Le Clan du Loup

Issu des Tuatha Dé Danaan, visionnaires de l’ère précédente, un clan de voyants guérisseurs a transmis leur tradition à travers les millénaires. Ils sont les témoins d’une ère qui n’est plus, une ère où l’intériorité comptait plus que l’apparence.

Le Loup

Ils sont les héritiers d’une époque où la recherche de l’éveil et de la fusion avec notre moi divin était la seule préoccupation des hommes et des femmes. Initiés par les Tuatha dé Danaan, derniers survivants d’Atlantide, selon l’antique rituel des Mystères d’Isis, ils obéissent à la Règle non-écrite que suivent aussi les sorciers yaquis, si l’on en croit Castaneda et d’autres adeptes du renouveau intérieur.

S’unir à notre divinité intérieure est l’objet ultime de l’existence humaine. (Aldous Huxley)

Cet antique rameau d’une branche atlante porte en lui le savoir de la construction sacrée qui guérit l’âme et le corps. On les retrouve au Moyen-Age, ce sont ces Irlandais maîtres d’ouvrage des cathédrales. Sur la plupart des chantiers qui ont fleuri dans l’Europe entière, on trouve en effet une proportion très élevée de chefs de chantier venus d’Irlande. De là à penser que ces mystérieux Irlandais étaient les héritiers de l’antique science de la construction sacrée des Tuatha dé Danaan, il n’y a qu’un pas.

Le Clan du Loup a bien d’autres spécialités, qui toutes concourent au même but : l’éveil. À cette fin, les Loups sont conteurs, pisteurs, guides astraux, guérisseurs, et autres savoir-faire indispensables aux enchanteurs médiévaux. Ils savent faire des onguents, des potions, ils cuisinent avec leur âme, ils chantent et ils enchantent. Je n’appartiens évidemment à un ordre matérialisé, car il a été dissous il y a bien longtemps.

Cependant mon benefactor et ami feu Jean-Claude Flornoy a renoué patiemment les liens subtils qui le rattachent à cette tradition particulière. Son œuvre de restauration minutieuse et fidèle des antiques tarots initiatiques de la Renaissance lui vaut la reconnaissance de la communauté des tarologues. Il a également retrouvé la signification intérieure de ces mystérieux arcanes majeurs, les 22 lames qui détaillent notre chemin de vie, dans le monde est hors du monde, dans notre ascension vers le ciel.

J’ai pour mission, entre autres tâches, de faire connaître les découvertes majeures de Don Flornoy. Il mérite ce titre de noblesse, Don des Grands d’Espagne, pour l’énergie considérable avec laquelle il a fait vivre le nagualisme de Castaneda dans notre petite communauté. Tout ce que je sais sur les Clans vient de ses confidences. Il a entretenu avec des membres d’autres Clans des rapports étroits, affectueux même.

Avec lui, j’ai rencontré un Sanglier, vieux druide du Finistère sud qui faisait encore l’hydromel selon la recette sacrée, bien loin de l’ignoble chouchen pour touristes. Mais cette génération est en train de disparaître. Personne, même pas votre serviteur, n’est aujourd’hui capable de réactiver ces liens. Le goût du secret les maintiendra tous éloignés de moi, le renégat qui sème à tous vents… Si tu veux en connaître, accroche-toi, exige ton initiation.

Il existe bien d’autres Clans qui se partagent chacun leur part de l’héritage non-écrit des Atlantes. Dans les terres celtiques du nord de l’Europe, deux clans suivent des traditions différentes quoique proches : le Clan du Loup et celui du Sanglier. Le Clan du Sanglier représente la voie sacrée des Druides, dont le sanglier était le totem. Il regroupe des chamanes bourrus, peu bavards, qui préfèrent l’exemple au bavardage et l’action à la méditation. Plus au sud, on trouve le Clan de l’Oie, celui des pèlerins de Compostelle ou d’ailleurs.

Le Clan de l’Oie est nomade. Ses membres privilégient la marche comme activité d’éveil. C’est une marche active, c’est à dire ouverte sur le monde. Le marcheur ne passe pas sans remarquer le moindre détail des paysages et des bourgs qu’il traverse. Il est passant, car il ne s’attarde guère en un lieu, et passeur, car sa lumière guide les autres. Dans les montagnes, Alpes ou Pyrénées, on trouve surtout le Clan du Loup et ses variantes, comme Los Lobos Locos en Espagne ou le Clan de la Louve en Italie du nord.

louve-romulus-remus-dtr-feu-flammes-pixabay-688po

La filiation atlante de la Louve s’est établie par l’intermédiaire des Étrusques, membres éminents du Clan du Loup qui fut leur animal totémique : ne voit-on pas que Romulus et Rémus, les mythiques jumeaux fondateurs de Rome, furent allaités par une louve ? C’était, n’en doutons pas, la Louve étrusque… Il y a bien d’autres clans à travers le vaste monde : en Amérique centrale, le Clan du Jaguar est héritier lui aussi des Atlantes, ces dieux venus de l’ouest sur leurs engins volants.

Certains avaient la peau blanche, d’autres avaient la peau noire voire rouge ou dorée, et tous ensemble ils étaient les Balam, les Jaguars sacrés. En Afrique, issu sans doute de la même tradition par l’intermédiaire des mool-mariniers yoroubas, on trouve le Clan de la Panthère qui fonctionne sur les mêmes mythes et selon la même tradition. La Panthère pratique la magie et les rites de possession, tels qu’on les rencontre encore dans le Vaudou. À vrai dire, tous les clans pratiquent la magie.

Ce qui est normal pour des sorciers. On se demandera s’il s’agit de magie noire ou de magie blanche. La question est vaine : il n’y a qu’une magie. Pratiquée par des médiocres, elle sera noire. Pratiquée par des sorciers éveillés tels que les guerriers du nagual, elle devient blanche. La magie noire est plus facile, elle ne demande aucun effort au sorcier. C’est pourquoi elle est tellement pratiquée. Souvenons que c’est juste la magie pour les nuls. Et portons nos efforts dans l’autre direction.

L’oiseau de la liberté vole en ligne droite et il ne s’arrête jamais. (Carlos Castaneda)

La vocation du Clan du Loup, comme celle de tous les autres clans, est d’œuvrer activement à l’éveil planétaire. Ce clan fabriquait des initiés, tous membres du clan. Ils avaient l’obligation de ne jamais trahir les secrets que leur propre initiation leur avait révélé. Mais le temps du secret est révolu. Le temps vient de mettre un terme au mensonge planétaire. Sortir de l’illusion. Déchirer le voile d’Isis. Démasquer et confondre l’histoire menteuse.

Je n’ai pas trahi mes vœux, car je n’en avais pas prononcé. Le Clan du Loup a disparu au tournant du Haut Moyen-Âge, emporté dans la tourmente de la guerre de Cent Ans. Le désordre et la barbarie ont fait suite à la liquidation des Templiers, tandis que le dernier grand maître de l’Ordre, Jacques de Molay, était brûlé vif sur le bûcher de Philippe le Bel.le Bel Ankh Ulé

clan-du-loup-688po

J’obéis à la Règle non-écrite des guerriers du nagual, tant il est vrai que tous les chemins mènent à la Voie. Je m’y applique avec toute l’impeccabilité dont je suis enfin capable, après tant d’années de folie ordinaire et d’excès extraordinaires. Je vous aime comme vous êtes.

Tout est énergie, tout est subtil, le grossier n’est que dans celui qui regarde.
Charles Bukowski