Guérison à distance

Les ondes scalaires sont certainement le phénomène le plus marquant de ces dernières années. Il repose d’abord et avant tout sur la capacité d’aimer et d’émettre cet amour, de façon inconditionnelle, en direction de celles et ceux qui souffrent à travers le monde.

Si tu découvres mes travaux sur le scalaire, je te recommande de prendre connaissance de ces précédents articles avant de lire celui-ci : Les ondes scalairesL’énergie d’amourLa vie vient du cœurLa guérison scalaire. Le chapitre consacré à l’Aventure scalaire compte encore d’autres articles dont la lecture n’est pas inutile.

J’ai expérimenté les ondes scalaires pour la première fois en 2012. Je ne savais pas de quoi il retournait, mais dans ma pratique des guérisons j’ai eu besoin de guérir à distance. C’est ainsi que je suis devenu guérisseur scalaire.

Après plusieurs années de pratique, j’ai voulu élargir les échanges d’amour. L’idée m’est venue d’envoyer de l’amour inconditionnel pour aider ceux qui en ont besoin. Posté sur ce site en 2017, j’ai rédigé un premier article consacré à cette question. Les réactions positives ne se sont pas fait attendre. Mon article a déclenché la formation d’un groupe de volontaires.

Depuis 2017, tous les jours à 21h, ce groupe se réunit pour émettre de l’amour. Tout se passe à distance. Les membres de ce vaste groupe ne se connaissent pas, ils ont en commun la volonté et l’énergie de voir ce monde changer enfin, en s’ouvrant résolument aux vibrations positives.

La réunion n’est pas physique, mais astrale. Chaque participant reste chez lui. La tête vide, le cœur ouvert, il émet l’amour avec son ventre. Oui, c’est aussi simple que cela. C’est en émettant l’amour que l’on reçoit l’amour, et de façon très intense.

Ce groupe compte à présent plus de 1500 participants répartis sur les cinq continents. Nous sommes certainement plus nombreux, car je suis sûr que la majorité des participants n’a pas osé m’écrire pour se présenter. Ce sont des passagers clandestins, mais loin de moi l’idée de les décourager. Le monde a besoin de toutes les bonnes volontés.

J’ai pratiqué le scalaire de façon quotidienne avec ce groupe aussi bien qu’en individuel pour des guérisons par la voie des ondes scalaires. L’expérience acquise m’a permis de noter un certain nombre d’obstacles qui perturbent l’émission / réception des ondes scalaires et le processus de guérison. Je souhaite donc revenir en détail sur le déroulement optimal d’une séance scalaire.

Tu dois te relaxer, si possible en position allongée. La position du lotus n’est pas recommandée, ni aucune autre position assise. Elles bloquent le chakra de base, compriment le chakra sexuel et le chakra du ventre, s’opposant à une émission parfaite.

La relaxation doit démarrer quelques minutes avant l’heure convenue. Il s’agit d’atteindre l’état alpha, pour te retrouver dans ce lieu de conscience où la perception du réel, si elle existe encore, apparaît très décalée.

En alpha, le corps est totalement détendu. N’accorde pas d’attention particulière aux signes qui viennent de ton corps, cela te ferait aussitôt sortir de l’alpha. N’oublie pas le principal : stoppe le mental. Ne pense à rien, ne fixe rien. Flotte dans l’espace infini.

La tête doit être vide de pensée et de toute préoccupation. Si tu ne parviens pas à faire le vide mental, tâche au moins de ne pas t’accrocher aux pensées vagabondes. Laisse-les te traverser l’esprit sans t’en préoccuper.

Si même ceci t’est impossible, chante dans ta tête n’importe quel air sans les paroles. Cela suffira à occuper ton mental tout en le laissant libre et vacant, condition optimale pour entrer en alpha. Inutile de chanter les paroles, ça relancerait ton mental.

Le cœur doit être ouvert. Autre condition importante. Ce qui implique l’accueil, l’amour sans calcul, le don de toi. Cette condition est rarement comprise et empêche beaucoup de malades de bénéficier d’une guérison scalaire. Il faut donner pour recevoir, telle est la règle de l’amour.

Ne t’attends pas à recevoir sans faire d’abord l’effort d’envoyer de l’amour. L’amour appelle l’amour, le don appelle le don. Penses-y. Mais penses-y avant la séance. Pendant, ne pense à rien. Sois cet amour qui te transporte et que le guérisseur percevra.

Quand ta tête est vide, quand ton cœur est ouvert, tu peux commencer à émettre. C’est ton ventre qui s’en charge. Là encore, nul besoin de faire intervenir ton mental. La tête doit rester vide.

Une question revient souvent : comment faire pour émettre ? Ne t’en soucie même pas. Ton corps sait le faire, il le fera sans que tu lui en donnes l’ordre. Il suffit pour ça que les deux premières conditions soient réunies, tête vide, cœur ouvert. Ensuite, le ventre émet.

Une autre question récurrente : comment puis-je recevoir si j’émets ? Je n’en sais rien, mais je peux te dire que ça marche tout seul. Si tu te soucies de recevoir, ta tête se remplit de désirs et d’hésitations, l’ego domine, le mental fonctionne à plein et tu ne reçois rien du tout.

Par contre, si tu vides bien ta tête, si tu ouvres grand ton cœur, l’émission se fera d’elle-même, et en émettant, tu recevras. Ceux et celles qui sont accoutumés à la méditation trouvent très vite l’attitude intérieure juste. Pour les autres, il faudra une ou deux séances de rodage avant que la pratique s’impose et que le corps, libéré des contraintes du mental, fasse son travail.

Le principe de la guérison scalaire, telle que je la pratique depuis des années, est très simple. Contente-toi d’aimer, l’amour te reviendra au centuple. Émets l’amour inconditionnel pour la planète et la confrérie des humains, tu en recevras une large part, amplifiée par le phénomène scalaire. Et la guérison sera actée.

Encore une question fréquente : comment peut-on se protéger des intrusions indésirables pendant une séance scalaire ? si l’on doit ouvrir son cœur en grand, comment empêcher des intrus d’en profiter pour nous envahir ? Il y a ici une confusion à éclaircir.

J’ai expliqué ce qui concerne les protections des guérisseurs et des sensitifs. J’y insiste sur un point : il importe de fermer les neuf orifices du corps physique. Par ces orifices, surtout par l’anus et le sexe, des entités négatives risquent d’entrer en vous. C’est la possession diabolique que certains prêtres catholiques ont vocation d’exorciser.

J’ai moi-même pratiqué un exorcisme. C’est pourquoi je recommande la fermeture préventive des neuf orifices corporels. Attention, ne confondons pas les orifices et les chakras. En séance scalaire, prends toujours la précaution préalable de fermer tes neuf orifices physiques. Mais le chakra du cœur n’est pas un orifice. Pas plus que les autres chakras.

Les chakras ne sont pas sur le corps physique, comme tu le sais, mais sur le corps subtil qui enveloppe ce dernier. On peut très bien avoir le sexe fermé sur le plan physique, et le chakra sexuel grand ouvert. Quant au cœur, c’est plus simple : il ne possède pas d’orifice physique. Il peut rester grand ouvert sans le moindre inconvénient.

Je souhaite que ces éclaircissements permettent une guérison scalaire rapide et complète. Si d’autres questions te viennent, ne manque pas de m’en faire part; la rubrique contact est faite pour ça.

 

Pour atteindre la vérité, il faut nous défaire de toutes les opinions reçues et reconstruire tout le système de nos connaissances.
René Descartes