Les Huitièmes Rencontres

Après les Sixièmes Rencontres de Noël 2019 ont suivi les Septièmes Rencontres. Elles se sont terminées ce 1er janvier 2020. L’amour et l’ouverture qu’elles entraînent ont été une bien belle façon de commencer l’année.

Dans un climat chaleureux, sous un ciel clément, le grand menhir de Guihalon a distillé ses sortilèges et ses envoûtements. Portés par la bénédiction de la Grande Pierre, les Rencontrants ont mis un pied dans l’autre monde, celui de la magie opérative, de la folie contrôlée, du rêve conscient et des pensées créatrices.

L’univers est rempli de magie et il attend patiemment que notre intelligence s’affine. (Eden Phillpotts)

Rencontres après Rencontres, un climat très particulier s’est établi, de plus en plus fort, gorgé d’amour et d’émerveillement. Les émotions positives sont fortement encouragées par les vibrations de mon lieu de pouvoir. L’équilibre des journées et l’harmonie du groupe se répondent et se renforcent. Le plaisir des échanges est sublimé par la superbe cuisine de la fée Noémie et de son enchanteur.

Comme c’est bon de vivre ces heures heureuses, ces minutes minutieuses, ces journées ajournées dans le temps arrêté. (Et les secondes ? Vous savez, quand le temps s’arrête, les secondes sont secondaires.)

Pour vivre une parenthèse enchantée, pas besoin d’être célèbre. Pas besoin non plus des caméras de la téloche. Ni même de partir au bout du monde. Le cap d’Erquy suffit. La Pierre au Diableelle est dans mon jardin se relie au grand menhir de Guihalon, et de relais en relais, les pierres dressées transmettent le message jusqu’aux Pierres FrettesPedras Fretas du Cap Finisterre en Galice, près du grand feu de joie où les pèlerins de Compostelle brûlent leurs vêtements au terme du pèlerinage.

La terre celtique de Bretagne étend et multiplie ses liens pré-chrétiens avec toutes les terres celtiques aux quatre coins du monde. Les Rencontrants éprouvent cette union sacrée par la grâce des mégalithes.

Ces Rencontres ne parlent pas à la raison, je n’ai jamais cherché à convaincre personne. Vous avez le choix, ici et maintenant, ailleurs et toujours. Chez moi, pas de gourou, pas de coaching, pas d’enseignement figé. Le dialogue. L’ouverture. L’accueil. L’échange. Je tire le tarot initiatique que je commente au niveau de l’énergie. Rien de religieux ni de superstitieux. Je me méfie des rites et des rituels, des sectaires et des croyants. Quand je crois, c’est sans y croire. Quand je doute, c’est pareil.

Ne pas trop en dire. Les Rencontres ne se racontent pas. Elles se vivent et se revivent encore, saison après saison. Ne pas déflorer les mystères de ce jardin d’Erquy, dans ces maisons magiques accrochées au flanc du cap à contempler la mer, la mer toujours recommencée.

Exactement comme les Rencontres ! Les Septièmes s’achèvent, il est temps d’annoncer les Huitièmes. Elles se tiendront chez moi, ici à Erquy,
du mercredi 26 février au lundi 2 mars 2020.

Demandez le programme

Parlons un peu des détails pratiques. La gare la plus proche est à Lamballe. J’attends les Rencontrants à partir de 16h et avant 18h. Le dîner d’accueil est à 19h, après l’attribution des chambres et des lits.

La participation aux frais est fixée à 300 €. Elle comprend le tarot, le reki et toutes les séances collectives, ainsi que les repas et l’hébergement. Aucun autre versement ne vous sera demandé pour que ce soit. Bien sûr, si vous désirez me donner davantage, je ne vous ferais pas l’affront de refuser.

Le programme ? Peut-on programmer le mystère ? Les Rencontres ne sont pas des stages rigides. Tout peut arriver, rien n’est figé. Ça se passe dans le vivant, cœur à cœur avec les Rencontrants. Les activités sont choisies en commun.

Avec tous les participants, nous avons entrepris une recherche qui passe par le reki d’Erquy, la perception des sept chakras, celle des quatorze chakras, puis celle des dix-huit chakras, enfin celle des enveloppes subtiles.

A ce stade de perception subtile, vous êtes totalement protégé sous une bulle invisible et imperméable aux esprits indésirables sur un périmètre de plusieurs mètres. 

Ces questions portant sur une recherche en cours, je vous invite à y participer, à vous joindre à nous pour apporter votre pierre à l’édifice des corps invisibles et des enveloppes subtiles.

Rien n’est exclu : on peut tout aborder dans le respect de l’autre et du groupe. Le tour de parole permettra d’exprimer l’indicible, et d’entendre le cœur qui bat au-delà des mots.

Vu l’intensité des rencontres précédentes, vu les demandes que j’ai déjà, les Huitièmes Rencontres promettent une apothéose. Si vous souhaitez y participer, contactez-moi vite, les places sont limitées.

Pour en savoir plus : 
Rencontres pour l’âme  
Les Quatrièmes Rencontres 
Pourquoi les Rencontres ?   
Prise de conscience ou prise de tête ? 
Se protéger  
Cinquièmes Rencontres 
Le seuil de clarté 
Sixièmes et Septièmes Rencontres

Où cours-tu, le lapin ? Ne sais-tu pas que le Ciel est en toi ?
Christiane Singer …et Coluche