L’Archonte Ialdabaoth

 

Ialdabaoth Sabaoth, fils du chaos, dieu des armées, ainsi se nomme le mauvais démiurge dans les traditions gnostiques. C’est Yahweh Sabaoth ou Hachem. Son rôle est d’asservir les humains, tandis que pour les gnostiques son principe opposé est libérateur: Satan pour les Hébreux et les Chrétiens, Prométhée pour les Grecs, Sheytan ou Iblis pour l’Islam. Entre la gnose et les religions révélées, il y a une totale inversion des valeurs. Rien d’étonnant: en kali yuga, tout est inversé.

 

Iblis ?

Qui est Sheytan Iblis ? Fait-il partie des djinns ou des anges? Pour Ibn Kathir dans son tafsir, Iblis n’a jamais fait partie des anges, pas même le temps d’un clin d’œil. Iblis fut le premier djinn comme Adam fut le premier homme. Très bien. Faut-il en conclure que les djinns sont les démons? Pas le moins du monde. Ce sont des archanges reptiliens au service des Créateurs. Donc Ibn Kathir mélange un peu tout ça. Iblis n’a jamais été un ange, mais étant un djinn, il est un archange.

Les djinns sont les gardiens du Paradis. Les chérubins de la Bible. Ces archanges reptiliens ne font pas de cadeau. Les Kérubim sont des super anges, des anges de combat. Ils gardent l’accès du paradis armés d’une épée flamboyante, dit la Bible. Iblis a quatre ailes et c’est le plus savant et le plus noble des Kérubim, disent la Torah et le Coran. Il a installé son trône en mer d’où il envoie des commandos pour éprouver les humains. Aux plus endurants, il a réservé les épreuves les plus dures. (source)

Le trône en mer évoque aussitôt l’Atlantide. Il est celui qui dirige l’île volante. Il est donc mandaté par les dieux d’avant. Est-il un envoyé fidèle de la Grande Déesse Ama, notre créatrice? Ou est-il un renégat, un ange déchu? Un archange déçu?

Pourquoi cherche-t-il à éprouver les humains? Et s’il y a un dieu bon, pourquoi le laisse-t-il faire? Et quand les humains s’élèvent pour atteindre l’éveil, pourquoi Iblis Satan s’acharne-t-il à les en empêcher? Et pourquoi envoie-t-il les épreuves les plus dures aux plus endurants? On dirait un discours de consolation hypocrite, qui rappelle le baratin sur le karma. Tes épreuves sont terribles, mon ami? Cela vient de ton endurance, de ton avancée, de ta pureté, de ton mérite. Satan s’acharne sur les forts, sur les lumineux, donc réjouis-toi qu’il s’acharne sur toi.

Les élites consolatrices s’y entendent pour nous dorer la pilule.

 

Serpent Tentateur

Par contre, assimiler Iblis à Prométhée pose question. Prométhée est l’ami des humains, notre père à qui nous devons le respect. Iblis, par contre, apparaît comme un tentateur et un fauteur de trouble. Tandis que Prométhée nous protège de la rigueur de Zeus Sabaoth, Iblis le Serpent nous expose à la colère d’Allah.

Au Paradis, Iblis le Serpent a voulu tromper Eve et Adam. C’est Allah lui-même qui nous conte cet épisode: Afin de leur rendre visible ce qui leur était caché, Iblis leur chuchota: Votre Seigneur ne vous a interdit cet arbre que pour vous empêcher de devenir des Anges ou d’être immortels. Et il leur jura: « Vraiment, je suis pour vous deux un bon conseiller. »  (source)Le Coran, Sourate Al A’raf, versets 20, 21

À cet instant, leurs habits de lumière s’ôtent de leurs corps et laissent apparaître leur nudité. La colère d’Allah fait trembler l’Univers. Allah les chasse du Paradis et les maudit: « Partez, descendez d’ici! Vous et les vôtres serez tous ennemis les uns des autres. » (source)Le Coran, Sourate Taha, verset 123

Les habits de lumière désignent l’aura resplendissante qui entouraient Eve et Adam. Elle brillait si fort que leur corps en était caché. Quand l’aura s’efface, Allah comprend aussitôt que ses créatures ont commis la faute impardonnable. Il les chasse d’Hyperborée où ne sont admis que les purs, les élus.

Iblis lui aussi a été banni du Paradis. Comme Adam et Eve, il est descendu sur Terra où il devint le chef des anges déchus. Tentateur, séducteur, il cherche à nous égarer pour nous voler l’esprit qui libère. Ibn Al Qayyim énumère les ruses d’Iblis: le koufr ou la mécréance, l’innovation dans la religion, et pousser les gens au péché. (source)

La version copte est plus claire que le version coranique. Mais le Coran comme la Torah sont plus explicites que la Bible.

 

 

Kérubim

J’ai déjà approfondi la question des Chérubins. Mes recherches m’amènent à penser que le Kérubim n’est pas un ange, ni un dieu, ni un homme, ni un démon. Le Kérubim est un engin de guerre, une machine de mort. (source)

Chevauchant les chérubins, Yahweh prend son vol sur les ailes du vent. Son aura resplendit, ses éclairs trouent la nuit. Yahweh fait entendre sa voix qui tonne et résonne. Il descend au dessus de moi et m’attrape. Ainsi Yahweh m’a sauvé de mon terrible ennemi. »  (source)Psaume 18 attribué à David

Pour les catholiques, un chérubin est un bébé angelot tout nu, quéquette à l’air et fesses au vent. Plusieurs chérubins décoraient les églises, près de l’autel pour distraire les curés pendant la grand messe. On peine à imaginer un dieu, LE Dieu Majuscule, à cheval sur un chérubin fessu. Il y a des limites à la pédophilie. Il s’agit forcément de tout autre chose.

Dans les Psaumes, tout évoque le fantastique. L’habillage des faits si complet que sans une grille de décodage, on n’y comprend rien. On admire la toute puissance des magiciens tombés du ciel. L’inexplicable crée le mythe. Pour peu qu’on ait trouvé la bonne grille de lecture, le mystère se dissipe et les absurdités tombent l’une après l’autre. L’inexplicable devient clair et limpide.

Les kérubim (chérubins) ne sont pas des anges, comme on le croit souvent. Ce sont des engins volants. Ils utilisent des plates-formes élevées pour se poser et prendre leur envol. D’où les pyramides tronquées et les montagnes arasées, les trônes de Salomon.

 

Incertitude et flou artistique

Dans ce cas, je repose la question: qui est Iblis le Kérubim? Un archange ou un démon? Un être vivant ou une machine de guerre? Selon le texte ancien qu’on étudie, la balance penche d’un côté ou de l’autre. Cette incertitude renvoie à une autre, plus fondamentale et qui les résume toutes: qui faut-il croire? Les chrétiens ou les juifs? Les gnostiques ou les musulmans? La Bible ou la Gnose? La Torah ou les évangiles? Les apocryphes gnostiques ou les évangiles canoniques?

 

 

Plus qu’une certaine incertitude, c’est une incertitude certaine. Les questions se multiplient, les réponses brillent par leur absence. Satan est-il notre ennemi ou notre allié? Dieu est-il unique ou multiple? Les anges sont-ils de bon conseil ou attachés à notre perte? Nos créateurs sont-ils nos prédateurs? Poutine est-il l’ennemi de l’occident ou l’allié objectif de ceux qui veulent un changement radical?

J’ai l’air de mélanger tout et n’importe quoi, mais pensez-y seulement. Le chaos actuel est propice à la relecture et à la réinterprétation des textes fondateurs. Toute crise sociétale renvoie à la crise initiale, sur laquelle nous n’avons toujours pas de réponse claire, univoque, satisfaisante.

 

Un dieu aveugle

Iblis, c’est Ialdabaoth, on l’a dit. Le mauvais démiurge, le maître de la matière à qui nous devons notre corps physique et cette vie matérielle. Il nous a menti dès le début. Et John Lamb Lash précise qu’il est aveugle: ceci explique peut-être cela, se dira-t-on. Je ne crois pas. Si tous les aveugles étaient menteurs, ça se saurait.

Le dieu imposteur, qui est aveugle, déclare qu’il est le seul dieu de l’univers mais il est démenti par une voix divine qui lui dit qu’il fait erreur. Le texte fait ici éclater une salve: “Ses pensées devinrent aveugles”. (87.5). Le fait que les humains puissent penser de façon aveugle, dans l’ignorance de la nature de leurs pensées, et dans l’inconscience de l’auto-obscurcissement des processus de pensées, est un enseignement de base des sciences bouddhistes et noétiques; cependant, les Gnostiques y ajoutèrent une tournure bizarre, l’associant à un acte arrogant d’égoïsme cosmique. Ils enseignèrent que les processus de la psyché humaine sont emmêlés avec les événements du cosmos dans son ensemble (un synchronisme cosmo-noétique). Par notre mental, nous sommes impliqués dans la démence et dans l’arrogance du chef des Archontes. (source)

Pourquoi Lash balance-t-il des néologismes comme cosmo-noétique? Veut-il qu’on l’admire pour avoir inventé ça? Et ceci: l’inconscience de l’auto-obscurcissement des processus de pensées! Pourquoi obscurcir encore davantage? Pourquoi mêler des données qui sont déjà bien entortillées? Les Archontes nous bouffent la tête et nous rendent stupides, ça tout le monde comprend, et il suffit d’ouvrir les yeux pour s’en persuader.

 

Spirale gnostique

Nous ne sommes pas nés en Grèce, ai-je écrit il y a des années. Mon refus du primat de la raison m’a mené par un chemin spirale jusqu’au cœur de la Gnose et je ne m’y trouve pas très à l’aise. La pensée gnostique est une non-pensée, un discours épris de lui-même, une spirale entre deux gouffres. La Gnose dans un même souffle affirme tout et son contraire, comme on l’a vu chez son meilleur adepte John Lamb Lash, dont le nom reflète à merveille les contradictions internes et les trahisons intimes. Jouons un peu à la bonne vieille langue des oisons, qui ne marche vraiment que dans la langue française, initiatique et passante.

Jésus a dit : soyez passants. (Jésus, Évangile de Thomas)

 

John Lamb Lash des Oisons

John: St John ou St Jean est le disciple préféré de Jésus. En même temps, c’est un faussaire pour les gnostiques. Jean est le disciple menteur qui a inventé Jésus pour se faire mousser.
Lamb: c’est l’agneauanglais: lamb de Dieu, c’est ce même Jésus l’inventé. Lamb l’Agneau est aussi fils du Bélier d’Armor. Il se doit d’être l’héritier de Rama. Dieu celte et deva hindou, Rama fut le vrai Kristos, le modèle parfait de tous les autres christs qui sont venus après lui.
Lash: en français s’écrit lâche, pour le meilleur ou pour le pire. Lâche comme lâcheté ou lâche comme lâcher prise. En anglais lash est le fouet…

 

Ménage à fond

Comme déviante du rationalisme gréco-latin, Umberto Eco cite dans le même contexte historique la pensée gnostique, pour qui le monde est l’œuvre d’un démiurge mauvais et déficient. L’accès au savoir véridique, qui se fait par des voies initiatiques comme dans l’hermétisme, suppose également un agent extérieur qui aidera à cerner dans les textes de la tradition la vérité dissimulée par l’ignorance de ceux qui les ont livrés. (source)

C’est exactement ma méthode de travail. Je compare entre elles les traditions et les mythologies, j’élimine les incompris et les déformations dues aux copistes, et je vous sers le texte bien cuisiné, bien dressé sur un plat d’argent. Régalez-vous. Avec la touffeur moite de la gnose, il n’en va pas de même. Trop de mélanges, trop de méninges, pas assez de méthode: il faut faire le ménage. Je m’y suis collé, j’irai au bout.

 

Créateur malveillant

Yaldabaoth, alias Jaldabaoth, Ialdabaoth ou Sabaoth, est un Dieu malveillant dans diverses sectes gnostiques. Dieu thériamorphe,à forme animale Ialdabaoth Sabaoth est un serpent à tête de lion. Créateur du monde matériel, il est le démiurge, le faux dieu qui garde les âmes piégées dans des corps physiques, emprisonnées dans l’univers matériel. Prince des Archontes, il obscurcit les pensées des humains et les empêchent de monter vers la lumière de la vraie connaissance, la Gnose.

Dans la serpent à tête de lion, vous avez reconnu le Dragon, celui d’Eden, le dieu jaloux, général des armées angéliques, lanceur de bombes atomiques, cracheur de feu, destructeur et dévoreur des fourmis que nous sommes. C’est le dieu de Moïse, de David et de Salomon. On le dit malveillant, la Torah l’a montré.

Par ailleurs, certains exégètes ont cherché des équivalents dans d’autres mythologies. Pour la Grèce antique, Iblis Yaldabaoth serait Prométhée, et pour Sumer, il serait Enki. Le parallèle est discutable, car dans le cas de Prométhée, c’était Zeus Sabaoth qui s’opposait à ce que la créature humaine de Prométhée ait un esprit divin, et seule l’intervention d’Athéna lui donne cet esprit-là. Tout se mélange à nouveau.

On voit quand même les points communs. Pour Sumer, Enki Ea crée un être sans conscience supérieure, et l’intervention d’Inanna Ninhursag permet de lui donner la même conscience supérieure. La version gréco-latine et la version sumérienne concordent assez précisément. Par contre, la Gnose joue à nous égarer. Les textes semblent tout d’abord éclaircir les choses, mais un deuxième examen montre la confusion qui règne chez les gnostiques. Les versions diffèrent d’un écrit à l’autre, parfois à quelques lignes d’intervalle.

Les tentatives d’éclaircissement de Jean dans son Apocryphel’Apocalypse, voir citation plus haut ne font qu’embrouiller davantage un récit déjà confus. Et John Lash, loin de nous éclairer, s’amuse à entortiller davantage la spirale gnostique. Qui est malveillant? Le Démiurge? Le Créateur? Les Gnostiques? Les Archontes? Iblis? Prométhée? Saint Jean? Sophia? Ou carrément John Lash?

 

Soupçons

Franchement, pour l’instant, je soupçonne tout le monde. Le complot n’est pas seulement archontique,archontesque? archontin?  il s’exprime par mille bouches, mille textes, autant de mensonges. Et nous restons sur le pavé du monde, plus abandonnés que jamais.

La première vague d’enthousiasme passée, je crains que l’hypothèse archontinearchontesque? archontique? ne soit qu’un pétard mouillé. Depuis que cette hypothèse novatrice a changé mes perspectives et la vision globale que j’avais de nos origines, rien ne s’est éclairci. Les données sur nos créateurs me paraissent plus indéchiffrables que jamais. Des mois de recherches seront nécessaires pour faire le tri.

Selon mon habitude, je tiens à vous présenter les choses dans un langage clair et d’une façon acceptable. Pour l’instant, ce fatras ne l’est pas. Je crains surtout d’augmenter la confusion que les Archontes, habiles, sèment dans notre esprit. Avant que les eaux troubles se décantent, soyez patients. Chaque nouvel article témoigne de mes incertitudes. Vos témoignages, vos questions m’aideront à avancer plus vite.

E la nave va! Et vogue le navire! La Saga continue.

 

 

Reptiliens

Depuis plus de dix ans, les Serpents Volants me font signe. Pour compléter votre compréhension des Archontes, vous pourrez lire ou relire:

Homo Reptilis —  Quetzalcoatl Serpent à PlumesLe Serpent et le VautourLilith et les ReptiliensL’île des Reptiles –  Mystérieux AnunnaSerpents Volants AnunnakiMythiques Rois SerpentsLe Peuple SerpentDragons d’EdenDragons d’EnferArchontes de l’AstralLes bouffeurs de têteLes InvisiblesLes démons du ZoharL’ombre archonteArchontes de la GnoseArchontes selon LashCreuser la vieArchontes Prédateurs  — Vaincre ensembleArchontes en questionsLe cerveau reptilien  — L’Archonte Ialdabaoth  — Heureux l’Archonte…Servir Dieu et Mammon

 

On juge l’arbre à ses fruits, dit la Bible.
Je ne crois pas à un dieu bon et tout-puissant
parce que je ne vois pas son œuvre.
Mais je crois aux diables parce que je vois la leur.
(Lao Surlam)

 

 

 

Bon, ça chie pas!
Yumølør Vidfœnn