Le tonnerre de Yahweh

 

La Bible ? Pour garder la foi, ne la lisez pas !! Au fil des livres bibliques, l’image de Yahweh évolue beaucoup. Et du tout au tout ! Les premiers livres décrivent le dieu des Hébreux comme un Élohim. Les Élohim étaient sept mâles, chacun avec sa parèdre. Donc quatorze dieux-déesses. Yahweh était donc un dieu parmi d’autres, et non le Dieu Unique. Il était aussi un maître de la foudre, ce en quoi il ne diffère pas de tout les autres dieux d’avant.

 

Longévité

Yahweh est d’abord l’Élohim qui s’occupe des Hébreux. Il ne cherche pas à régner sur toute la planète, juste sur son peuple élu, Israël. Puis l’Élohim YHWY se spécialise : il devient maréchal des anges. Responsable des forces armées. Poste idéal pour ourdir un complot contre Baal, le dieu suprême de Terra comme d’Hyperborée. Ce qu’il fait. Il veut prendre la place du Dieu des dieux. Comme le grand vizir Iznogoud,voir ci-après Yahweh veut devenir calife à la place du calife.

 

 

Le complot semble réussir. Avec la mort de Rama, Yahweh accède au statut envié de dieu unique, celui des Mésopotamiens, des Romains, des Grecs, puis des Chrétiens. Il a fini par supplanter Baal Rama, l’ancien maître de Terra. Avant de s’éteindre sur un mont solitaire, Rama avait atteint l’âge record de 4000 ans. Soit le double de la durée de vie moyenne des dieux d’avant.

Rama a utilisé bon nombre de drogues pour y parvenir, et Yahweh en fait autant. Il pourrait exploser le record de Rama en dépassant les 5000 ans d’âge. Les mauvaises langues disent qu’il se rajoute 1000 ans par pure coquetterie. Il fait si jeune pour son grand âge ! se pâment les nymphettes en frétillant du croupion. Yahweh a beau être très âgé, il va mourir. Il n’est pas immortel. Aucun vivant n’est immortel. Certains petits malins ont des combines pour prolonger leur existence : potions, élixirs, philtres magiques, eau de jouvence, eaux lustrales, eau de jade, eau vitale de Violet… Mais ils ne font que jouer les prolongations. La nasse est en place. Quoi qu’ils fassent, faudra qu’ils y passent.

 

Tour de Tesla

Bon an mal an, il règne sur cette planète avec les résultats mitigés qu’on connaît. Et sa foudre qu’il continue à nous servir gratis pro Deo, on n’est pas foutu d’en utiliser l’énergie. A chaque seconde sur cette boule d’énergie qu’est la Terre, les éclairs balancent des millions de kW/h d’une pure énergie renouvelable à l’infini. On ne s’en sert pas parce qu’elle est gratuite. Comme l’électricité statique, elle ne fait pas tourner les compteurs électriques. Puisqu’elle n’est pas monnayable, elle n’intéresse personne. De quoi chialer !

La fameuse tour de Nikola Tesla est un autre exemple de CCCcupide crétin capitaliste du type gratos = craignos. Tous des boloss ! Tesla a compris qu’on peut envoyer de l’énergie wifi et de l’électricité sans fil, tout comme nous le faisons maintenant avec des ondes plus faibles. Un petit détail : cette puissance statique ne fait pas fonctionner les compteurs électriques. Pas d’argent à gagner ! Tesla s’en moque, il est vrai. Mais son projet de construction d’une tour sur la côte est des États-Unis pour envoyer de l’électricité en Europe n’a suscité aucun enthousiasme chez les financiers. À quoi bon?? La tour Wardencliffe a été oubliée avant d’être érigée…

Tesla l’oublié fait aujourd’hui les beaux jours d’un marchand de bagnoles. De quoi l’oublier plus encore.

 

Élohim

« La tempête des ennemis fait rouler autour de moi les vagues de la mort. En grand danger, j’appelle Yahweh, j’implore mon Élohim. De son temple, il entend ma voix. Alors il fend le ciel et descend. La terre tremble, les bases du ciel tremblent avec elle. »  (source)Psaume 18 attribué à David

David dit que Yahweh est son Élohim. Comme je l’ai dit en intro, les quatorze Élohim n’ont rien d’un dieu unique. Première ambiguïté touchant au statut de Yahweh. Qui est-il au juste ? Dieu des dieux ou simple Maréchal des Anges ? Disons qu’il a su grimper les échelons.

Les « bases du ciel » se réfèrent aux montagnes et désignent les trônes de Salomon, ces points élevés par lesquels on pouvait gagner le domaine des dieux, que les Romains appellent Hyperborée l’île dans le ciel. Si les plates-formes surélevées vous intéressent, je ne veux pas me répéter ici, je vous renvoie aux trônes de Salomon. C’est l’antique habitude de monter une forte pente pour ensuite s’envoler qui a donné le Mont Thabor qui s’entend Monte à bord. Et qui a fournit à la NASA sa devise latine Per aspera ad astra, Par l’escalade vers l’étoile.

 

 

Kérubim

Chevauchant les chérubins, il prend son vol sur les ailes du vent. Son aura resplendit, ses éclairs trouent la nuit. Yahweh fait entendre sa voix qui tonne et résonne. Il descend au dessus de moi et m’attrape. Ainsi Yahweh m’a sauvé de mon terrible ennemi. »  (source)Psaume 18 attribué à David

Pour les catholiques, un chérubin est un bébé angelot tout nu, quéquette à l’air et fesses au vent, qui décorait les églises, près de l’autel pour distraire les curés pendant la grand’messe. On peine à imaginer un dieu, LE Dieu Majuscule, à cheval sur un chérubin. Il y a des limites à la pédophilie. Il s’agit forcément de tout autre chose.

Dans les Psaumes, tout évoque le fantastique. L’habillage des faits est tel que sans une grille de décodage, on n’y comprend rien. On admire la toute puissance des magiciens tombés du ciel.  L’inexplicable crée le mythe. Pour peu qu’on ait trouvé la bonne grille de lecture, le mystère se dissipe et les absurdités tombent l’une après l’autre.

Les chérubins ne sont pas des anges, comme on le croit souvent. Ce sont des engins volants appelés kérubim. Ils utilisent des plates-formes élevées pour se poser et prendre leur envol. D’où les pyramides tronquées et les montagnes arasées, les trônes de Salomon.

 

Sauterelles humaines

« Tout à coup, en un instant, Yahweh des arméesYahweh Sabaoth vient avec le tonnerre et le tremblement de terre et un grand bruit, avec le vent, la tempête et les flammes d’un feu dévorant. A sa vue, les ennemis apeurés tremblent comme des sauterelles. » Is 29, 5-6

Yahweh, du haut du ciel sur son engin volant, voit les humains de la taille des sauterelles. Le trône sur lequel il est juché désigne le siège anatomique de son kérubim. Le kérubim est une bulle transparente. Quand le kérubim arrive, on ne voit pas la machine volante, mais juste un pilote assis sur son trône. Pour eux, c’est évidemment de la magie. Une incroyable démonstration de puissance magique qui force nos ancêtres à l’admiration. Les nouveaux venus sont des dieux tout puissants ! Ils viennent des étoiles !!! Ils volent sur des trônes !!!!!!!!

Quand la technologie en question devient banale, l’admiration ne repose plus sur rien… Si on garde à l’esprit qu’il s’agit de surhommes développés, les dieux d’avant perdent leur mystère et chaque détail des descriptions bibliques prend un sens nouveau, clair, évident même. Il manquait une grille de lecture, celle que je propose dans ces pages me semble digne d’attention. Les mythes racontent partout la même histoire. J’en portais en moi l’intuition depuis l’enfance. La SF et la BD ont bien déliré sur la mythologie grecque, je remercie ces brillants auteurs qui ont ouvert la voie.

 

 

Maître de la foudre

Sur le modèle de son alter ego Zeus, je pensais que Yahweh utilisait une arme comparable au foudre de Zeus. Un outil hi-tech électronique, capable de lancer des éclairs qui tuent, d’autres qui blessent, qui paralysent, qui endorment, qui éveillent, d’autres qui cautérisent les plaies et les font disparaître de la chair, d’autres enfin qui transforme l’homme en dieu. Oui, j’ai acquis la conviction que ces techniques ont existé. Les dieux d’avant les ont maîtrisé et s’en sont servi tant et plus. En Inde, cet outil magique s’appelle vajra. Seuls certains dieux peuvent le porter. En Egypte, c’est l’ankh. En Scandinavie, c’est Mjöllnir, le marteau sacré de Thor. La liste de ces puissants gadgets serait interminable.

Mais Yahweh a mieux encore. Il possède le secret du captage de la foudre. Les dieux d’avant étaient avant tout les maîtres de la foudre. Le don originel appartient aux Cyclopes, qui maitrisent le feu du ciel comme celui des enfers. Dans la fournaise ils forgent des armes terribles. Ils ont transmis ce pouvoir au nouveau maître de l’Olympe et de Terra, Yahweh Zeus.

Le prophète Jérémie a vu comment Yahweh fait venir les orages : « Quand il donne de la voix, c’est un mugissement d’eau dans le ciel. Il fait monter les nuages du bout de la terre. Il produit les éclairs pour l’averse et tire le vent de ses réservoirs. » (source)Jérémie 10 13

Pour développer une telle puissance, un lance-rayons ne suffit pas, fut-il de la puissance de l’Arche d’alliance. Il faut savoir bâtir des pièges à foudre.

 

Yahweh jardinier

Les arbres de Yahweh se rassasient
Les cèdres du Liban qu’il a plantés ;
c’est là que nichent les passereaux,
sur leur cime la cigogne a son gîte. (source)Psaumes 104, 16-17

Tiens donc ? Yahweh aurait planté les cèdres du Liban ? Comme c’est bizarre… Dans la légende sumérienne, Gilgamesh dit que ces mêmes cèdres du Liban ont été plantés par Enki pour son usage personnel. Faut-il conclure que Yahweh et Enki ne sont qu’un ? En route pour le dieu unique. À force de réunir des dieux mythologiques, je finirai bien par atteindre le monothéisme…

C’est quand même curieux ces dieux jardiniers. Certes, les terraformeurs ont fait tout le boulot sur la Terre. Aucun doute là-dessus. Mais quand on voit le Seigneur Tout Puissant Dieu de l’Univers cultiver les géraniums sur son balcon, on se dit qu’il n’est peut-être pas ce qu’il prétend.

 

Foin pinal

Drôle d’histoire que la nôtre. Drôles de gens que nous sommes. Retors et crédule, pervers et bon enfant, sublime ou placide, l’humain tient de l’Ange comme de la Bête. Surtout de la bébête. On nous a drôlement merliné au nom de Dieu pendant drôlement longtemps, ça ne fait plus rire personne. Sacré nom de Dieu, il est grand temps que ça s’arrête.

 

 

Comme vous dites. Point final.

 

Homère méritait d’être chassé des concours à coups de bâtons,  et Archiloque aussi. 
Héraclite