L’avenue de la Paix

Pleine lune de Mars. On l’a senti le dieu de la guerre. Astral Volants, chers amis, nous avons essuyé une attaque psychique. Certains d’entre vous s’en sont rendus compte, plusieurs ont réagi à temps pour tenir tête aux agresseurs. Mais les autres n’ont rien capté. Ils s’en sont tirés sans trop de désagrément.

La prudence m’a amené à stopper l’expérience, pourtant passionnante. Ces agressions représentent un réel danger. Tout ce qui arrive au corps astral a d’immédiates répercussions sur le corps physique. Il fallait donc agir vite et sans état d’âme. La sécurité était à ce prix. Je veille sur un groupe hétéroclite, les niveaux ne sont pas comparables entre les guerriers aguerris et les nouveaux explorateurs, pleins de bonne volonté certes, mais inexpérimentés donc fragiles.

À présent tout est rentré dans l’ordre, les dernières séquelles s’estompent.

Tranquille

J’ai sélectionné les plus doués qui vont former une troupe de choc. Avec leur aide et celle de Sita, nous allons sécuriser un plan astral plus proche de nos rêves quotidiens. Il pourra fournir un lieu de conscience plus sûr pour de futures rencontres astrales. Je ne souhaite pas m’étendre sur les activités de ce petit groupe qui doit rester dans l’ombre. Agissant en pleine lumière, nous avons irrité les Puissances et les Hiérarchies. Et ça chie. Une fois suffit…

L’activité des Astral Volants s’arrête donc ici, contrainte et forcée. On m’a suggéré de poursuivre en mode mineur, je n’exclue pas de le faire plus tard. Si de nouvelles conditions le permettent. Je dois d’abord déterminer clairement la zone d’où les risques sont bannis en m’appuyant sur le noyau dur d’explorateurs qui ont accepté de m’aider. Je les ai choisi pour leurs qualités, ils ont accepté avec enthousiasme. On va y aller tranquille. Paisible. Peinardos. Relax. À l’aise. Cool. No soussaï. Crème.

Ensemble nous allons préparer ce qui pourrait être un cinquième cycle. Si personne ne vient me bouffer la tête d’ici là. Et si les dieux, les égrégores, les korrigans, les diables, les zombis, tous les saints, Ogoun Ferraille, les entités maléfiques, tous les démons, les fées, les lutins, les trolls, les élémentaux, les merdouzils, Yann An Aod, l’Ankou, les morts vivants et leurs alliés nous le permettent. Notez que je me garderai d’en invoquer aucun si j’étais vous. Danger.

Certains d’entre vous l’ont senti. Depuis l’interruption des vols nocturnes, je suis passé en mode émetteur exclusif. Je vous envoie des vagues d’énergie positives pour que vos ressentis soient harmonieux et apaisés. Quatre mois durant ça a marché. Selon vos propres dires unanimes, vous avez gagné en sérénité et en détachement. La légèreté et la vivacité sont d’autres acquis qui reviennent souvent dans vos commentaires. Vous allez pouvoir retrouver cette précieuse paix intérieure pour la cultiver et la partager. Je vais développer ces émissions tonifiantes par cycle de 15 jours. Le premier démarre très bientôt :

Du 1er au 15 avril inclus

Ce nouvel atelier sera une expérience de channeling (voir note en fin d’article) centrée sur le bien-être. Pas besoin de cristal, il vous suffira de vous connecter en conscience un court instant pendant la journée. Il n’y aura pas de vol nocturne. Mes envois d’énergie vous feront vivre des synchronicités multiples, des comportements et des sensations inédites. Je vous donne la longueur d’onde, pour la première semaine elle sera : voir les fées. Au cours de la journée, quel que soit votre occupation, vous aurez l’impression fugace ou durable de voir une fée. Ou de sentir sa présence. Un parfum qui l’évoque, un pas de danse…

Ne vous approchez pas, ne tentez pas le contact, observez-les de loin. N’attirez pas leur attention. Les fées sont indifférentes, elles ne soucient pas des humains. On les a beaucoup déçues, elles nous méprisent, je crois. Elles méprisent notre espèce et ses ridicules soucis matériels.

Leur opinion n’a pas d’importance. Le simple fait de les observer vous offrira des océans de paix. Profitez et gardez leur lumière dans des tons de bleu ascendants. Elles appartiennent à un monde plus frais, plus proche de l’origine. Leur temps n’est pas le nôtre. Leur air est différent. Les fées vivent de l’air du temps. Elles se nourrissent d’un rayon de soleil. Elles vivent dix mille ans et suivant la mode, elles changent leur garde-robe plusieurs fois par an.

Je le répète, ça se passera dans la journée. Dans la claire lumière des premiers jours du printemps. Vos rêves nocturnes vous appartiennent, ils ne sont pas utiles dans cette expérience. Vous aurez un rôle actif. Il vous appartiendra de capter et de transformer mes émissions d’ondes scalaires. Alors vous pourrez faire des rencontres et me raconter vos découvertes.  Vos comptes-rendus me permettront de vous orienter. J’assurerai la protection de chacun.

On peut s’inscrire dès maintenant selon les modalités habituelles : photo récente et don sur le site, 25€ — ou davantage : vos dons me permettent d’accueillir des guerriers désargentés.

Cet atelier commencera le 1er avril pour quinze jours d’émissions et de suivi personnalisé. Si l’expérience est concluante il pourra être renouvelé après une interruption de 15 jours. Ainsi vous pourrez mesurer vos acquis.

Je précise qu’il ne s’agit pas d’aventure, mais d’entraînement préparatoire. Ce n’est pas du coaching, mais de l’initiation au channeling. Ne me demandez pas de conseil pour votre conduite de vie, je n’en ai pas vocation à y répondre. Je travaille l’énergétique, pas l’émotionnel. Les aspects psychologiques ne me concernent pas. Tonicité, vitalité, sérénité resteront au premier plan de nos préoccupations.

La venue de la paix

Le nom d’Astral Volants n’est plus d’actualité. Laissons-le en sommeil. Cette nouvelle expérience –qui n’est pas un vol de nuit je le répète– s’intitule Avenue de la Paix. Si vous avez le désir de marcher sous ses grands arbres et ses voûtes fleuries dans les premières senteurs du printemps, inscrivez-vous vite. Cela me semble la meilleure façon de prolonger l’atelier sans faire courir le moindre risque aux adhérents. Pour vous, c’est une façon de rester actif sur les ondes, donc une bonne préparation à la reprise des vols astraux.

Cette avenue n’est pas un boulevard. Elle ne continue pas indéfiniment jusqu’à l’horizon bleu. La paix s’installe, acceptez-la, ensuite c’est à vous de l’entretenir. Après votre participation, observez 15 jours d’interruption. De méditation. De digestion. Le bilan fait, vous pourrez reprendre avec profit.

Je vais suivre chacun au quotidien. Je ne pourrai accepter qu’un nombre restreint de candidatures. L’expérience précédente m’a montré que la sécurité prime sur tout le reste. Je limite donc le nombre de participants.

Faites-vous confiance. Vous êtes la clé de votre victoire et de la mienne. Merci de votre engagement. 

Note sur le channeling

C’est la faculté de percevoir des émanations du passé ou de l’ailleurs. J’ai constaté très jeune que j’avais ce don. Je l’ai cultivé. Au fil des ans je me suis connecté de plus en plus étroitement avec ces émanations. J’ai acquis la fluidité, la précision et le sens du timing. Aussi recommandé-je sa pratique à tout un chacun. Elle ne présente pas de risque d’intrusion ni de rencontre indésirable puisque les transferts énergétiques circulent le long d’un canal sécurisé. D’où le nom channeling.

 

Nous sommes faits de la même matière que les rêves et nos courtes vies sont bordées de sommeil.
William Shakespeare