Notre Dame Anne

 

Sainte-Vierge, Déesse-Mère, Ama ou Ana vit depuis si longtemps qu’elle ne sait plus son âge. Son règne a commencé il y a plus de cent millions d’années terrestres. Notre Dame Anne stoppe le temps. Tour à tour géante, animal ou plante, elle change d’apparence en un clin d’œil. Du haut de ses 22 km, la Déesse nous respecte tous. Même si nous sommes douze mille fois plus petits qu’elle, la belle Anna nous voit.

 

Ana, Ama, Anna, Anne

On se souvient de la petite Ana qui n’avait alors qu’un seul n. Elle ne mesurait pas 22km à cette époque lointaine. C’était avant qu’elle ne soit invitée par les super dieux de Grand Central. La capitale galactique est l’ultime rempart contre la voracité du Trou Noir Majeur. Ce grand œil d’ombre fait spiraler la Voie Lactée sans qu’elle tourne en fromage. Notre sainte Mère de Dieu avait été reçue par un Grand, mais alors vraiment très grand. Plus que ça encore. T’imagines pas. Ça lui a beaucoup plu. Ana s’est mise à grandir. Elle a pris un autre n, devenant Anna. Et maintenant on dit Anne.

Ce voyage à Grand Central lui a valut un prestige immédiat dans toute la ceinture galactique. Depuis lors, son autorité n’a jamais été contestée. Son empire compte parmi les plus vastes de la périphérie. Il comprend plusieurs centaines de planètes terraformées et 1500 en voie de terraformation. Notre impératrice est célèbre pour cette réussite. On l’appelle affectueusement Notre Dame des Mille Étoiles.

Elle pourrait en tirer fierté, mais non. Anna est sans ego. Ça lui a donné l’idée de créer l’Ordre des Mille Étoiles pour récompenser les vaniteux qui viennent la voir. Vu son grand âge, Anne se déplace peu. « Je suis très bien chez moi, dit-elle. Le monde entier connaît le chemin d’Alcor. » Et c’est vrai.

La Grande Déesse gouverne son vaste empire avec une grande sagesse et beaucoup d’humanité. Devrai-je dire de divinité ? Pourquoi pas ? Comme les humains, les divins sont capables du meilleur comme du pire. Mais quand les dieux sont pires, ils font beaucoup plus mal. Notre Dame s’évertue à suivre le chemin qui a du cœur. C’est son devoir de guerrière impeccable. Tous ses sujets la chérissent comme ils admirent sa beauté lumineuse.

 

 

Via Lactia

L’Impératrice a installé sa capitale sur sa planète natale, Ur d’Alcor dans la Grande Ourse. Des palais vertigineux y occupent la quasi-totalité des terres. Sur cent niveaux, des constructions arborées et fleuries rivalisent avec ceux de Grand Central. Le luxe, le raffinement tout y est fait pour l’agrément des sens et la jouissance du corps. On raconte que Sémiramis s’en serait inspirée pour créer ses fameux jardins suspendus à Babylone, l’antique Istanbul. Ces jardins disparus ont été l’une des sept merveilles du monde antique.

L’empire d’Anna fait partie la Fédération Via Lactia, comme toutes les planètes habitées. La Terre aussi en fait partie, même si les Terriens l’ignorent. Pauvre Terre coupée du Grand Tout ! Partout ailleurs, on porte bien haut les couleurs de la Fédération. L’astroport d’Ur est d’une taille et d’une capacité comparable aux plus grands astroports de la galaxie. On y trouve les plus récents modèles d’astronef, du biplace au vaisseau-mère, tous issus des arsenaux impériaux.

Avec brio, la Déesse gère et harmonise le développement de plusieurs millions d’empires locaux. Si certains n’ont qu’une seule étoile, l’empire d’Anna en compte mille. Via Lactia la respecte pour ça. Gestionnaire avisée, elle gère des milliers de problèmes d’une complexité inouïe. Les problèmes simples sont traités localement. Ses assistants débroussaillent le terrain, et quand le dossier est instruit, Anna tranche. Sa décision a force de loi.

Ainsi fonctionne Via Lactia, que Notre Dame d’Alcor a pris pour modèle. Elle utilise un logiciel d’intelligence artificielle, le plus rapide et le plus sûr : XzV=iZ§?2WxWyA26s. Son nom est imprononçable, appelons-le Prout!GPT. Quand une affaire arrive à la connaissance d’Anna, elle a dû franchir plus de cent barrages, sans compter l’écluse hermétique de Prout!GPT. Ce sont des cas de force majeure.

 

Déicide majeur

Comme le fameux déicide commis sur Terra. Le tyran local aurait trucidé onze Titans et quelques 13000 anges et dieux mineurs. Même si les tyrans ont tous les droits, le déicide majeur reste tabou. Ça ne se fait pas. Ce tyran-là, un certain Zeus, était l’empereur de Terra et le représentant officiel de l’empire par-dessus le marché. Il a manqué à tous ses devoirs. Notre Dame doit faire un exemple. Frapper fort. Pour ça, elle ira sur Terra. C’est chiant mais pas le choix. Faut que ça marque et que ça dure. Mais c’est très chiant quand même.

-J’irai le mois prochain, conclut-elle. En fait, elle ira dans 107 ans. Bin oui, le temps n’a pas la même valeur selon qu’on fait 22km de haut ou moins de 2m. Il faut que je vous explique. Il y a deux-trois trucs que vous ne savez pas ici-bas sur Terra. L’affaire Zeus, on y reviendra, rien ne presse. Anna ne fera pas traîner 107 ans. Parlons un peu d’elle. 

Anna est adorée dans des centaines de planètes comme on l’adore tout autour de la terre. Mais qui peut dire : je la connais ? Je sais qui elle est ? Quelle que soit ta religion, tu l’as priée souvent. Quelque soit le nom que tu lui donnes, elle t’a entendu. Maintes fois et plus souvent encore, elle a exaucé tes prières. Si tu ne crois pas en Dieu, c’est ton droit. Mais sois sûr que la Déesse croit en toi et toi, sois-en certain, tu crois en elle.

Que tu sois femelle ou mâle, supérieur ou grouillot et quelle que soit ta couleur de peau, tu te tournes vers elle quand tu n’as pas de pot. Elle est ton soutien. Ton repos. Du moins tant que paies tes impôts. L’empire a besoin de ton soutien. Sois son souteneur. Notre Dame a la place en son cœur pour y apaiser tes douleurs. 

 

 

Généalogie Divine

Il est dit que Marie mère de Jésus est la fille de Sainte Anne. On l’a fait sainte, c’est plus que mérité. Sainte Anne est la plus grande de toutes, et la première. Santa Anna. Dana Ann des Tuatha. Ama des Chinois. Anne est ta mère. La Maman de tes frères les hommes. Le Papa de tes sœurs les femmes. De sa chair sont issus tous ces nains les humains. Si petits que nous sommes, soyons pourtant des hommes. L’amour nous a élus, rendons-le au centuple. Le bonheur c’est d’aimer. Donne et tu recevras. Ouvre-toi, tends les bras.

Sainte Anne est Anna, première des grandes déesses, et peut-être l’unique. Oui, sûrement la seule. Elle est venu nous faire il y a si longtemps, vois : elle est toujours là.

J’ai listé quelques-unes des Grandes Déesses qui ont succédé à la belle Anna. Je crois que ce sont d’autres noms qu’on lui donne. Il n’y a qu’une Déesse et quand sa mort viendra, le Vivant finira.

Tu te désoles parce que le nouvel âge n’en finit pas de venir. Viendra-t-il seulement ? Est-il déjà là ? Ne sois pas si pressé. Le nouvel âge d’or peut attendre. Le nôtre est passé depuis longtemps. Nous sommes en sursis. À la fin du kaliyuga, cette humanité s’en ira. Où ça ? Demande aux morts. Et le nouvel âge à venir enfantera d’une autre humanité. La sixième dit-on. À vérifier. Ce qui est sûr, c’est que ton sort est lié à celui d’Anne plus étroitement que tu le crois.

L’âge d’or est comme le bonheur : on ne le reconnaît que quand il est passé. (Lao Surlam)

 

Envoi

Anna est la Déesse
Autrice de la Terre
Notre planète aimée
Joliment abimée

Anne est la forteresse
Parangon des mystères
Génitrice occultée
Rangée sur le côté

Et pourtant sans Sainte Anne
Marie n’existe plus
Les Tuatha dé Danann
Ne seraient pas non plus
Descendus sur Terra
Où nous ne serions pas

Peux-tu imaginer
Le néant privé d’elle
Le temps sans les années
Et le ciel privé d’ailes ?

 

 

-Tout compte fait, je n’irai pas sur Terra, dit Anne à son officier d’ordonnance. Ras le bol de me déplacer sans cesse.
-Mais votre Sainteté n’a plus voyagé depuis des lustres et cet incident…
-Pourquoi changer une si bonne habitude ? Le monde vient à moi, ce Zeus peut faire de même. Convoquez-le, c’est plus simple !
-Comme votre Sainteté désire, dit l’ordonnance en s’inclinant jusqu’à terre.

L’officier s’éloigne en maugréant dans les couloirs. Il est inquiet. Ce Zeus est puissant. Comment prendra-t-il une telle convocation ? Mal, sûrement. S’il finit par venir, ça va chier des bulles… Ah là là là là !

 

La douceur envers soi aide à être doux avec autrui.
Brene Brown