Archontes selon Lash


La Matrice est partout. Qui l’ignore, l’adore. Qui l’adore se dévore. Qui s’en fout devient fou. Seul qui s’oublie passe au-delà.

 

Deux précédents articles ont déjà parlé des Archontes, celui-ci n’est sûrement pas le dernier. Selon la Gnose du 2e siècle, les Archontes sont les Maîtres des Ténèbres, de la Matière et du Sommeil. Très anciens habitants de cette planète, ils l’ont rendue accueillante et belle. Ils voulaient y mettre un être divin, ils n’ont pu créer que notre corps matériel. La Grande Déesse et ses Archanges ont terminé le travail en nous donnant l’Esprit. Ainsi tenons-nous à la fois des Archontes et des Archanges.

 

John Lash

Je tiens d’abord à remercier mon ami Jean Le Plongeur dont j’ai amplement profité des lumières et qui m’a branché sur l’incroyable Lash.

Le texte qui suit est l’étude d’un texte de la bibliothèque copte de Nag Hammadi. Son auteur, John Lash, spécialiste des mythologies comparées, fait des conférences en anglais sur YouTube. Des followers irrévérencieux l’ont surnommé le rabbin cosmique. Il en a l’air, sans doute. En a-t-il la chanson? Vous en jugerez plus loin.

John Lamb Lash, né en 1945 dans le Maine aux États-Unis, est un auteur américain et un universitaire en mythologie comparée. Décrit comme le véritable successeur du mythologue américain Joseph Campbell, John enseigne la mythologie, le gnosticisme, les mystères pré-chrétiens. Il a voyagé à travers le monde et a vécu au Japon, au Royaume-Uni, en Grèce, en Norvège, en France, en Espagne et en Belgique. (source)

Le point de vue d’un tel auteur apporte du crédit à mes recherches. Les nombreuses découvertes que j’ai pu faire l’ont été surtout par ma faculté de voyager dans le temps. Mais ma clairvoyance a besoin de confirmations universitaires, et je salue l’indispensable apport de cet auteur.

Notons qu’il s’agit ici, non d’une traduction, mais d’un commentaire de John Lash. Mes propres remarques sont hors-texte en couleur.

 

L’Apocalypse de Jacques

La Première Apocalypse de Jacques fait 6 pages. Elle comprend un discours de révélation et un dialogue fragmentaire. Sujets principaux: relations entre les Codex de Nag Hammadi et les Manuscrits de la Mer Morte, enseignements cruciaux sur les rencontres avec les Archontes et leur éviction. C’est une révélation délivrée à Jacques — dans le texte: Iakobos.
Le Révélateur est le terme qu’utilise Lash pour ne pas dire Jésus, car dans le texte gnostique, Jésus n’est jamais nommé, seules figurent les lettres coptes XS.

Le Révélateur dit à Jacques que les puissances extra-terrestres “ne sont pas armées contre toi spécifiquement mais les unes contre les autres (27.20). Cette remarque rappelle le témoignage de certains témoins contemporains d’OVNI qui affirment que plusieurs espèces extra-terrestres, connues pour visiter la terre, se battent les unes contre les autres. Le texte est endommagé juste à l’emplacement où le Révélateur explique l’armement des Archontes.
Dommage! Pour la description de l’armement on se contentera des versions grecques et hindoues. Sans oublier la version égyptienneLa version irlandaiseLa version gauloise…et tant d’autres!

Un tel homme n’accueille pas son instructeur avec une embrassade et un baiser, comme Jacques le fait dans ce texte. Le Révélateur l’appelle explicitement “Jacques le Juste”, mais attribue sa stature spirituelle à la sobriété de la gnose (32.4) plutôt qu’à l’accomplissement de la Loi ou de la Voie (la Torah). Et il ajoute, de façon scandaleuse, “toi qui as cessé cette prière (pour laquelle tu es si réputé)”. Dans cette allusion directe et mordante à la légende bien connue des habitudes dévotes de Jacques, nous voyons l’auteur Gnostique rabrouer ouvertement la tradition Juive.
Les Hébreux imitent bien les Archontes et leurs ennemis Archanges, toujours en train de se bagarrer. L’homme a été créé à l’image de ses parents…

 

 

Bouleversé

Jacques est bouleversé parce que le Révélateur met très clairement en exergue son épreuve. Dans le scénario des Manuscrits de la Mer Morte, Jacques confronte la colère et la résistance des Juifs collaborateurs du Temple. Il souffre parce qu’il suit la ligne dure Zadokite. Dans la narration des Codex de Nag Hammadi, Jacques est sujet à la même hostilité mais pour une raison entièrement différente: grâce à la perception sobre de la Gnose, il critique le comportement des Juifs et des Romains dans Jérusalem, parce que ce comportement est programmé par les Archontes.
Toujours en train de se bagarrer… Voir ma note précédente!

Jacques est affligé parce que son épreuve a été si clairement décrite par son instructeur. Il pleure ouvertement, terrifié. Ils s’assoient tous deux sur un rocher – un détail anecdotique rare dans les Codex de Nag Hammadi. Afin de consoler et de soutenir son étudiant, le Révélateur lui délivre des instructions détaillées sur la façon de confronter les Archontes. Les Archontes sont réputés “voler les âmes la nuit” (33.10). C’est une révélation très claire qui rappelle les témoignages contemporains d’abductions extra-terrestres. Les Archontes jouent le rôle de péagistes, exigeant des mots de passe. Ce détail rappelle à l’esprit les protocoles de contrôle impliqués dans les processus d’intelligence artificielle qui, de nos jours, dominent une telle quantité de nos activités. Les Archontes ont-ils accès à notre mental au travers de l’espace cybernétique?
Ben tiens! Le contraire me surprendrait. J’ai dans l’idée que l’orientation techno-informatique que nous prenons est vivement encouragée par les Archontes. Quel magnifique porte-voix nous leur donnons!

 

Extra-terrestres

Le mot étrange en Copte pour “choses extra-terrestres” est SHAIMMO (33.35). Le Révélateur dit que les Archontes « ne sont pas entièrement extra-terrestres mais qu’ils sont issus d’Achamoth qui est la Déesse”. Nous avons ici un aperçu de la cosmologie Gnostique de la Déesse Déchue, Sophia. Achamoth, un nom qui est attribué à la Déesse Déchue, est une corruption du mot Hébreu Hockma, “Sagesse”, comprise comme un principe cosmique ou une divinité. Le Révélateur instruit Jacques de réciter devant les Archontes comment ils vinrent à l’existence en premier lieu et de les informer du fait “qu’ils nous sont effectivement apparentés car elle est leur maîtresse issue du Pré-Existant”, (34.8-12), à savoir du Plérôme. (34.8-12).
Plérôme est un terme provenant du grec ancien : πλήρωμα), signifiant « plénitude ». Il désigne également le monde céleste, formé par l’ensemble des Éons que le gnostique atteindra à la fin de son aventure terrestre. Et Sophia est issue du Plérôme. Pourtant elle est déchue. Sophia s’est incarnée ici-bas dans la Terre Mère. Est-ce déchoir, vraiment? Je ne peux m’empêcher d’y voir à l’œuvre le machisme de l’époque et la misogynie aigüe qui régnait …et qui règne encore! Ces notions sont bien confuses et John Lash se garde de les éclaircir.

En bref, la façon pour Jacques de résister aux Archontes est de leur montrer qu’il sait qui ils sont et qui il est lui-même. Le Révélateur donne le même conseil à tous ceux qui sont avec Sophia, la divinité incarnée en la Terre. (source)
Sophia, version hébraïque de Gaïa la Terre, s’est incarnée dans Terra. Fort bien. Il s’agit donc de la Grande Déesse, si fortement décriée dans le passage précédent. Même un érudit y perdrait son latin! Ou plutôt son copte.

 

 

Gardez-Vous de l’Envie

Après un passage endommagé, le Révélateur évoque “la connaissance incorruptible qui est Sophia” (35.6). Apparemment, il instruit encore Jacques sur ce qu’il faut dire aux Archontes. Après des paroles très confuses, la ligne 36.8 délivre une révélation en affirmant le fondement essentiel de l’enseignement Gnostique quant à la vocation supérieure de l’humanité: “la Sophia incorruptible est celle au travers de laquelle vous serez sauvés”. Cette révélation est le propre de l’élite et doit être préservée dans la connaissance silencieuse. Jacques reçoit l’ordre de partager ce discours avec un autre Gnostique, Addai, qui le rédigera. Et il lui est conseillé de pleurer pour ceux qui résident en Jérusalem!
Ici Sophia apparaît tout à fait clairement comme notre rédemptrice. Sauf quand elle dort! La déesse est reptilienne et doit hiberner pendant toute la durée de ce maudit kali yuga, nous laissant sous la seule autorité de ses légats, les Archontes. De même que chez les anges bibliques, y aurait-il des archontes fidèles aux consignes d’Ana, et d’autres qui la trahissent: les anges déchus bibliques ?

Du paragraphe 37 à la fin, le texte est largement illisible. Il y a cependant encore quelques envolées plus adoucies. 37.18 suggère qu’en apprenant au travers de l’intellect (noos), les plus jeunes possèdent un avantage et certaines choses peuvent être conférées avant l’âge de 17 ans. Jacques fait référence à sept femmes qui suivent le Révélateur et qui ont acquis la faculté de perception supérieure (esthesis). Rien de plus n’est intelligible jusqu’à la ligne 40.20 qui délivre un trait d’esprit “loin de toi toute illégalité” (anomia). Le mot Grec nous donne le terme “anomalie”, précisément ce que les Archontes représentent: une anomalie dans l’ordre cosmique. En paraphrasant: “garde-toi des effets de l’anomalie”. Et le Révélateur ajoute “et fais attention de peur qu’ils ne soient jaloux de toi”. Les textes Gnostiques insistent sans cesse sur le fait que les Archontes envient l’humanité et c’est cette envie qui explique leur attitude hostile et agressive envers nous.
Oui, les Archontes nous envient car nous ne sommes pas que matière, ce qui est leur cas. Nous avons une marge de progression intérieure qu’ils n’ont pas. L’éveil est définitivement hors de leur portée, comme tous les aspects de la spiritualité. Mais ce sont les Archontes qui pilotent les religions dégénérées dont nous subissons la tyrannie.

La Première Apocalypse de Jacques conclut ainsi avec un enseignement gnostique clé sur notre relation avec les Archontes, même si ce message ne peut être appréhendé qu’avec une connaissance approfondie de la mythologie gnostique. Je paraphrase: les Humains sont une singularité dans le cosmos, une projection directe du Plérome et les Archontes sont une anomalie, une espèce inorganique qui émerge de l’extérieur du Plérôme en raison de l’impact de Sophia sur la matière élémentaire (les états quantiques). La conscience des Archontes, telle qu’elle est, les induit à percevoir la singularité que nous sommes comme quelque chose qu’ils envient, quelque chose qu’ils veulent devenir mais n’importe quel effort qu’ils prodiguent pour fusionner leur mental avec l’intelligence humaine ne fait que faire dévier cette intelligence de la condition même que les Archontes nous envient! Il est crucial que nous nous gardions de leur envie parce que cela nous permet de rester vigilants vis-à-vis des effets anormaux dans notre mental. (source)
L’égoïsme et toutes ses manifestations mentales, envie, jalousie, orgueil, suffisance, absence d’empathie envers nos semblables, etc. sont le piège dans lequel il ne faut pas tomber. Ceux qui chutent se mettent à la merci des Archontes, maîtres de la matière et de ses corollaires, le mental, la magie noire, la possession et ses rites morbides, le culte des morts, etc. Laissez les morts enterrer les morts, a dit Jésus. Son inexistence historique ne l’a pas empêché de nous enseigner de bonnes choses!

D’autres études du même auteur sont accessibles sur le web, comme Les Codex de Nag Hammadi  ou  .

 

John Lash a tout d’un rabbin cosmique. Sauf qu’il n’est pas rabbin. Est-il cosmique? Comique? Cosmétique? Pour émettre, il est maître. Il aime être?

 

D’écailles sont-ils

Issus de la matière et d’elle seulement, les Archontes rampent sur le sol, le ventre est leur lien étroit avec l’en-bas. Reptiles, ils ont leurs périodes de dormance obligée. Télépathes, ils profitent de leur sommeil et du nôtre pour perturber nos esprits, brouiller nos pensées, effacer certains souvenirs qui nous protégeraient de leurs atteintes. Matériels, ils régissent cette planète quadrillée, angulaire, géométrisée, mathématique. Physiques, leur seule forme d’esprit est mentale et logique. Reptiliens, ils ont la mémoire courte…

 

Les Flyers

Si bien décrits par les gnostiques des premiers siècles de notre ère, les Archontes dévoyés poursuivent une guerre interminable contre les fidèles de la Grande Déesse. L’enjeu? Posséder la Terre dont ils s’estiment les légitimes propriétaires. Ces temps-ci, leur guerre est entrée dans une phase très active. Nous en sommes les victimes collatérales. 

Depuis plusieurs années, je reçois des appels au secours de personnes ayant maille à partir avec ces forces d’en bas. J’ai dû effectuer plusieurs interventions en urgence, nettoyage par le reki ou la transe, désenvoûtements, exorcismes. Des mots qui font peur. L’attaque des Archontes fait plus peur encore. Certains d’entre vous, en ce moment même, sont peut-être aux prises avec ces entités inquiétantes.

Castaneda les appelle les Flyers. Il les décrit comme de grandes raies mantas de couleur noire, un noir profond. Ces Flyers planent au-dessus des villes où ils se nourrissent de la luminosité des habitants. Seuls les voyants peuvent les voir avec leur troisième œil. Mais dans les grandes villes où règne cette pollution énergétique, chacun peut en ressentir les effets. Quand toute la luminosité a été absorbée par un Flyer, l’aura devient terne, éteinte et grisâtre, comme plombée. La personne est privée de son âme qui se réfugie vers les hauteurs de l’astral. Dans ces conditions, l’éveil devient pratiquement impossible.

 

Maîtres de l’astral

Pour qualifier les Archontes venus d’en bas, le terme anglais est psychic. C’est un faux-ami, comme je l’ai dit plus haut. Les Archontes sont reptiliens, ils ont les pouvoirs-psi des grands serpents. On se souvient de Kaa, le python du Livre de la jungle, quand il hypnotise une bande de singes. Mowgli, petit d’homme, n’est pas hypnotisé.

Kaa est un python et comme tous les grands serpents, il semble débonnaire, passant sa vie à se chauffer au soleil, mais c’est un chasseur craint de tous les peuples de la jungle et principalement des singes. Dans le livre originel de Rudyard Kipling, Le Livre de la jungle, Kaa est un ami de Mowgli. En effet, il vient en aide à Baloo et Bagheera pour récupérer Mowgli enlevé par les Bandar-Log et plus tard se lie d’amitié avec le petit homme. Kipling le représente clairement comme un prédateur sans état d’âme. (wikipédia)

Ces pouvoirs-psi des reptiliens sont une des clés de leur autorité. Ils ont régné sur cette planète, sans opposition réelle, pendant des centaines de millions d’années. Les plus grands serpents sont au fond des océans. L’espace est un océan comme un autre pour les Reptiliens nos maîtres. Ils y sont comme des poissons dans l’eau. L’astral, en particulier, est leur domaine d’élection. J’en ai fait la cruelle découverte il y a quelques années quand j’ai reçu une violente décharge au cou qui me fait encore souffrir. Cette douleur, non permanente, ressemble à un torticolis.

 

 

Tout change

Un grand serpent volant –un Flyer?– m’a puni d’un coup de laser pour avoir profané leur plan astral préféré, celui que j’appelle le haut astral. Je le croyais habité par les Archanges, ce qui me faisait dire que ces gars-là ne rigolent pas. J’ai compris depuis que ce sont des Archontes, des anges déchus pour parler comme la Bible. Mais il vaudrait mieux les appeler des Flyers, car ils n’ont plus grand chose à voir avec les Archontes d’il y a deux millénaires.

Les descriptions de Castaneda étaient une réalité il y a plusieurs décennies. Les choses ont évolué. Les Flyers occupent la majeure partie de l’astral terrestre. S’ils en sont les maîtres, leur suprématie est brutalement remise en question par d’autres entités aux pouvoirs-psi. L’astral est pour l’instant leur champ de bataille. Chaque camp veut s’assurer la maîtrise absolue de l’astral, qui serait un pas décisif vers l’enjeu final: la possession de cette planète.

 

La guerre des mondes

Quand vous lirez ces lignes, sachez que le combat des Archontes contre les Archanges fait rage. Pour les Archanges, l’élimination des Archontes permettrait de rétablir le règne de la Grande Déesse. Elle va sortir de sa dormance. Une victoire de ceux d’en haut signifierait un nouvel âge d’or pour les humains.

Pour les Archontes, nous sommes un enjeu économique et notre aura, une friandise subtile. Les deux vont de pair. En détruisant notre luminosité, ils nous empêchent de réagir contre leurs attaques parapsychiques. Celles et ceux qui s’aventurent consciemment dans la sphère astrale, notamment ceux qui pratiquent les ondes scalaires, la télépathie, le voyage astral ou le voyage temporel doivent être particulièrement vigilants.

 Gardez en conscience le fait que vous êtes sur leur champ de bataille. Apprenez à détecter les êtres malfaisants dans la sphère subtile. Tous les anges ne sont pas adorables. Certains sont franchement désagréables. Ne vous laissez pas brouiller l’esprit par ces enfants de la Hyène, de la Haine et de la Géhenne. Pour votre santé mentale et pour votre survie, fuyez-les. Mais n’ayez pas peur. Votre peur les renforcent, ils s’en nourrissent.

N’aie pas peur du monde, ami. C’est plutôt le monde qui devrait avoir peur de toi. (Lao Surlam)

 

Reptiliens

Depuis plus de dix ans, les Serpents Volants me font signe. Pour compléter votre compréhension des Archontes, vous pourrez lire ou relire:

Homo Reptilis —  Quetzalcoatl Serpent à PlumesLe Serpent et le VautourLilith et les ReptiliensL’île des Reptiles –  Mystérieux AnunnaSerpents Volants AnunnakiMythiques Rois SerpentsLe Peuple SerpentDragons d’EdenDragons d’EnferArchontes de l’AstralLes bouffeurs de têteLes InvisiblesLes démons du ZoharL’ombre archonteArchontes de la GnoseArchontes selon LashCreuser la vieArchontes Prédateurs  — Vaincre ensembleArchontes en questionsLe cerveau reptilien  — L’Archonte Ialdabaoth

 

Si vous avez des raisons de penser qu’ils s’en prennent à vous, qu’ils vous bouffent la tête ou la lumière, ou qu’ils essaient de le faire, contactez-moi sans attendre.

 

 

On juge l’arbre à ses fruits, dit la Bible.
Je ne crois pas à un dieu bon et tout-puissant
parce que je ne vois pas son œuvre.
Mais je crois aux diables parce que je vois la leur.
(Lao Surlam)

L’ego est la seule partie de l’être humain qui ne connaîtra jamais l’éveil.
Adage lamaïste