Le Dit de Yann

 

Nous avons vu qu’il existe de très anciens textes celtiques — ou pré-celtiques — qui présentent de notables ressemblances avec les évangiles du christ Jésus. Je les ai donc nommé des évangiles, même s’ils chantent les louanges d’un autre christ, beaucoup plus ancien, l’empereur Rama. Ces quatre évangiles sont le Dit de Yann l’Ancêtre ; le Dit de Lugh, patron de Lyon et cyclope héroïque de la tribu des Tuatha dé Danaan ; le Dit de Marc’h, le roi-cheval de la mythologie bretonne ; et enfin le Dit de Myrdhin, c’est à dire Merlin, le fameux enchanteur de la tradition arthurienne.

Ces quatre personnages ne sont pas forcément contemporains de Rama, ni même entre eux. Ainsi Merlin pourrait être le plus proche de nous, du moins si l’on en croit la quête du Graal qui le fait vivre comme le roi Arthur au 6e siècle ECEre Courante Je veux vous présenter ici quelques extraits de l’évangile de Yann, dont le nom est Jean, comme l’apôtre préféré de Jésus. Permettez-moi d’abord de présenter ce personnage qui semble avoir échappé aux légendes, du moins à celles qui nous sont parvenues. Yann est quasi contemporain du grand Rama dont il chante la jeunesse. Yann est un grand seigneur du peuple des géants. Je vois en lui un des multiples dieux d’Hyperborée.

Yann l’Ancêtre

Yann est oublié aujourd’hui. Ce prénom très répandu dans les terres occidentales, est présumé venir de Jean, apôtre de Jésus. Je crois que c’est le contraire.

Yann ou Iahn, littéralement i ahn, Moi l’Ancêtre, semble être le plus ancien des quatre – toutefois, malgré sa qualité de disciple préféré de Rama, il semble qu’il n’ait pas connu l’illustre dieu empereur. Yann est Hyperboréen comme Rama, mais contrairement à son héros il n’a jamais quitté les parages de Celtie, partageant son temps entre les deux rives de la Manche, qui semblait n’être alors qu’un simple fleuve dont la traversée durait moins d’une heure. J’ai noté la même anomalie dans les divers récits du cycle arthurien.

À ce paradoxe, deux explications : Yann comme Arthur et Merlin ont vécu avant l’ouverture de la Manche. Ce qui situe cette époque dans un très lointain passé, quelques douze millénaires en arrière. En ces temps reculés, la fonte d’un gigantesque lac gelé a précipité l’écroulement d’une falaise. Un gigantesque tsunami charriant d’énormes icebergs a déferlé sur la vallée de la Manche, alors très peuplée. Ainsi fut créée la Manche, bras de mer qui a tué, qui tue encore et qui n’a pas fini d’engloutir les exilés.

Ce qui implique que le cycle arthurien est une reprise d’un texte beaucoup plus ancien, mis au goût du jour assez récemment, et situé arbitrairement au 6e siècle de notre ère. Il y a une sorte de couloir temporel entre le Moyen Âge occidental et le 6e millénaire AECAvant l’ère commune Il y a la même ressemblance entre le moyen âge des chevaliers en armure et l’heroic fantasy, censée se situer il y a dix ou douze mille ans. Voilà qui apporte du crédit à la thèse de l’histoire cyclique dont les séquences se répètent d’âge en âge à l’identique. 

 

Le Christ Yann

Yann est un Christ. Le premier christ après Rama. Les christs se suivent et se ressemblent, ils font le monde ensemble. Le prénom Christian, ou encore Christianne, Christ y Ahn, littéralement Christ et Yann, fait clairement comprendre qu’il est l’origine des Christs. Des initiés. Des tulkous. Des retours. Des alliés des hommes. Des flammes vives.

Notez que le mot chrétien, Christian en anglais, souligne le fait que chaque chrétien rend hommage à Yann l’Ancien. Christ Yann. Chrétien. Tout simplement. La religion des Christs est beaucoup plus ancienne que Jésus. J’ai su. Mais j’ai oublié. On nous a fourgué un faux christianisme, sans Yann et sans christ. Le Jésus n’est pas blanc-bleu, ni garanti grand teint. Il déteint au lavage. Même à basse température. Rature. Ur.

 

Parentés

Il m’arrive de penser que Yann n’est autre qu’Arthur, Arzhur l’Ours d’Armor, prince de Bretagne, roi du royaume de Logres, héros mythique ou très réel à qui on a donné tellement de noms à travers les siècles.Son nom parle pour lui. En Breton, AR TUR peut muter par spirantisation : AR ZUR. Ar tur, ar zur signifie le dur, le pointu.

Il se pourrait qu’Arthur ne fasse qu’un avec Rama lui-même. Si c’est vrai, ce dernier n’aurait survécu dans la mémoire occidentale que sous le nom d’Arthur. En déchiffrant ce brouillon raturé qu’on appelle notre Histoire, tout est possible. Vraiment tout. La parenté de ces héros est très grande. Ils parlent d’une seule voix souvent, et les voix sont les mêmes.

Il y a deux histoires : l’histoire officielle, menteuse; puis l’histoire secrète, où sont les véritables causes des événements. (Honoré de Balzac)

 

Il se peut aussi que trop de millénaires les séparent. En ce cas ils se ressemblent assez pour être des réincarnations d’un même esprit… L’histoire se répète et les héros reviennent par delà les siècles et les millénaires. Assez disserté, mon Xavier. Au fait ! Voilà, voilà, j’y arrive. Voici un extrait du Dit de Yann consacré à la jeunesse de Ramos, Berger des hommes.

En violet, j’ai ajouté mes commentaires.

 

 

Parole de Yann

Exorde

1.1 « Ô Titan parmi les Titans, maître des hommes, aimé des Femmess’il y a la majuscule, il s’agit des géantes ou Amaz, diminutif d’Amazone et des Déesses, accepte mon allégeance et reçois ce témoignage de ma reconnaissance.

1.2  Gloire à Toi, puissant Rama ! Moi l’Ancêtre, Ton fils préféré, je viens déposer à tes divins pieds l’offrande de ces rythmesAncien mot pour rimes écrits et chantés pour Ta Louange et Ta Gloire. Que Ton corps les chérisse, que Ton cœur les bénisse et que Ton esprit les sauvegarde à jamais.

On voit que la forme, quoique très ancienne, correspond aux standards antiques. Ce premier paragraphe constituant l’exorde, la dédicace et l’annonce du sujet, Ra-Ram-Ramos-Rama lui-même. Sur le fond, on situe dès le début les deux catégories de femmes : les petites femelles humaines et les géantes, qui peuvent être soit des Déesses, soit leurs armées composées d’Amaz ou de Femmes. Les deux noms s’appliquent aux Amazones.

La dernière phrase donne une des bases de l’enseignement de Rama devenu Lama, réaliser en soi l’unité du corps, du cœur et de l’esprit.

 

Généalogie

2.1  Ta divine mèrela grande déesse en charge de l’expédition Terra et patronne d’Hyperborée Te met au monde en son palais suspendu. Tu es né très au-dessus des hommes et des bêtes. Pourtant tu n’as que faire du luxe de ton palais natal. Enfançon, tu descends ici-bas sans attendre, tout empli de sa mission. Tu as déjà la taille d’un homme adulte.

2.2 Adolescent, tu mesures le double. Adulte, ta haute stature fait de toi le plus grand des Titans.Il mesurait près de 5m, record absolu chez les Titans Ta sainte mère veille sur toi depuis le ciel et Te bénit à chaque instant pour le bien que tu fais aux humains. Ainsi veille Isis sur la foule immense de ses fils.

Une info de première importance est donnée dès l’orée : Ramos serait le fils de la Grande Déesse ! Ça bouleverse l’image que j’avais d’un humble berger qui atteint les plus hautes responsabilités par son seul mérite. Berger, il le fut, mais à la façon de ces héritiers d’un empire industriel que leur père oblige à travailler dans ses usines aux postes les plus humbles, pour acquérir compétence et empathie. C’est pourquoi il est dit que « sa sainte mère veille sur lui depuis le ciel« . Ramos appartient au peuple élu, celui des dieux d’avant. Sa taille gigantesque s’explique par sa divine origine. L’allusion finale à Isis me laisse perplexe. Rama serait-il son fils, Horus ? Donc aussi le fils d’Osiris ? Ou n’est-ce qu’une simple comparaison ?

Vainqueur du Dévorant

3 Tout enfançon, Toi l’héritier du monde tu embrasses la tâche difficile de berger dans les Monts d’Arrée. Ta force exceptionnelle te permet de terrasser les loups et même le tigre dévorant.

Tigre dévorant, ou tigre vorace – Sous ce nom, on reconnaît le redoutable smilodon, qu’on appelle le tigre aux dents de sabre. Cet animal préhistorique aurait disparu il y a dix mille ans. Ce qui permet de dater la jeunesse de Ramos au plus tard à cette époque, aux alentours de 8000 avant l’ère commune. Ce qui coïncide avec le passage des chasseurs cueilleurs préhistoriques aux cultivateurs-éleveurs des temps modernes. Sédentarisation, apparition des villes, domestications animales, autant de signes qui indiquent un progrès rapide, voire fulgurant. Comme si les dieux d’avant étaient arrivés tout d’un coup pour nous enseigner…

 

 

Le cœur des femmes

4.1 Ramos d’Arrhée, tu terrasses les plus grands fauves. Ramos des Hommes, tu repousses les Femmes,Amazones géantes impitoyables, foudres de guerre invincibles que Toi seul sait défaire.

4.2 Et ta clémence épargne aux AmazAmazones, ou Femmes la punition des vaincus, la décapitation face au peuple assemblé. Tu as demandé leur vie, tu l’as obtenue. Tu aurais pu les tuer, la loi était pour toi. Tu leur as rendu leur dignité bafouée. Tu leur as rendu leur grandeur perdue.

Première allusion aux Amazones, qu’on appelle alors les Femmes, tout simplement. C’est moi qui ajoute la majuscule. Quant aux humaines, on les appellera les petites femelles, réservant le mot Femmes aux Amazones géantes de 4m. Des déesses comme Rama. On voit combien ce dernier fait preuve de diplomatie et de psychologie. Au cours de sa vie, il s’évertuera dans cette ligne, cherchant à effacer l’ancienne animosité entre les Femmes et le peuple humain.

4.3 Ainsi tu as rendu leur cœur aux Femmes. Les voici qui se sont portées à l’aide des bâtisseurs, des artisans, des couvreurs et des bûcherons, de tous les humains qui ont grand besoin de géantes pour les aider dans leur travail, le rendre moins harassant et plus rapide.

Le jeune Rama remporte une première victoire diplomatiques. Les Amazones vont se calmer, les Femmes géantes se mettront au service des humains poursuivant à leurs côtés l’aménagement de Terra. Cette mission de réconciliation lui a été confiée par sa mère la Grande Déesse. Il est descendu sur terre pour incarner la volonté de la Divine Impératrice.

La paix de nos pères

5.1 Nos pères ne sont plus la proie facile de ces démones, les Amazones sont adoucies. Nos pères ont retrouvé la fierté et collaborent avec leurs anciennes tortionnaires. Grillés vifs, émasculés avec les dents, croqués comme du gibier, leurs souffrances n’ont que trop duré. Vienne le temps du pardon et de l’entraide.

Ces détails sordides sont probablement vrais. La fin des Amazones et celle des géants en général a été un calvaire pour les petits humains de notre taille. De même les grands fauves carnivores, comme le smilodon, étaient un péril insurmontable pour des hommes de notre taille. Les géantes ont donc l’occasion de se rendre utiles, et la communauté des Terriens va connaître la paix et l’harmonie. Grâce à Rama…

5.2 Depuis tant de générations, les humains attendent la fin des crimes de sang et la justice pour tous, même les plus petits. Si les puissants ne protègent pas les faibles, qui le fera ? Vienne le temps de la justice et du respect.

Des accents christiques, un souffle libertaire, un appel solennel à l’égalité des droits et des devoirs, voilà un verset bien moderne…

 

 

Verdict

6.1 Alors ta Mère des Cieux a rendu son verdict. La paix doit revenir entre les Amaz et les humains. Les Femmes doivent accepter la venue prochaine de petites femelles mieux adaptées aux petits mâles.

Ces femmes de deux espèces, les géantes et les normales, voilà la vérité qui se cache derrière les récits mythologiques des deux premières femmes, la géante Lilith et la petite Ève.

6.2 L’ordre des Amazones est dissous. Les géantes ne sont plus des guerrières. Elles se consacrent désormais à aider les hommes dans leurs travaux. L’avenir des humains dépend de leur réussite. Les Amaz initieront les petites femelles aux subtilités de l’amour. La reproduction de la lignée humaine dépend de leur savoir-faire et de leur habileté.

6.3 La Déesse a parlé.

Tiens donc ? Les grandes femelles reptiliennes ont reçu pour mission de former les petites humaines aux subtilités de l’amour. Ce détail peut paraître sans importance, il est pour moi révélateur. Voilà donc la raison de ce curieux traité hindou, le Kamasoutra. Je l’ai étudié il y a quelques années, surtout surpris du ton général. Ce traité consacré à la sensualité, à l’érotisme, à le recherche du plaisir, aux différentes sortes d’orgasmes, aux différentes taille de lingam et de yoni, comme on le voit, des sujets plaisants. Oui, mais le texte est écrit sur un ton très étrange, qui ne correspond pas au projet.  Logique, méthodique, pédagogique, clinique, didactique… Tout sauf sensuel.

Aucun second degré dans ce traité. Nulle trace de tendresse, de complicité, de connivence. L’amour en devient une gymnastique dont chaque mouvement est détaillé, scruté, analysé jusqu’à l’indécence par un prof robotique qui fait son boulot sans état d’âme. L’impression générale est l’écœurement. Mais peut avoir écrit ça? À l’usage de qui ? Et pourquoi ???

Maintenant je saisis sa raison d’être, à qui il s’adresse et d’où il vient. C’est un tutoriel. Les dieux reptiliens, fameux baiseurs, transmettent leur savoir encyclopédique à des ignares frais émoulus des matrices de clonage, sans passé familial, sans tradition aucune, des adultes totalement ignares et inexpérimentés qu’il s’agissait d’instruire au plus vite. Là ça fait du sens.

Action de grâce

7.1 Ô Déesse ! Merci pour ces paroles saintes ! Vienne le temps des amours, le printemps éternel par les dieux promis aux anciens, la paix dans les plaines, sur les montagnes et dans les forêts, le repos mensuel pour les travailleurs de force, et la dédicace des Femmes qui bâtissent avec leurs mains puissantes les nouvelles générations de la collaboration.

Yann l’Ancêtre se fait l’écho du jeune Ramos qui amadoue ses anciennes ennemies mortelles, devenues par décret de la Déesse les principales alliées des humains. Il va falloir au jeune Rama des tonnes d’ingéniosité, de maîtrise et de courage pour entériner ce nouvel ordre mondial et faire accepter aux deux camps cette nouvelle normalité.

7.2  Nous ne serons pas trop d’humains pour servir les Déesses. Il n’y aura jamais trop de Géantes pour aider les humains.

Finies les guerres fratricides. Tous les terriens sont unis, quel que soit leur sexe, leur taille et leur origine. Maintenant les dieux marchent parmi les hommes.

Yann a parlé.

 

À suivre

 De tout l’évangile de Yann, ma mémoire défaillante ne m’a restitué que ces quelques versets. C’est bien peu, j’en suis conscient. Mais je ne désespère pas d’en obtenir bientôt davantage. Si vous voulez en savoir plus long, j’y vais et je reviens avec la suite. Où vais-je donc ? Aux Annales Akashiques. Mon pote Upuaut, l’ouvreur de voies, m’y réserve chaque fois le meilleur accueil. Ce dieu mineur de la Haute Egypte y est bibliothécaire en chef. Celui qui se dit le gardien des mémoires du monde m’a ouvert de nombreuses voies, dont celle de Yann l’Ancêtre et de son Dit très instructif..

Après l’enfance, il y a la jeunesse, la maturité, la gloire et la sagesse. Avec l’aide d’Upuaut, je vous livrerai le Dit de Lugh, celui de Marc’h et celui de Myrdinn. À suivre donc.

 

 

Prochainement : Le Dit de Lugh. Ne le manquez pas.

 

Il y a plus de vérité dans l’univers que dans tous les livres des hommes.
Will I Am Shakespeare