Louves Volantes, Loups Volants

 

Louves Volantes, Loups Volants, bonjour ! Je m’adresse à vous non par e-mail mais par cette lettre ouverte afin que chacun participe à votre aventure. Les débuts du vol sont très encourageants. Tout se déroule selon l’épure et j’en suis ravi. Nous allons éviter les écueils qui ont interrompu le vol de l’an dernier. Peu de commentaires à faire pour l’instant. Plusieurs questions me sont posées.

 

Pourquoi la photo ?

La photo du visage est le meilleur moyen de sécuriser la connexion, au moins pour le premier vol astral. Elle évite les interférences, notamment des gloutons indésirables qui voudraient bâfrer les bonnes vibrations. Et d’autres saloperies qui font peur.

Je m’en suis expliqué dans les articles consacrés au scalaire. Tu peux relire avec profit les articles cités en fin d’article. Ils éclaireront des points que je ne traite pas ici.

 

Y a-t-il une condition ?

À part s’inscrire, non, il n’y en a pas. Toutefois les nouveaux liront les articles cités en fin de page. Ça fera gagner du temps. Si tu restes dans le noir les premières nuits, persévère. Il suffit de te laisser bercer par la lumière de la nuit. La pratique t’ouvrira la porte.

 

Faut-il un exercice préparatoire ?

Pas vraiment. Je recommande toutefois de ne pas manger trop riche au dîner. Moi je ne dîne pas, la question est résolue. Une nourriture difficile à digérer (raclette, choucroute, couscous, charcuterie…) va entraîner un sommeil perturbé où le dormeur n’atteint pas vraiment la zone des rêves. Donc la connexion sera plus difficile, voire absente. Dommage…

Une méditation avant de s’endormir est la bienvenue. Évite aussi de te coucher après minuit. Il est bon d’avoir accompli tout un cycle de sommeil (deux à trois heures selon les sujets) avant de recevoir mes émissions, qui ont lieu de 3h à 5h du mat.

 

 

Comment me souvenir des rêves ?

Les nouveaux venus ont parfois du mal à se souvenir de leurs rêves. Si tu es fumeur, petit souci : la nicotine bloque la mémoire onirique. Le mieux serait d’interrompre ou d’arrêter carrément la cigarette, ce clou de cercueil. Oui, c’est dur, mais ce qui n’est pas dur est juste mou. Le guerrier n’a rien de mou. À toi de jouer !

Si tu t’éveilles entre 3 et 5h, créneau d’émission / réception, tous les rêves dont tu te souviendras à ce moment viennent de moi. Ils sont l’art de rêver à la manière de Castaneda. Note-les vite pour t’en souvenir au réveil.

Que faire de mes rêves retrouvés?

Ils sont pour toi, ils représentent tes premiers pas dans l’autre monde, l’astral. Note tout ce qui te semble important. Tu peux m’en faire part, mais ça n’a rien d’obligatoire. Je ne suis ni un psy, ni un coach de vie, ni un confesseur. Juste un guide touristique d’un genre nouveau.

S’il t’arrive de douter de tes souvenirs, je pourrais te confirmer ou t’infirmer l’authenticité du contenu. Mais jamais je n’irai te raconter des faits rêvés dont tu ne te souviens pas. Ce serait dégueulasse : ça te priverait de découvertes qui ne seront les tiennes que si elles viennent de toi.

Je tiens un journal de ce qui m’arrive de notable. Pourquoi pas essayer ? C’est un super moyen d’évaluer tes progrès. Et quand on relit ce journal des mois ou des années plus tard, le grimpeur se retourne pour voir le chemin escaladé depuis la vallée. C’est très réconfortant… avant de se remettre à grimper !

 

Qu’arrivera-t-il ensuite ?

Après le rêve conscient vient le rêve contrôlé. Mais avant, il importe que ta pratique du rêve conscient t’amène à te passer de mon aide. Quand tu te souviendras tout seul de tes rêves, tu seras prêt pour l’étape suivante : le rêve conscient contrôlé. Ensuite viendra le rêve programmé. Tu décides ce que tu vas explorer la nuit suivante. Et ton explo est totalement sous ton contrôle. Ça permet de te promener sur la ligne de temps, de visiter les annales akashiques ou autres réjouissances… Le voyage temporel intéresse pas mal d’explorateurs de l’astral. Et le vol spatial. Tout ça est à la portée d’un guerrier motivé. La condition première est l’impeccabilité. À toi de jouer !

 

À lire avant d’embarquer

Loups Volants 1

scalaire 1  — scalaire 2scalaire 3  — scalaire 4  — scalaire 5scalaire 6  —

Astral volants 1  —  Astral volants 2Astral volants 3  — Astral volants 4

Le Clan du Loup

…et fais de beaux rêves !

 

Si cette aventure t’intéresse, il est encore temps de t’inscrire. Voir l’article précédent.

 Nous sommes faits de la même matière que les rêves et notre courte vie est bordée de sommeil.
Billy Shakespeare