L’onde alpha

 

Notre cerveau émet 5 types d’ondes qui vibrent à différentes fréquences. Elles portent le nom de lettres grecques : Alpha, Bêta, Gamma, Delta, Thêta. On a pu dire que les ondes cérébrales fonctionnaient comme des notes de musique. Ensemble, elles forment une gamme de cinq notes, comme la gamme de musique chinoise. Je veux m’intéresser ici au premier type, les ondes alpha.

 

La vie des dieux

Les ondes alpha (7,5 à 14 Hz) apparaissent dans ce crépuscule intermédiaire où le calme est présent mais pas l’endormissement. Cet état est propice à la relaxation et à la méditation. Un niveau élevé d’ondes alpha peut empêcher de se concentrer ou rendre trop faible pour accomplir une tâche. Au contraire, un niveau bas favorise l’anxiété, le stress et l’insomnie.

Être en alpha, c’est se maintenir côté gauche, selon le mot de Castaneda. Il veut dire côté gauche du corps, qui correspond à l’hémisphère droit du cerveau. Pour faire clair, c’est ce lieu de conscience où on commence à planer. Les repères habituels s’effacent, la réalité ordinaire aussi, commencent les visions. Il ne s’agit pas de défonce : aucun laisser-aller n’est admis à partir de ce point. Les drogues mettent la vie entre parenthèses, tandis que l’onde alpha nous fait découvrir la vraie vie, la vie des dieux, celle que nous devrions vivre à longueur de temps car nous sommes faits pour ça.

Seulement voilà : depuis toujours, en tout cas depuis notre naissance, la société nous a fabriqué une image du monde, bien différente de celle de l’onde alpha. Qui nous manque. Y être, c’est bon. Y rester, c’est plus dur.

 

L’onde de la transe

Être en alpha, c’est se trouver dans un état proche de la transe, dans lequel on peut être conscient ou non. Pendant notre sommeil, toutes les nuits, nous passons en alpha. C’est une des phases physiologiques du sommeil, phase dite psychoactive, c’est à dire pendant laquelle même si le corps reste endormi, l’esprit, lui, est bien réveillé.

Le voyage astral, c’est l’alpha inconscient, cette activité quasi-ignorée que nous accomplissons toutes les nuits. L’activité cérébrale produit des ondes variant de 7.5 à 14 par seconde, bande que l’on appelle les ondes Alpha. C’est la zone d’activité électrique du cerveau concomitante avec la douce léthargie de la fatigue, de la somnolence et du rêve éveillé. Les études encéphalographiques ont démontré que l’état Alpha du cerveau correspond à l’état du cerveau chez le yogi en extase; qu’il est la condition cérébrale la plus propice à la création artistique et qu’il développe ou accentue les pouvoirs paranormaux.

Il n’ y a donc rien de plus naturel que l’état Alpha, puisqu’on y passe tous au moins deux fois par jour. En effet, à un moment donné, préalablement au sommeil, il existe cette zone intermédiaire de conscience dans laquelle il devient si facile de suivre les images mentales qui se présentent alors à l’œil intérieur.

 

 

Alpha Inconscient

Ainsi en est-il le matin, quand on se réveille avec l’impression de sortir d’un rêve et que l’on se demande si l’on est bien éveillé. L’état Alpha peut s’obtenir par la détente autogène, c’est à dire générée par soi-même. (source)Pierre Clément, Transformez votre vie grâce à l’auto-suggestion

La plupart du temps, l’alpha est inconscient, comme chez Edgar Cayce. L’activité que nous faisons chaque nuit sur le plan astral, nous ne la connaissons pas. Seuls les voyants s’en souviennent. Qu’on se rassure, la voyance, ça se travaille. Et il n’y a pas que l’alpha endormi. L’alpha conscient est possible aussi. L’accès le plus court est aussi le plus dangereux : la défonce. Il y a bien d’autres façons d’entrer en alpha, création, méditation, nature sauvage, sweatlodge, cathédrale.

La drogue n’est utile que pour les gens vraiment bouchés, c’est Juan Matus qui le dit. Il a sûrement raison, mais hélas ! Bouchés, nous le sommes tous. Voilà pourquoi, jeunes ou moins jeunes, tant de gens se défoncent.  Remboursé ou non, légal ou pas, qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse. Messieurs les Tartuffes, bonsoir !  Faute d’horizon magique, il faut bien lâcher la pression, sinon tout pète. Dans ce monde speedé, dur, rentable, la drogue est inéluctable.

La guerre à la drogue ne peut pas être gagnée car c’est une guerre contre la nature humaine. (Keith Morris)

 

Esprit Créateur

L’alpha est tout d’abord une onde émise -ou relayée- par le cerveau. L’alpha désigne aussi un ressenti très particulier, euphorique, planant, relaxant et reconstituant, que beaucoup recherchent pour le plaisir. L’aspect reconstituant de l’onde alpha est à souligner : sans le sommeil paradoxal qui permet l’alpha, un dormeur ne se repose pas. Ce n’est pas dormir qui nous repose, c’est rêver, c’est l’astral, c’est l’alpha.

Ainsi par la pratique de la méditation, en dehors de tout bénéfice spirituel, on obtient une relaxation réparatrice pour le corps, on brûle des toxines physiques et psychiques. L’alpha est enfin un autre moi-même, mon double astral qui se matérialise en faisant émettre cette onde particulière à mon cerveau. Etre en alpha, c’est rencontrer son double astral.

L’homme n’est pas fait pour vivre sans son esprit créateur, l’alpha. Chaque nuit, quand il le retrouve, il se retrouve. Et le double guérit, tant bien que mal, les blessures de la veille. Le lendemain, au réveil, le double est oublié. Il repart au chagrin, privé du soutien qui ferait de lui l’être de lumière, cet être tout-puissant qu’il n’a jamais cessé d’être. 

L’homme est fait pour vivre en alpha. Depuis toujours. Mais il ne le sait plus. Le monde repose sur un consensus : nous acceptons de nous syntoniser sur la même longueur d’onde. Très éloignée de l’onde alpha.

Tous ensemble, nous assemblons cette image virtuelle qui, forte de notre intention collective, devient réalité. Ça reste une illusion. La réalité « objective » repose sur un consensus, mais ce consensus repose sur une confusion. Une petite méprise qui a pris des proportions démesurées. On a confondu l’être et le corps. L’être s’est cru matériel. L’être s’est cru animal. L’être s’est cru mental. 

Et je ne peux m’empêcher d’y voir le résultat sournois du travail des Archontes.

 

 

Kant le Zombi

La raison pure n’est pas la solution, mais bien le problème. Qui veut ressembler à ce zombi de Kant ? Oui, j’écris zombi sans e final, et voici pourquoi. Zombi est le terme utilisé à l’origine en français, dérivé de zonbi en créole haïtien. Sous l’influence envahissante de l’anglais, on l’écrit zombie. Mais pas moi. Les zombies sont des créatures imaginaires, littéraires ou graphiques. Malveillantes et ridicules, elles s’en prennent aux humains. Quand elles les mordent pour les dévorer, leurs victimes, à leur tour, deviennent des zombies.

La raison, c’est l’intelligence en exercice; l’imagination, c’est l’intelligence en érection. (Victor Hugo)

 

Il s’agit d’une distorsion du mythe du comte Dracula. Des scénaristes incultes ont confondu le zombi, phénomène hélas bien réel, avec les vampires qui, eux, relèvent totalement de la fiction. Jusqu’à ce qu’un Roumain vienne me prouver le contraire, ce dont je me passerais volontiers. Le zombi haïtien est une créature bien réelle, un pauvre humain dont l’esprit a été capturé par un sorcier loup-garou.

Quelque part, je m’inspire aussi de cette étrange contagion pour fustiger le vieux philosophe allemand et son obsession de la raison raisonnante. Elle est castratrice, parce que réductrice et dangereuse. Qui s’adonne à ce penchant néglige l’originalité de la psyché humaine pour se conformer à la logique formelle des ordinateurs. Oubliée, la toute-puissance de l’esprit, la lumière de notre origine. Là encore, attention: Archontes, danger!

 

Philtre d’Oubli

En naissant, nous traversons le fleuve d’oubli, le Léthé des anciens Grecs. Ses eaux contiennent un philtre d’oubli, un poison qui rend amnésique. L’Unique, le Vivant, la Source n’est jamais bien loin. C’est notre Dieu intérieur, à notre image : c’est tout nous, mais en mieux. Dans les mécanismes subtils du cerveau droit, on a une ligne directe avec lui. Tout le temps, la ligne fonctionne, à notre insu…

Sans la source, il n’y aurait rien. Mais sans rien, il y aurait la Source. (Lao Surlam)

 

Lui, c’est nous et ce n’est pas nous. Il y quelqu’un au-dessus de nous, qui sait mieux que nous, qui nous aime, qui nous protège, qui veille à ce qu’il nous arrive ce qui est bon pour nous, et on s’en fout ! Ingrats que nous sommes, nous lui reprochons de ne pas nous faire gagner au loto ! Ferions-nous la même erreur que ce radin de Ficelle ?

 

 

Gagner au Loto

Toute sa vie, Ficelle avait supplié l’Éternel de le faire gagner au loto, mais en vain. Au fil des ans, sa ferveur était devenue si puissante que les voisins devaient fermer les fenêtres. Un soir que l’avare, pour la énième fois, hurlait la même prière, le Tout-Puissant prit la parole : « Ficelle ! » 

Les murailles en tremblèrent, et les voisins maudirent le vieil avare. « Ficelle, dit l’Éternel, tu me fatigues. Je veux bien te faire gagner au loto, mais achète au moins un billet ! » Qu’il s’agisse d’argent ou de liberté, nul ne peut gagner sans payer son billet. L’oiseau de la liberté vole en ligne droite, il ne s’arrête pas. Si on loupe son passage, a-t-on une seconde chance ? Peut-être… mais pas certain.

Mieux qu’un billet de loto, la chance est avec nous, dès le début, jusqu’à la fin. A n’importe quel instant, on peut choisir la liberté. L’éveil. L’alpha. Il suffit de faire un petit pas de côté. Quitter, ne serait-ce que d’une demie semelle, la routine absurde, inhumaine, robotique, qui est devenu le mode de vie mondialisé. Ras le mug ! Il suffit de syntoniser une autre longueur d’onde, et ce monde idiot s’efface. Adieu, le Kali yuga, les Rolex, les 4X4 et les menteurs ! Tchao, pantins !

 

Les Ondes Delta

Les ondes Delta sont celles qui ont une plus grande amplitude d’onde et sont liées au sommeil profond, sans rêves. Très fréquentes chez les bébés et les jeunes enfants, elles se raréfient à mesure que nous vieillissons. Notre capacité à nous reposer décline au fil des ans.

Ce type d’onde est principalement lié à des activités corporelles inconscientes, telles que la régulation de la fréquence cardiaque ou de la digestion.

Si un électroencéphalogramme révèle des pics très élevés d’onde Delta, cela peut indiquer une lésion cérébrale ou même un TDAH. Le trouble déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) est défini par l’association, selon des modalités variables, d’un déficit attentionnel, d’une hyperactivité motrice et d’une impulsivité. Il apparaît pendant l’enfance. Ses causes restent, à ce jour, inconnues. (source)

Voilà le point de vue scientifique. Deux éléments sont à souligner:
-primo, les ondes delta sont très fréquentes chez les jeunes enfants.
-secundo, les causes du TDAH restent inconnues à ce jour.

 

 

La Terreur des Flyers

Et ça m’inspire l’idée suivante. Les jeunes enfants font bien souvent d’horribles cauchemars qui pourraient bien être dus à l’intrusion psychique des Flyers dans le jeune cerveau. Cette intrusion serait de nature à provoquer un pic très élevé d’onde Delta. Ainsi les causes du TDAH ne seraient plus inconnues, mais dues à ces salopards de violeurs de cervelles.

Dans un état de demi-sommeil, j’ai pu noter comment ils s’introduisent dans le corps en passant par la fontanelle. Le témoignage d’une amie particulièrement sensitive a pu confirmer cette impression. J’ai moi-même été sujet à de terribles insomnies jusqu’à l’âge de 3 ans. Mes parents ont cru à des cauchemars, mais ne s’agissait-il pas plutôt de l’action ciblée des Archontes? Les pouvoirs psi que j’ai développé ensuite ne viennent-ils pas de là? Y a-t-il corrélation entre les cauchemars du jeune âge et l’apparition de pouvoirs psi ?

L’enfant est le père de l’homme (Friedrich Nietzsche)

 

Cerveau Archonte

Le fait de s’introduire dans le crâne d’un jeune dormeur suffit sans doute pour susciter en lui des images déplaisantes, voire terrifiantes. Que sait-on du cerveau archonte? Il est reptilien, à coup sûr, puisque reptiles ils sont. Mais tandis que notre cerveau reptilien est embryonnaire, je gage que le leur est bien plus développé. Leur grande intelligence le laisse penser. Toutefois, je doute qu’ils possèdent un néocortex. S’ils en ont un, est-il recouvert comme le nôtre d’une dure-mère, antenne parabolique selon mon hypothèse?

Sûrement pas, puisque c’est ce pouvoir de notre esprit qui les fascine. Selon les gnostiques, les Archontes en sont dépourvus. Ne pas confondre ce pouvoir de l’Esprit, cette connexion avec la transcendance que nous possédons de naissance, avec les pouvoirs psi qui sont l’apanage des Archontes. Certes nous pouvons les développer aussi, mais en ce domaine les Archontes sont nos maîtres. Ils s’en servent avec une habileté sournoise pour nous implanter leurs données faussées directement dans notre conscience — ou dans notre inconscient?

Quels effets l’usage d’un pouvoir psi induit-il sur le cerveau? Apparait-il seulement sur un encéphalogramme? Je ne sais si des études scientifiques ont été faites là-dessus. Faute d’une réponse, je me tourne vers les physiologistes. Si l’un d’eux me lit, qu’il veuille bien me donner son avis. En unissant nos esprits, pourrons-nous accoucher d’une hypothèse plausible? Je le souhaite ardemment.

On pourrait rajouter une nouvelle maîtrise aux Archontes, après celle de la matière, celle des ténèbres, celle de l’astral et celle des pouvoirs psi. Les Archontes sont aussi les maîtres du sommeil sans rêve, sommeil profond et réparateur, sommeil du corps et des fonctions physiologiques. Et les voilà qui deviendraient du même coup les maîtres des ondes Delta et la principale cause du TDAH.

 

 

 

Pour qu’une chose mérite d’être dite, il faut qu’elle soit bonne, utile et vraie. Les trois, et dans cet ordre.
Marie Bénazet