Abduction

abduction-extraterrestre-aliens-gris-688po

 

Hors de portée de toute explication scientifique, les témoignages d’abduction – enlèvement par des extraterrestres – n’en finissent pas d’interroger le monde de l’ufologie. Délire ou… extase mystique ?

 

Newald l’abduit

L’abduction d’Alec Newald, riche et précise, est emblématique du phénomène. En 1989, ce Néo-Zélandais affirme avoir été enlevé pendant dix jours par un groupe d’extranéens.

Ses ravisseurs ne sont pas hostiles, ils communiquent par transmission de pensée, mais sont également capables de comprendre l’anglais – vu l’accent néo-zélandais, ils ont le don des langues. D’où viennent-ils, ces surdoués ? D’un autre plan de réalité, situé quelque part dans notre futur.

 

Zeena de Haven

« Nous venons fondamentalement de votre avenir, dit une extranéenne nommée Zeena. Peu importe qu’il s’agisse de six minutes ou de six ans ; si tu peux aller dans l’un, tu peux aller dans l’autre. Mais pour nous, les choses ne sont pas aussi simples, car nous venons d’une autre dimension – pas tout à fait celle dans laquelle vous passez, mais pas loin. Et donc nous sommes ce que vous appelleriez des voyageurs interdimensionnels du temps. » Leur planète, Haven, est de la taille de Mars.

Ils ne sont que treize millions à y vivre, mais la situation de leur planète se dégrade. – Notre soleil est en train de mourir progressivement, explique Zeena, et nous rôtissons lentement sous l’effet de ses radiations. Nous sommes également en train de perdre notre atmosphère, peu à peu. On peut y remédier jusqu’à un certain stade, mais ça ne pourra pas durer éternellement.
– Ce n’est pas très brillant. Comment comptez-vous vous en sortir ?
lui demande Alec Newald. 

La réponse de sa ravisseuse n’est pas réjouissante : « Cela fait déjà un certain nombre d’années terrestres que nous recherchons un nouvel habitat. La meilleure solution serait encore la terre, mais nous ne supportons pas votre gravité, entre autres. » Coup de chance ! Sinon, ils se seraient déjà installés. Et qui nous dit que ce n’est pas déjà le cas ? Newald a beau nous les décrire comme de gentils angelots attachés uniquement à notre éveil, ils sont là pour assurer leur propre survie, non la nôtre. Et d’ailleurs ils ne prennent pas de gants. Newald et ses semblables, ils ne leur ont pas demandé leur avis, ils les ont enlevé par la manière forte.

 

Mars Attack 

Et après ça ils nous font un couplet sur la grandeur de notre espèce et de son libre-arbitre ! Si les abduitsEt non pas « abductés », anglicisme et barbarisme !!    induction=induit, conduction=conduit, abduction=abduit. les aiment tant, leurs ravisseurs sans scrupule, ce doit être le syndrôme de Stockholm.

Des kidnappeurs, des voyous qui découpent nos vaches en rondelles, qui pratiquent des opérations sur les gens qu’ils enlèvent, qui leur implantent des machins électroniques, tous ces E.T. ont des méthodes staliniennes.

Ils ont beau nous répéter que leurs intentions sont pures et douces, quand on a vu Mars Attack! on ne peut s’empêcher d’avoir des doutes.

Sur la création de notre espèce, Zeena confirme qu’il s’agit d’une manip génétique à partir de nombreuses souches, et à plusieurs reprises.

Selon l’extranéenne, « l’apparition de la race humaine est issue de l’effort conjugué d’un grand nombre d’E.T., chacun ayant à une époque affirmé l’avoir fabriquée. » Belle mentalité ! Comment peut-on croire de tels jobards ?

Zeena ajoute : « Ce n’est pas vraiment un mensonge délibéré de leur part, mais une simple exagération. » Ben voyons ! Ils sont du midi, sans doute ?

Rappelons à Zeena la pipoteuse que certains de ces ET sont même allés jusqu’à prétendre qu’ils avaient créé tout le bazar, se faisant ainsi passer pour l’Unique. Simple exagération, ça aussi ? Quand on entend de telles énormités, on préférerait que l’abduit ait tout inventé. Ce Mr Newald dit que tout est vrai, mais Zeena était-elle sincère ?

 

Abus sexuels

Peut-on faire confiance à des voyous spatio-temporels qui nous baratinent depuis des millénaires ? A moins d’être niais ou Raël, ça ne paraît pas possible.

Toutes les abductions ne se passent pas comme dans un rêve :

« Dans un registre voisin des abus rituels et sataniques, les victimes d’abductions impliquant des Gris et des Reptiliens évoquent également le sentiment d’être un objet, une proie, un animal entre les mains de ces entités extraterrestres. »

Il y a aussi des abus sexuels d’un autre registre : « ces entités effectuent des prélèvements de sperme et d’ovules et des expériences médicales invasives qui se concentrent presque exclusivement sur la sexualité. Deux autres thèmes reviennent régulièrement dans les histoires d’abductions et de Mind control : la manipulation génétique et les implants.

La manipulation génétique aurait pour but, selon les victimes, de créer des hybrides humain-extraterrestre, c’est à dire des entités disposant d’une vie émotionnelle que les Gris n’auraient pas. Quant aux implants, ils permettent, au mieux, d’identifier et de suivre un sujet marqué, et au pire, de modifier son comportement. » (source)

 

L’habillage avec notre inventaire

xs-rayon-cosmique-200poLe problème des abductions, c’est que chacun a sa version des faits. Celui-là a été opéré, celle-ci violée, à tel autre on a révélé des secrets, chacun y apporte son vécu émotionnel qui correspond, soyez-en sûr, non pas à une vision objective de l’événement, mais à une reconstruction a posteriori d’un choc énergétique intense. Qui peut être une expérience de mort imminente, une transe mystique, un flash émotionnel, la lumière blanche, une quête de vision, ou mille autres choses, l’esprit est sans limite. Le mental, court-circuité, décroche et l’on vit l’expérience en dehors de la conscience ordinaire.

Quand  on reprend ses esprits, au bout d’une minute, d’une heure ou d’un siècle, la durée de l’absence n’a pas d’importance, alors on reconstruit son expérience à l’aide du mental. Qui puise les éléments de la reconstruction non pas dans l’expérience, d’une nature pour lui inaccessible, mais dans la banque de données de notre inconscient où nous avons stocké images et souvenirs.

Notre mental réécrit l’expérience avec des mots, des images et des concepts qui n’ont rien à voir avec elle, mais qui ont tout à voir avec nos désirs, nos peurs et nos refoulements, mais aussi notre culture, notre mode de vie, notre connaissance : l’ensemble de ces variables représente le contenu de notre inventaire.

Ce processus, décrit par Carlos Castaneda, s’appelle un habillage de perception : travestir un phénomène énergétique avec notre inventaire. C’est ce qui arrive à tous ceux qu’on a emmené dans l’espace.

Et Alien sait qu’il y en a !

 

Enoch l’abduit

Le premier abduitEt non pas « abducté », anglicisme et barbarisme !!    induction=induit, conduction=conduit, abduction=abduit. célèbre, Enoch ou Hénoc, en est une parfaite illustration. Son livre, censuré par l’église chrétienne et le judaïsme, met en scène toute une bande de dieux, ce qui chiffonne les monothéistes.

En plus, il emmène Enoch dans un engin volant pour lui montrer d’autres planètes. Ça aussi, ni les chrétiens ni les juifs ne peuvent le cautionner. Ça sémerait le doute sur tout le reste. Alors ils ont censuré Enoch.

 

moise-cabanel

 

Jésus l’abduit

Les abductions ont donc une longue histoire. Enoch était, dit-on, le livre de chevet de Jésus. Il le connaissait par coeur, et on peut en retrouver de nombreuses citations dans les évangiles. D’ailleurs, Jésus n’a-t-il pas été, lui aussi, la victime consentante d’une abduction ?

Son ascension, c’est quoi d’autre ? Quelqu’un qui monte au ciel dans la lumière, c’est une abduction. Et l’assomption de Marie aussi. Et tous les saints extatiques qui montent au septième ciel, même topo.

Chaque époque met des noms et un folklore différents sur des faits qui semblent se répéter depuis toujours.

Du lama tibétain qui lévite au Néo-Zélandais qui est abduit,Et non pas « abducté », anglicisme et barbarisme !!    induction=induit, conduction=conduit, abduction=abduit. les faits sont identiques. Ce qui change, c’est la manière de les raconter. L’emballage. La présentation. Comme on l’a vu, c’est l’habillage à l’aide de l’inventaire.

Imaginons un instant que ce Mr Newald ait fait une (banale) sortie de corps ? Quand un individu non préparé se voit propulsé dans le monde suprasensible de l’astral, comment décrira-t-il son expérience une fois redescendu ? Il y a trois mille ans, il la décrira comme Enoch. Il y a deux mille ans, ce sera l’ascension de Jésus. 

Et de nos jours, on se dira abduit par des E.T. Chaque époque colle de nouvelles étiquettes sur de vieux flacons. Mais sous une peau neuve, c’est toujours la même cérémonie.

 

Les anges ont enfanté des géants et des monstres. Ils ont enfanté et toute la terre a été corrompue.
la Bible