. En tout cas c’est la plus puissante divinité qui soit venue sur Terre. Une Déesse, une Dame. Et non pas un Zeus barbu, ajout tardif, maquillage machiste.

Voulez-vous connaître l’équivalent sumérien de Ptah l’Égyptien ? Le sadamadministrateur Enlil, frère ou fils d’Enki, maître intérieur. Enlil fut l’administrateur de cette planète pendant toute la dernière vague de terraformation, qui a vu la création de l’espèce humaine actuelle, la cinquième du nom. Et la plus petite par la taille, les réalisations, la force, l’intelligence, la longévité… La plus insignifiante dans tous les domaines. Des pas grand chose, voilà ce que nous sommes, en fait. Plus tu te la pètes, plus c’est ta fête et t’en prends plein la tête. Arrête.

De Sadam à Satan

En arabe, sadam veut dire administrateur. Dans les tablettes sumériennes, sadam était le titre porté par le dieu Enlil, frère ou fils d’Enki, maître des créatures. Marrant de noter que ce mot, sadam, a donné Satan dans notre langue. Les dieux d’avant deviennent les démons des nouvelles religions. Eros / Amour, Dionysos / Bacchus, Pan, Prométhée, Odin, Freya, tous ces dieux d’avant sentent le soufre, donc le fagot. Si les curés avaient pu les attraper, ils auraient fini sur le bûcher des vanités. Désertés par l’humilité. Tout est vanité, quand on possède notre degré d’insignifiance. Surtout les prêtres. Quelle humilité ? Poux sur une pelle chaude. Pas un pour racheter l’autre. Ils prennent leur honte pour honneur. Quelle horreur !

On remarquera aussi la proximité phonétique de sadam avec Sodome, ville satanique des Sodomites. Et si on enlève le s, on obtient Adam, variante d’Eden. La boucle est bouclée. La jeep des Dupondt repasse dans ses traces. À quand le jerrican d’essence ? (source)relire d’urgence Le crabe aux pinces d’or, Au pays de l’or noir, Les cigares du pharaon, Coke en stock et tous les Tintin dans la foulée

La Déesse

Si Enlil administre cette planète en tant que ministre, il n’est pas le big boss des dieux sumériens, loin de là. Sur Enlil règne Ninmah, sur elle règne Marduk, et sur Marduk règne la Grande Déesse Ama, Ana ou Ann. Il y a gros à parier que la Grande Déesse d’ici-bas n’est pas la patronne d’Ur en Alcor, planète d’origine de ces dieux-là.

Il y a toujours plus puissant que toi. Il y a toujours plus petit aussi. Apprends à t’évaluer au plus juste, tu seras surpris du changement. Et fais confiance à Ptah. Père de l’éveil. Dieu ouvreur. Il est l’oasis où la soif prend fin, il comble la faim du boit-sans-soif. Il est étroitement lié à ce plan, à la surface. Le dieu des profondeurs s’appelle Enki. C’est le dieu Geb des Égyptiens.

Elle n’est sans doute pas la plus importante divinité d’Alcor, constellation de la Grande Ourse en latin Ursa Major. J’ignore si c’est une Déesse aussi qui règne sur le système d’Alcor et la planète mère nommée OUR, OR ou UR. Mais chez nous, elle est quelqu’un. La plus grande. Un cantique catho de mon enfance le disait clairement. Chez nous soyez Reine, nous sommes à vous, régnez en souveraine, chez nous, chez nous.

Notre Dame

Les cathos se souviennent de la Déesse, c’est pourquoi l’Église a inventé une Grande Déesse de substitution, Marie Mère de Dieu, Sainte Marie. Image d’Anne dont elle est la fille dans les évangiles. Récup, récup. Magouille et maquillage. Décryptons, décryptons. Ce verbe signifie sortir de la crypte. Que trouve-t-on sous la plupart des cryptes romanes ? Un dolmen. Le temple de la Vieille Religion. La religion des Druidesses, des Fées, des Dames Divines.

Honorer la Reine du Ciel avec des vulves de roches, célébrer Notre Dame avec des tonnes de pierres empilées, la nouvelle religion singe l’ancienne. Bien obligée. On ne peut jamais dissimuler toute la vérité. On la maquille. On la grime. Mais elle est toujours là.

N’empêche que pour l’honorer, cette reine du ciel, des centaines d’ouvriers, d’artisans et d’artistes ont bâti de sublimes édifices, les cathédrales médiévales. La plupart sont dédiées à la Vierge Marie, nous dit-on. Alors pourquoi s’appellent-elles Notre Dame ? Pour moi, ça évoque plutôt Dana Ann que la Vierge Marie…

Posez-vous les bonnes questions. Moi je me les pose. Et je me demande une chose. Ce Dieu Ptah, ce serait-y pas Vieux Patate ? Dieu Ptah, Vieux Patate… C’est drôlement proche… Je me demandais pourquoi je l’ai choisi ce dieu-là… Ça viendrait-y pas de Patatos le gueux ? Une idée qu’il aurait eu ? Une suggestion qu’il m’enverrait comme ça pour voir ? Qu’il m’enverrait vite fait de là où il est ? S’il est quelque part ?

Mais se poser les bonnes questions n’est pas une garantie d’obtenir les bonnes réponses. On se voit tantôt en astral.

Vous pouvez me prendre pour un rêveur, mais je ne suis pas le seul.
John Lennon